x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Ford Fiesta Vs Suzuki Swift : fini le discount !

A l’heure où les portefeuilles pleurent des larmes de crocodile, l’achat d’une voiture est devenu un véritable enjeu budgétaire pour les foyers. Mais faut-il nécessairement faire l’impasse sur un véhicule de qualité ? La Fiesta et la Swift demeurent des modèles meilleurs marchés que les cadors du segment, (Clio, 208,…), et pour autant leur niveau de prestations n’a pas à rougir de ce positionnement. Confortables, véloces, pratiques et bien finies, elles méritent aujourd’hui d’être choisies pour leurs qualités intrinsèques. Il ne s’agit plus de discount automobile où seul le prix compte, mais bel et bien d’une concurrence féroce qui commence à faire trembler les plus grands constructeurs.

 

A l'assaut de l'Europe

 

La Fiesta fait partie de ces petites voitures chères à notre cœur. Cela fait de nombreuses années qu’elle peuple nos routes et s’accroche au paysage environnant à grands renforts de restylages et d’innovations. Ce n’est pas un hasard si la Fiesta est aujourd’hui la deuxième meilleure vente des voitures compactes en Europe, juste derrière la reine Polo. En 2012, ce sont plus de 30 000 exemplaires qui ont été écoulés en France.

Face à elle, celle qui fût autrefois connue sous le nom d’Ignis, la Swift, nous régale de par la joie de vivre qui émane de sa face rondouillarde. Mais ne vous y trompez pas, Suzuki ne nous livre pas là un jouet mais une vraie automobile particulièrement bien placée sur son segment. N’oublions pas que cette petite insolente a fait une sacrée ombre à la Toyota Aygo.

 

Différentes et séduisantes

 

Nos deux concurrentes traduisent parfaitement l’adage selon lequel on ne peut pas plaire à tout le monde.

La dernière Swift n’a subi qu’un très léger restylage de sa face avant qui la modernise un peu tout en conservant totalement son identité d’origine connue depuis 2010. De plus en plusprésente dans notre paysage routier, la Swift reste une jolie petite voiture. La Fiesta, quant à elle, s’est donné un grand coup de sérieux. Sa face avant ouvertement inspirée des Aston Martin lui confère un look complètement inédit. On aime ou on n’aime pas, mais on n’y est pas indifférent. Ses lignes effilées remontant vers l’arrière lui donnent un côté sport très séduisant, particulièrement sur la version trois portes.

Vous l’aurez compris, la Swift et la Fiesta sont esthétiquement différentes et réussies.

 

A l'intérieur

 

A l’intérieur, force est de reconnaître que la Fiesta a progressé en termes de finitions. Il faut bien avouer que c’est par là que la petite citadine a toujours pêché. Mais les efforts ont-ils été suffisants ? Pas encore assez à notre goût : les assemblages donnent toujours des signes de faiblesse et les commandes semblent avoir oublié leurs leçons d’ergonomie.

Notons toutefois une amélioration sur la qualité de la planche de bord et, comme toujours chez Ford, une offre technologique généreuse et alléchante. Sans tabler sur des variantes haut-de-gamme, les addicts aux Smartphones pourront profiter du système SYNC qui permet d’établir une connectivité simple et fiable pour profiter de leurs ressources musicales ou pour téléphoner. L’Active City Stop pourra aider les étourdis en les assistant au freinage à faible vitesse dés lors que le radar placé en haut du pare-brise détecte un obstacle. Et si malgré cela la collision est inévitable, la fonction Ford SOS se chargera d’appeler les secours automatiquement après un impact (et ce sans abonnement, et dans la langue du pays où vous vous trouvez).

Enfin, le système MyKey permet aux parents soucieux de définir la vitesse maximum autorisée, et même le volume de l’autoradio, avant de confier le volant à leurs chères têtes blondes (MyKey est présent dans 75 % des modèles de finitions). Bref, comme à son habitude la Fiesta est un concentré de technologie, enrubanné par des plastiques discutables.

Avec des finitions plus soignées et des commandes identifiables du premier coup d’œil, la Swift mise sur un habitacle d’une qualité inattendue pour une voiture de ce budget. En revanche, côté équipements, l’entrée de gamme est clairement radine. Vous devrez vous contenter du CD MP3, de la direction assistée et des rétroviseurs électriques dégivrants. Pour bénéficier de la climatisation et du régulateur de vitesse, il vous faudra opter pour la finition Privilège. Le radar de recul démarre à la version Pack et le GPS intégré est réservé au modèle So’City.

Pour résumer, la Swift est mieux finie mais bien moins équipée que sa concurrente. Toutefois, n’oublions pas que la version d’entrée de gamme de la Suzuki est 1 000 € moins chère que chez Ford. Ce qui laisse une bonne marge pour prévoir quelques options.

 

Sur la route

 

En motorisation essence, les nouveaux blocs trois cylindres Ecoboost de Ford se comportent à merveille. Ils ne trahissent pas la réputation de fiabilité et de confort de conduite qui ont fait la renommée de la Fiesta. Quant au Diesel 1.6 l, il reste souple et agréable, avec suffisamment de relance en toutes situations. Niveau tenue de route, la Fiesta reste égale à elle-même : efficace.

La Swift en revanche est un peu mollassonne dés qu’on la sollicite pour atteindre sa vitesse de croisière. Le 1.2 l VVT est certes suffisant pour la ville, mais l’autoroute peut vitre devenir un moment pénible. Sans compter que l’insonorisation de l’habitacle n’est pas parfaite, et que vous pourrez pleinement apprécier le ronflement du moteur (en particulier avec le Diesel 1.3 l DDiS). Sur la route, c’est clairement la Fiesta qui marque des points.

 

Les tarifs

 

La Suzuki Swift 1.2 l VVT Avantage en trois portes démarre à 11 790 € (la première cinq portes est la Privilège à 13 190 €), pour atteindre 17 290 € en Diesel sur la finition So’City. La Fiesta quant à elle commence à 12 850 € avec l’Ecoboost, et un peu plus d’équipements que sa rivale, pour culminer à 18 400 € dans sa version Trend Pack équipée du 1.6 l TDCi de chez PSA.

retour au sommairelire la suite : Renault Twingo II Vs Volkswagen Up! : petites mais...

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

comparez les promotions auto jusqu'à -41 % de remise

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com