x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Quels sont les différents types de compteurs électriques ?

Quels sont les différents types de compteurs électriques ?

Dans toute habitation, se trouve un compteur électrique. S’il n’existe pas, c’est que votre logement n’est pas raccordé à une ligne et vous devez en faire la demande rapidement. A quoi sert ce petit appareil dont les numéros ne cessent de progresser ? Qui l’installe et le choisit ? Existe-t-il des différences entre les modèles ?

 

Un compteur électrique, ça sert à quoi ?

 

Le compteur électrique affiche votre consommation d'énergie et limite votre installation électrique en puissance afin que vous ne branchiez pas trop d’appareils en même temps.

Pour un petit logement qui ne possède pas de chauffage électrique, la puissance du compteur est de 3 kVA (Kilo Volt Ampère).

Pour un foyer normal sans chauffage électrique, une puissance de 6 kVA est le cas le plus répandu en France, tandis que vous aurez besoin de 9 kVA pour une habitation avec chauffage électrique ou d’une superficie supérieure à 100 m².

A partir de 200 m², un compteur à 12 kVA est de mise.

 

"Si votre compteur disjoncte sans arrêt, c’est qu’il n’est pas assez puissant"

 

C’est à vous de choisir quel type de compteur vous voulez, en fonction de la puissance et du nombre de vos appareils. Si votre disjoncteur se déclenche souvent, cela signifie que vous n’êtes pas suffisamment alimenté. Cela risque, à terme, d’endommager votre matériel.

Si vous n’êtes pas certain de faire le bon choix, n’hésitez pas à contacter votre fournisseur d’électricité afin d’en parler avec lui et de trouver ensemble la meilleure solution qui correspond à votre profil.

 

Les tarifs

 

Les premiers compteurs monophasés que vous trouvez sur le marché coûtent environ 40 euros.

Le choix que vous effectuez pour la puissance de votre compteur a un impact direct sur le montant de votre facture. Votre abonnement évolue en fonction de la puissance que vous demandez à votre fournisseur d’énergie.

 

"Changer la puissance de votre compteur, vous coûtera un peu moins de 40 euros."

 

Pour cela, il suffit d’en faire la demande auprès de votre fournisseur. ERDF interviendra ensuite, dans un délai maximum de 10 jours ouvrés et minimum 5 jours.

Votre changement de puissance vous coûtera un peu moins de 40 euros.

 

Le cas des compteurs intelligents

 

Il s’agit d’une nouvelle génération de compteurs actuellement en test dans plusieurs pays du monde. Ces compteurs électriques permettraient au consommateur de payer exactement ce qu’il consomme pour la puissance dont il a besoin.

Accessible à distance, le compteur intelligent est relié à un réseau de communications et permet de maîtriser totalement la consommation.

De plus, il s’adapterait facilement à la production d’électricité autonome, par panneaux photovoltaïques, en déplaçant les heures d’électricité en fonction des besoins particuliers.

 

Direct Energie vous explique en image tout ce qu'il faut savoir sur votre compteur électrique :
 

retour au sommairelire la suite : Quelles sont les aides pour financer l’électricité...

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Comparez et économisez sur les tarifs de l'électricité

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com