x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Nos 4 conseils pour être sûr de bien être indemnisé grâce à son assurance habitation

assurance habitation

Est-on forcément couvert en cas de sinistre par l'assurance habitation ? Plusieurs critères entrent en ligne de compte au moment d'un sinistre. Le risque zéro n'existe pas, et un sinistre peut être moins bien couvert que prévu, pour des raisons très simples : un manque de communication avec l'assureur ou une mauvaise compréhension du contrat. Voici quelques conseils pour éviter ce genre de situation.

 

1. Ne négliger aucun événement au cours de l'année

 

La conclusion d'une assurance habitation ne tient pas compte des événements futurs. Il est vivement conseillé de contacter l'assureur dès qu'un changement notoire peut influencer la couverture du contrat, à savoir notamment des travaux qui agrandiraient la surface du logement.

Tout élément qui pourrait influencer significativement le contrat d'assurance habitation doit être indiqué pour être inclus dans le contrat. Certes, cela peut impliquer une augmentation de la prime, mais vous bénéficierez d'une couverture d'assurance adaptée à votre situation.

 

Une vérification par an
Il est conseillé de vérifier au moins une fois par an le contenu du contrat et les garanties, pour s'assurer que l'ensemble correspond toujours à votre situation personnelle ou à vos projets futurs. Si ce n'est pas le cas, il faut sans hésiter contacter l'assureur pour demander une mise à jour du contrat.

 

2. Toujours rester vigilant avec votre domicile

 

Lorsque vous êtes absent de votre logement, vous devez être vigilant en fermant toutes les issues à savoir : la porte d'entrée et les fenêtres. Toutes les voies d'accès directes et indirectes doivent être verrouillées ou bloquées (pour les fenêtres, avec les volets).

L'inattention peut vous desservir en cas de cambriolage. En effet, seuls les vols avec effraction sont pris en charge par votre assurance.

 

Pensez à bien vérifier que tout est fermé avant de partir en vacances.

 

3. Conserver les factures des biens de valeur

 

Pour une indemnisation au plus juste, il faut en tout temps pouvoir prouver la valeur de ce qui vous a été dérobé. Les objets de valeur assurés dans votre police d'assurance habitation doivent idéalement être expertisés.

En cas de vol, c'est le montant officiel qui fait foi : validé par un expert ou confirmé par une facture. Vous pourrez également aider les experts en conservant une photo de vos objets, si ceux-ci venaient à être volés.

Tout justificatif et preuve de l'appartenance de ces objets seront nécessaires pour assurer une indemnisation en bonne et due forme.

 

4. Absence du logement

 

Si vous êtes assuré pour un logement que vous n'habiterez pas pendant un certain temps, il vous faut impérativement en informer l'assureur.

En effet, une grande partie des contrats d'assurance habitation prévoient une clause d'inhabitation. Si vous dépassez le délai d'inhabitation admis dans le contrat, et que vous êtes victime d'un sinistre, l'assurance est en droit (en accord avec ses conditions générales) de refuser une indemnisation.

 

Bien choisir son assurance habitation
Le choix d'un contrat d'assurance habitation n'est pas une simple affaire de montant de la police à verser. Font partie intégrante du contrat une série de garanties, dont certaines sont assorties de conditions (franchises, délai de carence, etc). Notre comparateur vous propose d’interroger en quelques clics plus de cinquante assureurs différents afin de choisir l'assurance qui vous correspond.

retour au sommaire

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Comparez et économisez sur votre assurance habitation

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com