x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Les 7 pièges à éviter avant d’acheter votre voiture d’occasion

les pièges des voitures d'occasion

Posons les choses clairement, la majorité des vendeurs de voiture d’occasion, particuliers ou professionnels, sont de toute bonne foi. Mais des arnaques existent aussi. Pour arriver à les éviter, il faut les connaître. Voici quelques règles de base, à lire avant d’acheter votre voiture d’occasion.

 

1. Essai obligatoire

 

L’on ne peut pas acheter une voiture d’occasion à distance, sans l’avoir essayée. C’est une folie. Pas d’achat sans un essai, c’est une règle d’or. Oubliez donc les transactions à l’étranger qui nécessitent un paiement avant de rapatrier le véhicule.

 

2. Une affaire inespérée

 

Vous l’avez vue, elle est là, une sublime voiture d’occasion à des prix défiants toute concurrence. Elle a même d’avantage d’options que ce que vous espériez pour votre budget. Le vendeur explique ce tarif attractif par une mutation, un divorce, un besoin urgent de liquidités. Vous voulez le croire car vous vous imaginez déjà au volant.

Mais nous sommes au regret de vous dire que le Père Noël n’a pas cours dans le monde de l’automobile. Une offre trop attractive a neuf chances sur dix de se solder en arnaque (voiture volée, mécanique défectueuse,…).

 

3. Une annonce trop flatteuse

 

Sur l’annonce, le véhicule est impeccable. Un vrai bijou. Et c’est vrai que les photos soutiennent ces propos. Mais l’on ne se fait pas une idée sur les simples dires du vendeur, ou sur des photos qui peuvent avoir été scénarisées ou simplement retouchées. Faites vous un avis du véhicule au moment de l’essai, et ne laissez pas l’optimisme de la première impression à la lecture de l’annonce vous influencer.

 

4. Les services de transfert d’argent

 

Sachez que les services de transfert d’argent sont totalement anonymes. Donc, si vous versez le moindre acompte par ce biais au vendeur, ce dernier pourra venir récupérer l’argent en toute quiétude. Puis disparaître…

 

5. Paiement par chèque de banque

 

Pour conserver une trace de votre versement au vendeur, le chèque de banque est la solution la plus sûre. Selon les banques, il est gratuit ou facturé une quinzaine d’euros, ce qui en vaut la peine.

 

6. Réfléchir et respirer

 

Lorsque l’on tombe sur la voiture de ses rêves, il est parfois facile de se laisser aller à l’impulsion d’achat. La peur de passer à côté, le vendeur qui vous met la pression en vous racontant que d’autres acheteurs sont intéressés.

Ne vous laissez pas manipuler, respirez profondément, et prenez toujours le temps de la réflexion. Et si le véhicule vous passe sous le nez, c’est qu’un autre bien meilleur vous attend demain ou après-demain…

 

7. Localiser le vendeur

 

La solution pour s’assurer de l’identité du vendeur, est de signer les contrats de vente devant chez lui (c'est-à-dire à l’adresse figurant sur le certificat d’immatriculation).

S’il est réticent, expliquez-lui que vous ne venez pas prendre l’apéritif, et que remplir les papiers devant le portail vous conviendra très bien. S’il refuse obstinément, passez votre chemin.

 

Découvrez le reportage de BFM TV sur les compteurs trafiqués :
 

 

Trouvez votre voiture d'occasion au meilleur prix 
Pour comparer les offres des professionnels parmi 60 000 voitures d'occasion disponibles, nous mettons à votre disposition des annonces de véhicules garantis au minimum 12 mois. Grâce à notre moteur de recherche, vous pouvez cibler précisément un modèle et dénicher la perle rare.

retour au sommaire

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Trouvez votre voiture d'occasion parmi plus de 30 000 offres

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com