x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Comment se déroulent l’estimation et l’indemnisation avec une assurance habitation ?

assurance habitation

Lorsqu'un sinistre survient, c'est un moment particulièrement pénible que l'assuré redoute. Dans quel ordre faut-il effectuer les démarches en vue d'être indemnisé ? Cet article présente les différentes situations qui peuvent se produire au niveau de l'assurance habitation.
 

Que faire en cas de vol ?

 

Aussitôt que vous constatez le vol par effraction, vous devez vous rendre à la gendarmerie ou au commissariat qui se trouve le plus proche de chez vous, et faire enregistrer un dépôt de plainte pour vol par effraction.

L'agent de police ou le gendarme vous remettra un récépissé du dépôt de plainte, ce qui est indispensable pour toutes les démarches auprès de l'assurance.

 

"Suite à votre plainte, vous avez seulement 2 jours ouvrés pour déclarer le vol auprès de l’assurance."

 

Pour ce faire, il faut écrire un courrier recommandé avec accusé de réception qui précise le numéro de la police d'assurance, une explication des circonstances du vol avec des dates précises, et les éventuels dégâts commis par le voleur.

Dans les jours qui suivent (le délai est déterminé dans le contrat), il faut présenter à l'assureur une liste des objets volés, avec une estimation financière du préjudice. Des photos et des factures servent de preuve pour justifier la valeur des objets.

Un expert mandaté par l'assurance examinera les éléments de preuve et se prononcera sur une estimation du montant du préjudice.

 

 

Que faire en cas de sinistre ?

 

Qu'il s'agisse d'un incendie ou d'un dégât des eaux, il faut l'annoncer à la compagnie d'assurance dans les 5 jours ouvrés qui suivent l'événement.

Le signalement se fait par déclaration écrite, envoyée par courrier recommandé avec accusé de réception à l'assureur. Si l'assurance en propose, il faut utiliser le formulaire de constat dédié, ceci même si aucun tiers n'est en cause.

Le constat fait office de déclaration de sinistre ; il permet de lancer les démarches d'indemnisation. Une fois rempli, il faut envoyer le courrier au siège de l'assurance.

Dans les jours qui suivent, il faut soumettre une estimation des dommages causés aux biens, avec tous les justificatifs nécessaires à cette démarche.

Un expert sera mandaté pour vérifier les circonstances du sinistre, et également pour évaluer le montant des dégâts et de l'indemnisation.

 

 

Cas d'exclusion

 

L'assurance habitation peut invoquer diverses raisons d'exclusion d'indemnisation et de garantie.

Par exemple, dans le cas d'un incendie, il faut savoir que les dégâts provoqués par la foudre sur les équipements électriques ne sont pas forcément couverts par l'assurance, tout comme des bâtiments annexes tels que la cave ou le garage.

Le manque d'entretien peut également être une source d'exclusion de garantie, ou l'utilisation d'équipements qui ne respectent pas les normes de sécurité.

Lors d'un vol, les cas d'exclusion sont plus fréquents, en particulier en cas de problème de sécurité ou d'alarme. Un sinistre peut, quant à lui, faire l'objet d'une exclusion en cas d'inhabitation un certain nombre de jours de suite. 

 

Du montant de votre indemnisation sera déduit la franchise. Cette dernière varie en fonction des contrats comme nous l'explique MMA :
 

retour au sommairelire la suite : Dans quel cas peut-on changer d’assurance habitati...

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Comparez et économisez sur votre assurance habitation

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com