x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

De quoi dépendent les différents tarifs de gaz ?

De quoi dépendent les différents tarifs de gaz ?

Lors d’un premier contact avec l’énergie au gaz, il est parfois difficile de bien comprendre comment cela fonctionne. Qu’appelle-t-on les différentes zones tarifaires ? Le gaz vert existe-t-il ? Quelle est la différence entre le gaz de ville, le gaz en bouteille et le gaz en cuve ?

 

1. Des tarifs selon la compagnie choisie

 

Le gaz fait l'objet de plusieurs tarifs depuis la fin du monopole accordé à GDF Suez, le 1er juillet 2007. C’est après cette date que dans l’hexagone, vous pouvez choisir qui sera votre fournisseur d’énergie au gaz. Il existe alors 2 types de tarifs :

  • Les tarifs réglementés : lorsque vous souscrivez un contrat chez le fournisseur historique GDF Suez, ou chez un fournisseur historique local, vous bénéficiez de tarifs réglementés, fixés par le Gouvernement.
  • Les offres du marché : ce sont des tarifications libres. Chaque fournisseur peut fixer librement son prix de gaz naturel, en fonction de ses possibilités. Le plus souvent, les prix sont inférieurs aux tarifs réglementés pour vous attirer. N’hésitez pas à comparer les offres, les inclusions et exclusions, ainsi que le prix des abonnements. Vérifiez également la période pendant laquelle les prix sont fixes et à quel moment ils sont susceptibles de changer.

 

Le principe de réversibilité
Sachez enfin que, selon le principe de réversibilité, vous pouvez choisir un fournisseur alternatif et revenir au gaz naturel réglementé à tout moment, à condition que vous ne consommiez pas plus de 30 000 kWh de gaz naturel par an.

 

ENGIE vous explique, en image, le rôle que joue l'Etat dans le prix du gaz :
 

 

2. Des tarifs selon votre lieu d'habitation

 

Le territoire est séparé en 6 zones. Chacune des 6 zones propose un prix au kWh différent pour un abonnement égal. Cette diversité tarifaire est due aux coûts d’acheminement du gaz naturel.

Si vous vivez en zone 1, vous paierez le tarif le plus bas, car il est facile de fournir votre domicile en gaz naturel. En zone 6, vous vivez à la limite des possibles. Au-delà, les habitants ne sont plus raccordés au gaz, car l’acheminement est trop complexe.

 

"On constate une augmentation des tarifs de plus de 6 % entre la zone 1 et la zone 2."

 

Le fournisseur Eni a légèrement changé la règle du jeu, en proposant non pas 6, mais seulement 3 zones tarifaires : les zones A, B et C.

Pour savoir dans quelle zone vous vous trouvez ou vous assurer que votre domicile est bien raccordé au gaz, renseignez-vous auprès de votre gestionnaire de réseau ou de votre fournisseur.

 

A ce jour, 11 millions de Français sont raccordés au gaz. Source : Grdf.fr

 

3. Des tarifs selon votre investissement dans l'écologie

 

A l’heure actuelle, il n’existe pas de gaz vert. Le seul moyen de contribuer à l’environnement en souscrivant à une offre de gaz naturel, c’est de choisir un contrat compensé carbone.

Vous ne bénéficierez pas d’un gaz de qualité différente ou non polluant, mais vous aurez l’assurance de contribuer à la recherche et l’innovation pour trouver un gaz plus écologique.

Sur la facture, aucun changement au niveau du tarif au kWh, mais le prix de votre abonnement est sensiblement supérieur à celui d’un abonnement classique.

Chez Eni avec le contrat Astucio Planète, vous avez la garantie d’un gaz 100 % compensé carbone et l’assurance d’un prix fixe pendant 4 ans. Pour GDF Suez, DolceVert est aussi 100 % compensé carbone, mais vous n’avez pas de garantie au-delà de 2 ans.

 

3 manières de vous fournir en gaz... 
Seul le gaz de ville vous permet d’utiliser du gaz naturel. Le gaz vendu en citerne est du propane qui convient aux chaudières. Enfin, le gaz en bouteille, utilisé lorsque vous n’avez pas de raccordement au gaz de ville et que votre consommation se limite à la cuisinière, est du butane. Il coûte un peu moins de 30 euros la bouteille de 13 litres.

retour au sommairelire la suite : Comment mieux contrôler votre consommation de gaz ...

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Comparez les tarifs du gaz sans engagement

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com