x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Essence, Diesel, électrique, GPL : quel carburant choisir ?

Quel carburant choisir pour sa voiture ?

Au moment de choisir sa voiture neuve, la question de l’énergie est une problématique incontournable. Avec des tarifs à la pompe qui ne cessent de grimper, il est important de définir précisément l’utilisation qui va être faite du véhicule si l’on veut trouver l’équilibre budgétaire parfait.

Sans compter les nouvelles alternatives proposées par les constructeurs : hybride, électrique, GPL… Nous avons décortiqué pour vous les différents types d’énergie proposés et leur coût.

 

Si autrefois le Diesel était le choix incontournable pour réaliser des économies, ce n’est désormais plus forcément le cas. Pour qu’il prime sur une motorisation essence, il devra être davantage sollicité. Le choix du carburant dépend donc de la fréquence de vos déplacements, de leur longueur, et de leur localisation (ville, route, autoroute,…).

 

"Le Diesel n’est pas forcément plus économique que l’essence."

 

Demeurant un symbole d’économie de carburant dans l’esprit des acheteurs, le Diesel reste la motorisation la plus vendue en France comme dans de nombreux autres pays.

Pour l’illustrer, voici un comparatif des ventes de voitures Essence et Diesel au cours du dernier trimestre 2013.


 

Il est vrai que ce mode d’énergie permet une consommation moindre, et se révèle moins cher de 10 % en moyenne à la pompe que l’essence (même si cet écart a tendance à se réduire au fil de l’augmentation des prix). 

Comparons par exemple la consommation d’une Dacia Sandero en version Essence et Diesel.

 

Vous remarquerez que le véhicule à essence consomme bien plus que le véhicule roulant au Diesel.

Toutefois, l’utilisation d’un véhicule Diesel peut s’avérer extrêmement coûteuse pour ceux qui roulent très peu, ou empruntent uniquement de petits trajets.

En effet, un véhicule Diesel est tout d’abord bien plus cher à l’achat, mais il est également plus exigeant en entretien : deux points qui jouent considérablement dans la balance.

De plus, sur de courtes distances, le Diesel aura tendance à surconsommer s’il n’est pas chaud. En règle générale, un Diesel conviendra aux conducteurs qui parcourent au minimum 15 000 km par an, dont moins de la moitié en ville.

Cependant, un moteur Diesel tournant moins vite qu’une motorisation à l’essence, celui-ci sera capable de durer plus longtemps. Ce qui permet de prévoir une revente assez facile, même avec un kilométrage conséquent au compteur.

 

Une voiture essence reste moins chère à l’achat et en entretien. Cette motorisation s’adapte le plus souvent à des véhicules de petit gabarit. D’ailleurs, nombre de modèles destinés à une circulation urbaine ne sont disponibles qu’en version essence. Le moteur est également moins bruyant, ce qui est un élément de confort incontestable. 

 

"En termes de vélocité et de reprises, le Diesel gagne du terrain sur l’essence."

 

Une motorisation à moteur essence sera à privilégier pour tous ceux qui roulent peu et principalement en ville. Autrefois réputée pour donner de meilleures sensations de conduite, l’essence est aujourd’hui rattrapée par le Diesel dans ce domaine.

 

En complément, découvrez une enquête du groupe de presse Sudpresse comparant les deux types d’essence que sont l’essence et le diesel sur deux modèles de voitures.
 

Crédits : Sudpresse
 

Le GPL fût l’une des premières alternatives proposées par les constructeurs afin d’économiser sur le budget des conducteurs, mais aussi dans le but de préserver l’environnement. Le GPL reste le carburant le moins coûteux à la pompe. Toutefois, toutes les stations-services ne sont pas équipées en conséquence et il vous faudra parfois rouler un peu plus loin pour faire le plein.

Le GPL exige d’autres dépenses relativement conséquentes : le tarif d’une installation GPL est d’environ 2 000 €, et le contrôle technique du véhicule est plus contraignant que pour un Diesel ou une essence. Le GPL est à réserver aux « très gros rouleurs ». A noter que le GPL est gratifié d’avantages fiscaux non négligeables.

 

L’électrique est en plein développement. Ce véhicule ne traduit plus le futur, mais un présent bel et bien ancré dans une volonté de développement durable. Non polluant, l’électrique est d’abord plébiscité pour les économies engendrées. Sur la consommation bien sûr, mais aussi sur l’entretien réduit (pas de vidange, pas de joint de culasse qui vous lâche, etc…).

Mais à l’achat, le véhicule électrique reste encore hors budget pour de nombreux foyers.

 

"Si l’autonomie de la voiture électrique ne convient pas à votre utilisation, optez pour la souplesse de l’hybride."

 

Voici un tableau des ventes annuelles de voitures électriques et hybrides en France entre 2011 et 2013.
 

AnnéeNombre de ventes de véhicules hybridesNombre de ventes de véhicules électriques
201113 6004 313
201227 7309 314
201341 38913 954

Source : Planetoscope.com

 

Cas concret : Un couple avec deux enfants qui parcourent entre 10 000 et 15 000 km par an, dont une majorité de trajets quotidiens en zone urbaine, aura tout intérêt à opter pour une motorisation essence, même si la famille est friande de vacances et week-ends prolongés.

retour au sommairelire la suite : Comment choisir les spécificités du moteur ?

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

comparez les promotions auto jusqu'à -41 % de remise

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com