x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Comment s’assurer suite à un malus ?

assurance malus

Le malus est l’ennemi numéro un des assureurs mais aussi des assurés. Qui dit malus dit mauvaise conduite. C’est du moins le raccourci qui est pris par les compagnies d'assurance. Et toute mauvaise conduite se voit sanctionnée par une augmentation du CRM, le Coefficient de Réduction Majoration qui régule le bonus et le malus.

 

Il est bien normal pour un assuré de vouloir profiter des meilleurs prix, et ce quel que soit l’état de son bonus/malus. Mais c’est une aventure longue et périlleuse qui se profile. Plus le malus du conducteur est élevé, plus difficile sera la quête de l’assureur idéal.

Si vous êtes déjà assuré avec un malus raisonnable, peut-être vaudrait-il mieux continuer à profiter des services de votre assureur actuel.

 

"Au-delà d’un bonus/malus de 100, vous serez dans la majeure partie des cas obligé de vous tourner vers un assureur spécialisé dans les conducteurs malussés."

 

De surcroît, si vous avez atteint un malus de 2, voire au-delà, il se peut que votre assureur refuse de vous couvrir. Vous serez donc contraint de trouver un nouvel assureur. Heureusement, certains assureurs se sont spécialisés dans l’assurance de conducteurs malussés. Utilisez notre comparateur pour trouver les assureurs qui peuvent assurer les conducteurs malussés.

 

Cas concret : Maria, 34 ans, titulaire du permis B depuis plus de 10 ans, se voit désormais assurée avec un malus de 1.25, punition pour son dernier sinistre entièrement responsable. Seulement voilà, sa prime d’assurance auto est devenue trop importante et le budget voiture pour sa Mini Cooper a subi une sévère augmentation. Maria aimerait revoir ce tarif à la baisse.

Deux solutions s’offrent à elle. Soit elle change de véhicule et opte pour une voiture plus classique, moins rapide et moins récente, qu’elle pourra peut-être assurer au tiers (en lieu et place de la formule tous risques actuelle); soit elle garde sa Mini en payant une prime plus élevée et se révèle être une conductrice irréprochable durant les 2 prochaines années. Son malus s’annulera, son CRM repassera à 1 et sa prime d’assurance retrouvera un niveau acceptable.

retour au sommairelire la suite : Que faire en cas de sinistre ?

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Comparez les assurances auto pour économiser jusqu'à 250 €

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com