x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Pourquoi la banque prélève-t-elle des impôts sur les intérêts de certains livrets d'épargne ?

Pourquoi la banque prélève-t-elle des impôts sur les intérêts de certains livrets d'épargne ?

À l'exception des quatre livrets d'épargne qui bénéficient aujourd'hui d'une fiscalité spécifique (livret A, Livret de Développement Durable, Livret d'Épargne Populaire et Livret Jeune), toute épargne placée sur un Livret d'épargne rapporte, en fin d'année, un montant proportionnel au taux de rémunération du livret choisi. Or, de la même manière qu'un salaire est soumis à l'impôt sur le revenu, les intérêts de l'épargne placée sur un livret d'épargne constitue un "revenu" gagné. Les intérêts de son épargne doivent donc être additionnés à ses revenus gagnés durant l'année et déclarés lors de sa déclaration d'impôt.

Voir toutes les questions fréquentes sur Livret d'épargne

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com