x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Comment mieux contrôler votre consommation de gaz grâce à votre compteur ?

Comment mieux contrôler votre consommation de gaz grâce à votre compteur ?

Lorsque vous souscrivez à un contrat de gaz naturel, un technicien vient installer un compteur de gaz si celui-ci n’est pas encore présent dans le logement. Mieux vaut comprendre comment cela fonctionne si vous voulez être facturé au plus près de votre consommation. Comment lire un compteur à gaz et estimer vos dépenses ? Que faire en cas de désaccord concernant les relevés ?

 

Un compteur à gaz, c’est quoi exactement ?

 

Situé à l’extérieur ou à l’intérieur de votre domicile, le compteur à gaz est une petite boîte qui calcule votre consommation en m3.

Si vous vivez dans une copropriété, votre compteur se situe dans les parties communes, aux côtés de ceux des autres habitants. Pour le reconnaître, sachez que les 3 derniers chiffres du numéro de série correspondent à ceux inscrits sur vos factures.

Vous pouvez vous rendre compte de son activité en utilisant un appareil à gaz tandis que vous regardez le compteur évoluer : les chiffres défilent à une vitesse plus ou moins rapide selon l’énergie que vous consommez.

 

Selectra vous aide à comprendre le fonctionnement de votre compteur de gaz en image :
 

 

Suivre de près votre consommation

 

Pour que votre fournisseur de gaz puisse établir vos factures, vous devez choisir entre deux options : le relevé de compteur par un technicien GRDF ou par vous-même.

 

"Sur le papier, un technicien se déplace tous les 6 mois pour relever votre consommation. Dans la réalité, c’est souvent une fois par an."

 

Entre deux relevés, vous payez une estimation, en fonction de vos habitudes. Si vous souhaitez suivre avec précision votre consommation et ne payer que ce que vous avez consommé, vous avez tout intérêt à réaliser vous-même vos relevés. 

Le service Auto-relevé vous permet ainsi de payer votre consommation réelle. Pour lire votre compteur, ne vous embarrassez pas avec les chiffres de la zone rouge : ils n’intéressent pas votre fournisseur. Notez les premiers chiffres.

Si vous avez un contrat tarif nuit/jour, relevez les chiffres sur les deux écrans. Pour un compteur électronique, appuyez sur le bouton défilement et notez les chiffres affichés. Ils correspondent à ce que vous avez consommé en m3.

Si vous souhaitez connaître l’équivalent en kWh, il vous suffit d’appliquer le coefficient de conversion noté sur votre facture. Il varie en fonction de l’altitude de la commune d’une part, de la composition du gaz naturel d’autre part, et enfin de la pression de livraison.

 

En cas de litige
En cas de désaccord à propos des relevés, commencez par appeler votre service client. Envoyez ensuite un courrier mentionnant votre appel à votre fournisseur. Il devrait envoyer un technicien chargé de vérifier le relevé dans les 6 mois. Passé ce délai, vous pouvez saisir le médiateur national de l’énergie.

 

A l'image de Linky, le fournisseur historique du gaz, GRDF, a commencé en ce début d'année 2016, le déploiement national du compteur communicant Gazpar :
 

retour au sommairelire la suite : Quelles sont les aides pour financer vos factures ...

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Comparez les tarifs du gaz sans engagement

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com