x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Que faire en cas de sinistre ?

assurance auto en cas d'accident

En cas d’incident, il est difficile de ne pas réagir sans laisser le stress prendre le dessus. Selon le type et la nature du sinistre, quelques réflexes de base sont importants à respecter pour bien faire fonctionner votre assurance.

 

En cas de bris de glace 

 

Rendez-vous dans un centre agréé par votre assureur qui prendra en charge toutes les formalités. Vous pouvez aussi déclarer le sinistre directement auprès de votre assureur.

En cas de vol, de tentative de vol ou de dégradations volontaires 

 

Vous devez porter plainte sous 24h auprès des services de police, puis faire la déclaration auprès de votre assureur. Si votre voiture est endommagée, ne commencez pas les travaux de réparation. Attendez l’accord de votre assureur.

 

En cas d’accident 

 

En premier lieu, sécurisez la zone. S’il y a des blessés, appelez la police locale. Remplissez le constat à l’amiable avec le conducteur de l’autre véhicule. Notez les identités des témoins. Vous avez ensuite 5 jours maximum pour faire votre déclaration à votre assureur. En cas de dommages corporels, l’hôpital s’occupera de toutes les formalités. Si vous êtes légèrement blessé, consultez un médecin pour faire établir un certificat décrivant vos blessures.

 

Le constat amiable est le document qui permet aux assureurs de mesurer les responsabilités engagées dans l’accident. Il est indispensable de le remplir en bonne et due forme.

 

Vous devez toujours en avoir un dans votre boite à gant, et si vous en manquez, vous pouvez en faire la demande à votre assureur. Les services de police peuvent également vous dépanner.

 

Pour être conforme, un constat doit comporter 2 volets, un pour chacun des sinistrés. Il devra être signé et daté par toutes les parties concernées, et adressé dans les 5 jours à votre assureur.

 

 

 

 

 

Voici une vidéo de News Assurances pour savoir comment remplir un constat :

Crédits : News Assurances 

 

Une fois passé les déclarations et les remboursements, une occasion qui vous permettra de réellement voir votre assurance en action, quel est l’impact du sinistre subi ou provoqué sur votre bonus/malus ?

Voici la liste des sinistres et leur impact sur votre Coefficient de Réduction Majoration. 

Sinistres sans impact sur le CRM* 

  • Vol
  • Vandalisme
  • Accident non responsable
  • Stationnement (si la place est prévue à cet effet)
  • Catastrophe naturelle
  • Bris de glace
Sinistres avec impact sur le CRM*
  • Accident 100 % responsable (25 % de malus appliqué)
  • Accident à responsabilité partagée (12.5 % de malus appliqué)
  • Stationnement "sauvage"

*CRM : Coefficient de Réduction Majoration (le bonus/malus)

 

Cas concret : Samy a eu un petit accrochage il y a quelques semaines alors qu’il était sur un parking. En reculant trop rapidement, un tiers a endommagé le véhicule de Samy, qui était à l’arrêt. Samy a donc rempli un constat amiable avec le tiers identifié, document qu’il a envoyé à son assureur dans les 5 jours ouvrables, complété et signé par les deux parties concernées.

Après étude de son dossier auprès de son assureur, Samy a logiquement été déclaré non responsable. Il pourra donc continuer de profiter de son bonus de 0.55. Pourtant, il craignait que la rumeur du tort partagé sur un parking lui fasse défaut. Ce ne fut pas le cas car ce parking était justement ouvert à la circulation, et donc applicable au code de la route.

retour au sommairelire la suite : Comment les assurances remboursent-elles ?

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Comparez les assurances auto pour économiser jusqu'à 250 €

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com