x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Les 10 conseils pour réaliser un bon essai en concession

Les 10 conseils pour réaliser un bon essai en concession

Voilà, vous y êtes. Vous avez choisi un ou plusieurs modèles qui vous intéressent et vous vous sentez prêt à les essayer. Mais attention, les essais en concession se déroulant généralement sur une trentaine de minutes, il va vous falloir capitaliser un maximum ce temps qui vous est offert.

Pas une minute à perdre pour passer en revue toutes les caractéristiques de la voiture, mais aussi pour approfondir la relation commerciale qui pourrait vous lier avec le concessionnaire ! Avant, pendant et après l’essai, voici tous nos conseils pour que vous tiriez le meilleur profit de ce test grandeur réelle.

 

 

Notre premier conseil est de bien cibler au préalable le ou les véhicules qui correspondent réellement à vos besoins. Un concessionnaire va généralement accepter de vous faire essayer trois véhicules, mais au-delà, il aura l’impression de perdre son temps. Vous serez quant à vous beaucoup moins crédible. 

 

"Lors de l’essai, la négociation commerciale se met en place."

 

Renseignez-vous sur les modèles concurrents et sur les options qu’ils proposent de série. Car au-delà de vos impressions sur le véhicule en lui-même, l’essai est le moment idéal pour obtenir la meilleure remise possible sur le prix d’achat.

 

Réservez votre essai plutôt que de vous présenter chez votre concession « la fleur au fusil ». Ceci vous permettra d’être certain d’avoir un vendeur libre immédiatement, mais aussi de savoir par avance si la motorisation et la finition qui vous intéressent sont disponibles pour ce test. Dans le cas contraire, optez pour une autre concession.

 

Choisissez une plage horaire qui vous permette de rouler assez librement pour avoir le temps de réaliser l’essai en ville et sur autoroute. Privilégiez également des voies difficiles d’accès dans le cas de l’essai d’un 4x4. Enfin, évitez à tout prix les heures de pointes pour pouvoir profiter un maximum de votre essai automobile ! 

 

"Un essai se prépare à l’avance, et toutes les fonctionnalités doivent être identifiées pour bien les tester."

 

Avant, pendant et après l’essai, vous serez en position de négocier avec le vendeur sur les remises éventuelles qui peuvent vous être accordées. Et afin de mettre toutes les chances de votre côté, listez tous les points négatifs que vous relevez sur le véhicule. Bien sûr, gardez vos impressions positives pour vous.

 

Cas concret : Si vous essayez un véhicule qui présente moins d’équipements de série que ses principaux concurrents, n’hésitez pas à le faire savoir au vendeur qui sera plus conciliant pour agrémenter votre voiture d’options à moindre coût.

Le véhicule est là, prêt à vous accueillir. Mais surtout ne vous précipitez pas derrière le volant. Procédez à une inspection minutieuse de la carrosserie et de tous les éléments extérieurs afin d’en détecter les faiblesses. La négociation précédemment citée commence ici.

L’intérieur, le confort, la modularité, les rangements, tous ces points sont essentiels pour guider votre choix. Ouvrez, déplacez, glissez, n’hésitez pas à actionner toutes les commandes. N’oubliez pas de vérifier la facilité d’accès du poste radio et de la climatisation en situation de conduite.

Vous prenez place sur le siège conducteur. Le vendeur s’assoit sur celui du passager. Ne soyez pas dépité, sa présence n’est pas un fardeau. Plutôt que de laisser un discours purement financier s’installer, prenez les devants et posez toutes vos questions, même les plus futiles, à ce professionnel de l’automobile.

 

L’essai en ville est incontournable pour connaître les réactions du véhicule aux sollicitations constantes des changements de rapports, ainsi que sa maniabilité.

L’essai sur autoroute, souvent oublié, va vous en dire long sur les performances du moteur ainsi que sur l’insonorisation de l’habitacle.

 

Voici une synthèse de nos 10 conseils pour réaliser un bon essai en concession :

  • Ciblez précisément les modèles à essayer.
  • Soyez informés sur les modèles concurrents.
  • Réservez votre essai à l’avance.
  • Réalisez votre essai en dehors des heures d’embouteillages.
  • Négociez le prix d’achat durant l’essai.
  • Inspectez l’extérieur du véhicule.
  • Inspectez l’intérieur du véhicule.
  • Questionnez le vendeur sans retenue.
  • Essayez le véhicule en ville.
  • Essayez le véhicule sur autoroute.

 

Si malgré tout cela, vous estimez que l’essai n’a pas répondu à toutes vos questions, la majorité des grandes marques automobiles vous proposent des offres de location courte durée qui vous permettront de vous faire une idée sur tout un week-end.
 

Vous avez toutes les cartes pour réaliser un bon essai auto !
Choisir.com vous propose un service simple et gratuit  pour essayer les voitures de votre choix chez votre concessionnaire le plus proche. Découvrez le service.

retour au sommairelire la suite : Faut-il profiter des Journées Portes Ouvertes des ...

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

réservez gratuitement votre essai auto en concession

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com