x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

C4 Picasso II et Scenic III : qui vous emmènera en vacances ?

Citroën C4 Picasso II

Voilà le derby franco-français par excellence sur le marché des voitures familiales. Le C4 Picasso et le Scénic n’ont de cesse que de se mesurer l’un à l’autre depuis des années afin de conquérir le cœur des familles. Outre leur combat sans fin, ils doivent maintenant aussi faire face aux SUV et Crossover qui grignotent leurs parts de marché. Les deux constructeurs se devaient donc de réagir pour imposer à nouveau leurs fleurons comme des véhicules de premier choix. Et il faut avouer qu’à ce jeu là, c’est bien Citroën qui a fait preuve de la plus grande audace.

 

Look choc pour le C4 Picasso II

 

Le look du C4 Picasso II est sans conteste une très agréable surprise. Un vrai régal pour les yeux irons-nous jusqu’à dire. Sa face avant massive est affublée de deux optiques secondaires étirées lui conférant un caractère plutôt mordant. Quant à l’arrière il se veut plus sobre et passe-partout mais adopte une jolie inclinaison. L’ondulation de carrosserie en bas de portes donne des effets de lumière assez incroyables.

Le Scénic III reste un Scénic. Un peu plus classique, ou certains diront pataud, il adopte la nouvelle ligne de la gamme avec son losange sur bandeau noir. Peu de fantaisie du côté du Scénic, mais il est assez normal somme toute que Renault préserve l’image de l’une de ses meilleures ventes. Rappelons tout de même qu’il a toujours remporté la bataille des ventes face au C4 Picasso. Mais lorsqu’on les voit tous les deux côtes à côte, l’on se dit que cela pourrait bien changer.

Surtout auprès des jeunes parents qui ont parfois du mal à faire la transition psychologique vers le monospace.

Vous l’aurez compris, pour le look, le C4 Picasso l’emporte haut la main.

 

La course aux équipements

 

A bord, les deux stars des familles optent pour des univers totalement différents, mais individuellement bien pensés. Le C4 Picasso II mise sur une palette impressionnante de fonctionnalités, boutons, molettes de réglage, au point que la surdose visuelle ne tarde pas à envahir le conducteur. On apprécie quand même beaucoup le deuxième écran (12’’ panoramique), en plus du tactile (7’’) servant aux commandes et au GPS, qui affiche les informations en cours dans le véhicule. Il y a une très bonne visibilité dans l’ensemble, même si nous vous conseillons toujours de ne pas quitter la route des yeux.

Le Scénic III la joue plus sage, plus reposant pour les pupilles. La ligne est épurée et très belle à regarder. Les commandes sont intelligemment réparties, et le conducteur n’aura pas de mal à les retrouver instinctivement après quelques jours de rodage. A l’usage, cet intérieur nous paraît plus agréable sur le long terme. L’on regrette tout de même l’emplacement de l’écran tactile (7’’ lui aussi), situé un peu loin du conducteur. Bien sûr, le fameux joystick de commande fait encore merveille et gomme en partie ce défaut.

Sur les versions haut-de-gamme, le Picasso prend de l’avance en proposant un avertisseur de franchissement de ligne, le frein à main électronique et le régulateur de vitesse adaptatif. Le passager avant appréciera le repose-mollets électrique lors de longs trajets.

 

A l'arrière

 

Les passagers arrière vont largement préférer le Scénic III. Renault a en effet continué d’opter pour des sièges d’un confort à toute épreuve, avec toutefois un peu moins de qualité sur celui du milieu. Ce luxe pour les lombaires les rend par contre plus difficiles à moduler et, même si le Sénic offre au final un espace de chargement plus important que son concurrent, les sièges dépassant du plancher une fois repliés ne permettent pas un aplat total.

Les sièges arrière du  C4 Picasso II en revanche, se font complètement oublier lorsqu’ils sont escamotés. Mais à l’utilisation, leur implantation un peu trop basse les rend quelque peu inconfortables. Si les enfants n’y verront que du feu, les adolescents y trouveront un bon prétexte pour râler sur la route des vacances.

 

Le test routier

 

Les monovolumes sont depuis bien longtemps dotés de motorisations capables de donner de bonnes sensations de pilotage aux conducteurs. Et le Scénic n’est pas en reste, lui qui a toujours proposé suffisamment de couple pour faire oublier le surpoids qu’il peut emmagasiner. Toutefois, sur le papier, le C4 Picasso II bat son homologue, sans pour autant que ce soit une évidence en situation réelle. Clairement le dCi de Citroën reste un poil plus performant que le HDi de Renault, particulièrement à bas régime. Mais lors d’une utilisation purement familiale, vous aurez du mal à faire la différence entre les deux. Si ce n’est au niveau du bruit où le Renault épargnera d’avantage vos oreilles, et ce n’est pas rien pour vivre plus sereinement dans son habitacle.

La grosse nouveauté du Picasso réside surtout dans sa nouvelle plateforme EMP2 qui l’allège de 140 kilos. Les concepteurs se sont donc autorisés à rigidifier les suspensions sans pour autant rogner sur le confort, qui est l’un des atouts de la star aux chevrons depuis toujours.A voir si toutes ces qualités se retrouveront de façon similaires sur les versions Grand Scénic et Grand Picasso.

 

Bilan

 

Loin de prendre le statut d’ancêtre des monovolumes, le Scénic III est un véhicule qui reste largement d’actualité (ses chiffes de vente en sont la preuve). Nous avons aimé sa simplicité, son silence, ses finitions. Mais le roi des familiales ferait bien de surveiller le dauphin C4 Picasso II qui arrive derrière lui à la vitesse de l’éclair, avec sa technologie plus poussée et son design clairement attrayant.

retour au sommairelire la suite : Seat Leon Vs Opel Astra : à la conquête du marché ...

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

comparez les promotions auto jusqu'à -41 % de remise

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com