x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Dacia Sandero Stepway VS Citroen C4 Cactus : un match inégal ?

Dacia Sandero Stepway VS Citroen C4 Cactus : un match inégal ?

Avec Dacia, Renault a misé juste. Tous les modèles réunis de cette gamme « discount » représentent 40 % du chiffre total du groupe. Le Sandero Stepway en est d’ailleurs l’un des leaders. Mais le tarif attractif à lui seul ne peut pas expliquer ce succès. Citroën, de son côté, a choisi de contenter les amoureux d’automobiles en leur proposant un design clairement novateur au travers du C4 Cactus. Une adoration de l’esthétisme qui a un coût. La question reste donc posée : d’un côté comme de l’autre, en a-t-on vraiment pour son argent ?

 

Du rêve et de la réalité

 

Citroen C4 CactusUn design inédit, voilà comment l’on pourrait qualifier le C4 Cactus. Une face avant qui inspire de la sympathie, sur laquelle trônent des feux de jour à LED dignes d’un regard de serpent. La ligne du Cactus est aussi exceptionnelle, à mi-chemin entre une berline et un crossover sportif. Les airbumps destinés à amortir les petits chocs ne cassent pas l’aspect minimaliste de la silhouette. Les barres de toit, les passages de roue et la garde au sol surélevée apportent un savant mélange de modernité, de luxe et de baroud. Ne parlons pas d’un véhicule futuriste, c’est une voiture bien dans son époque. Une évidence.

Dacia sandero StepwayAvec un physique qui n’est pas désagréable, le Sandero Stepway fait montre d’un design clairement plus convenu. La face présente une belle ligne mais se voit affublée d’optiques terriblement fades et d’une calandre grotesque. Cela est dommage d’ailleurs car le reste est plutôt bien réussi, à l’image de son profil qui respire le dynamisme et de sa garde au sol surélevée de 4 cm par rapport à une Sandero classique. Le faux sabot de protection à l’avant, les barres de toit, les jantes en alliage 16’’ ainsi que les proéminents antibrouillards tendent à lui donner un look plus proche du SUV que du crossover. Si personne n’est dupe, l’ensemble reste joli. Quant à la face arrière, elle se rapproche indubitablement de celui d’une citadine.

 

A bord

 

Citroen C4 Cactus intérieurA l’intérieur, le constat est un peu le même. Le C4 Cactus est fun, là où le Sandero Stepway est commun.

En effet, le Citroën présente une planche de bord plate et raffinée (grâce à l’installation de l’airbag passager dans le plafond) à la façon d’une ligne de maroquinerie grand luxe. La qualité des matériaux est excellente et la finition soignée. L’écran tactile regroupe la plupart des commandes et se veut, malgré quelques lenteurs, plutôt doté d’une bonne ergonomie. A l’avant, la sellerie inspire luxe et confort (sur les boîtes automatiques, une banquette deux places remplace les sièges avant), et à l’arrière, l’espace aux jambes est tout à fait satisfaisant. En revanche, les vitres arrière n’offrent qu’une ouverture compas qui peut se révéler réellement contraignante.

Dacia Sandero Stepway intérieurLe Sandero Stepway là encore ne fait pas dans l’originalité. Toutefois, malgré la qualité des plastiques qui n’augure pas d’un bon vieillissement, il faut reconnaître une certaine ergonomie à l’ensemble. C’est moins original mais plus pratique. De plus, le Sandero n’oublie pas ses classiques en privilégiant la hauteur sous pavillon et la vision globale, ce que le Cactus néglige totalement.

Côté équipements, le Sandero Stepway d’entrée de gamme (Ambiance) propose déjà les vitres électriques, le CD MP3, l’USB, le Bluetooth et la sellerie dédiée. Sur la seule autre finition (Prestige) l’on profite de la climatisation, du réglage en hauteur (siège conducteur et volant), de l’assistance au parking et de l’écran tactile 7’’.

Sur l’entrée de gamme du Cactus, déjà plus chère de 1 450 € que le Stepway le mieux équipé, vous n’aurez rien d’autre que vos yeux pour pleurer. Pas de Bluetooth, ni de système de navigation. Il faudra se consoler avec le régulateur de vitesse et le MagicWash (diffuseur intégré dans les balais d’essuie-glace).

Le rapport qualité/prix des équipements embarqués joue largement en faveur du Sandero.

 

Modularité

 

C4 CactusLe Cactus a oublié d’être modulaire et pratique. Sa banquette n’est pas fractionnable (insensé !), et bien qu’il fasse dix bons centimètres de plus que son concurrent en longueur (4,16 m contre 4,06 m), il ne gagne que quelques malheureux litres au niveau du coffre (348 l pour le Cactus contre 320 l pour le Stepway). Coffre qui présente un seuil de chargement haut et malaisé, contrairement au Dacia. Bref, si Citroën a réussi son pari de nous étonner sur le design de son nouveau challenger, la firme a aussi réussi l’exploit de produire une voiture plus longue mais moins spacieuse et moins pratique que sa rivale.

 

La conduite

 

Dacia Sandero StepwayAvec son poids réduit, le Cactus en profite pour gagner en agilité et en répondant. Si le 1.2 l Pure Tech de 82 ch reste bon dans sa gamme, il s’avère léger dés que l’on emprunte l’autoroute. Si vous devez régulièrement assurer des trajets hors agglomération, le BlueHDi 100 peut alors devenir indispensable (avec un prix de départ à 22 400 € tout de même). En dehors de ce dilemme motorisé, le  C4 Cactus apporte un agrément de conduite certain, excepté à bas-régimes où les vibrations sont rapidement lassantes. Un bon point à noter, une position haute pour le conducteur.

Le Sandero Stepway semble narguer son rival. Si le DCi 90 ch est léger pour le Duster, il répond parfaitement sur le Sandero Stepway qui s’allège de plus de 150 kg. La direction est précise et, malgré un bruit un peu trop présent, la polyvalence de ce bloc permet d’appréhender toutes les situations.

 

Tarif

 

citroen C4 Cactus prixLe Sandero Stepway débute en entrée de gamma à 12 450 € (13 950 € pour la version Prestige et tous ses équipements). Le C4 Cactus commence à 13 950 € pratiquement nu. Pour comparaison à modèles équivalents, le Citroën coûte environ 5 000 € plus cher que le Dacia. Et pour ce prix, l’habitabilité et la modularité restent du côté du Sandero Stepway.

 

 

Notre avis

 

Dacia Sandero stepway prixTout conducteur se retrouve un jour devant ce choix cornélien lors de l’achat d’une voiture : suivre un coup de cœur, ou écouter la raison. Le coup de cœur irait d’emblée à l’originalité du C4 Cactus. Mais, plus pratique, plus véloce, et clairement moins cher, le Sandero Stepway est sans conteste le choix de la raison.

retour au sommairelire la suite : Nissan Qashqai VS Peugeot 3008 : le choix cornélie...

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

comparez les promotions auto jusqu'à -41 % de remise

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com