x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Comment sort-on son argent de son assurance vie ?

disponibilité épargne

Avec un contrat d’assurance vie, votre épargne reste disponible. Il existe cependant plusieurs modalités de sortie du contrat, en fonction de vos attentes et de vos besoins financiers. Votre choix aura des conséquences en matière de fiscalité, comme vous le découvrirez dans l’article 4.

 

« Il est possible de sortir son argent à tout moment, seules les conditions d’imposition varient. »

 

  • En cas de besoin de liquidités en cours de contrat

Durant toute la durée de votre assurance vie, vous pouvez retirer partiellement ou intégralement votre argent, intérêts compris. Pour ce faire, adressez une demande écrite à votre assureur, contactez le distributeur de votre assurance ou réalisez les démarches en ligne, si tel avait été le mode de souscription du contrat. Contre un montant minimum de quelques centaines d’euros, il est possible de ne pas clôturer votre contrat. Evidemment, plus vous attendez pour retirer votre argent, plus les conditions fiscales sont favorables.

En cas de difficultés personnelles, telles qu’une invalidité, un licenciement, une mise à la retraite anticipée ou une mise en liquidation judiciaire, les gains enregistrés depuis l’ouverture du contrat sont exonérés d’impôts sur le revenu. Cette clause est valable jusqu’à la fin de l’année durant laquelle l’événement est survenu.

 

« A la fin du contrat, deux options : toucher tout votre capital ou une rente viagère. »

 

Autre option possible, ne pas toucher aux sommes investies, mais demander un prêt à votre assureur, appelé « avance ». Les délais de remboursement sont variables et les taux souvent compris dans une fourchette de 0,5 % à 3 %.

 

  • La sortie du capital en fin de contrat

Deux solutions possibles :

  1. un versement intégral, en une fois, de votre capital,
     
  2. un versement du capital sous forme de rente viagère, complément de revenus appréciable à la retraite. Attention toutefois à votre seuil d’imposition, qui peut se trouver affecté par la perception de cette nouvelle rente.
retour au sommairelire la suite : Comment fonctionne la fiscalité des contrats d'ass...

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Comparez les assurances vie jusqu'à 3,60 % de rendement

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com