x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Comment s’assurer quand on est jeune conducteur ?

assurance auto jeune conducteur

Etre jeune conducteur, c’est être titulaire de son permis depuis moins de 3 ans. Quel que soit votre âge, on juge la récence de votre permis et rien d’autre ! Mais les jeunes conducteurs sont la hantise des assureurs : manque d’expérience, conduite hâtive, manque d’anticipation… Les accidents sont nombreux et souvent très coûteux. Pour répercuter ce risque plus élevé, les assurances mettent en place des surprimes, qui font vite grimper la facture.

 

Lorsque l’on est jeune conducteur, assurer son véhicule est incontournable mais représente un budget bien lourd, notamment les 3 premières années. En effet, la surprime qui s’ajoute sur cette période sera en moyenne de 100 % la première année, passera à 50 % la seconde et à 25 % la 3ème année, avant d’atteindre un coefficient de 100 % (ou 1), pour votre bonus/malus.

 

"La surprime s’applique durant les 3 premières années de conduite, mais la conduite accompagnée peut réduire la facture."

 

Nous vous proposons une vidéo de News Assurances détaillant la situation de l'assurance auto chez les jeunes conducteurs : 

Crédits : News Assurances
 

Si la surprime permet de compenser l’inexpérience car les jeunes conducteurs ont presque deux fois plus de risques d’avoir un accident que les conducteurs expérimentés, la conduite accompagnée est récompensée par les assureurs qui la prennent en compte pour réduire la surprime.

 

Cas concret : Tom, 19 ans, étudiant, est un jeune conducteur. Il est titulaire de son permis depuis le début de l’année et vient d’acheter son premier véhicule : une Polo version 4 de Volkswagen, disposant d’un moteur essence, de 60 chevaux et de couleur bleue.
Après avoir comparé les différents tarifs grâce aux comparateurs d’assurances, Tom a opté pour une assurance au tiers + vol et incendie, qui le couvre également en cas de bris de glace. Le meilleur prix qu’il a réussi à trouver est de 70 €/mois.
Heureusement, son passif de conducteur en conduite accompagnée lui a valu une petite baisse d’environ 10 % sur l’année. Il paiera sûrement moins cher l’an prochain, lorsqu’il quittera la banlieue parisienne pour rejoindre ses parents dans le Cantal.

retour au sommairelire la suite : Comment s’assurer suite à un malus ?

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Comparez les assurances auto pour économiser jusqu'à 250 €

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com