x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Kia Picanto vs Opel Karl, à l’assaut des villes

Kia Picanto vs Opel Karl, à l’assaut des villes

La Kia Picanto a bénéficié d’un restylage de mi-carrière au printemps dernier. Mais est-ce suffisant pour faire face à une concurrence féroce sur le segment des mini citadines ? Surtout face à une Opel Karl toute fraîche qui ne cache pas ses ambitions. La réponse en détails.

 

Foule de compactes

 

Kia PicantoRenault Twingo, Citroën C1, Peugeot 108 ou encore Fiat 500, la catégorie des compactes compte déjà ses ténors en termes de bons chiffres de vente. La Picanto et la Karl doivent faire valoir de sacrés arguments pour arriver à s’imposer.

La coréenne, qui vient d’être restylée, se dote d’une calandre toute nouvelle et d’antibrouillards du plus bel effet sur son bouclier massif. A l’arrière, l’évolution se devine à quelques inserts en plastique noir sous le bouclier. Rien de révolutionnaire, mais la Picanto n’en avait peut-être pas besoin. Bien que sa deuxième génération date de 2011, la petite Kia conserve un physique très actuel. Elle ne se démode pas et nous offre une ligne plutôt musclée pour ce segment.

L’Opel Karl suit un peu le même mouvement avec ses lignes ramassées, son hayon plat et son bouclier avant proéminent. L’allemande se fond tout de même plus dans la masse avec une calandre moins extravagante que celle de sa concurrente et des lignes un peu plus directes.

 

La qualité… coréenne

 

Opel KarlOpel a fait des efforts sur la présentation de ses véhicules depuis ces dernières années, et la Karl bénéficie logiquement de cette nouvelle stratégie. Les assemblages sont sérieux et la qualité des matériaux est plutôt bonne pour le segment. Le tout dans une ambiance très sobre inattendue face aux habitacles bicolores de la concurrence. Le poste de conduite peut accueillir les plus grands gabarits et l’ergonomie est tout à fait satisfaisante. Notons un coffre variant de 215 l à 958 l en deux places.

La Picanto se contente de 200 l et 870 l de volume, mais fait jeu égal avec sa rivale sur la qualité perçue. Une bonne surprise de la part de la marque, un atout de taille surtout si l’on considère que l’habitacle est visuellement plus moderne que celui de la Karl. Hormis les gros boutons des commandes de climatisation qui semblent récupérés du passé, la petite Kia impressionne à ce niveau de tarif.

 

Les tarifs

 

Opel KarlL’Opel Karl démarre à 9 990 € en finition Essentia dotée du bloc 1.0 l 75 ch avec boîte manuelle cinq vitesses (seul bloc proposé sur la Karl) pour 104 g de Co2 et 4,5 l/100 km. Une offre qui inclut les vitres teintées, l’ordinateur de bord, la banquette arrière rabattable, six airbags, l’ESP, l’ABS et l’aide au freinage d’urgence.

Pour bénéficier de la climatisation manuelle, il faut se reporter sur le niveau supérieur, Edition, qui ajoute aussi le siège conducteur réglable en hauteur, le volant cuir, les antibrouillards, le mode City (qui active la direction assistée électrique en ville), les rétroviseurs électriques dégivrant, le régulateur limiteur de vitesse et la connexion Bluetooth.

Au sommet de la pyramide, Cosmo Pack, pour 13 650 €, intègre aussi l’aide au stationnement arrière, ainsi que quelques apparats esthétiques comme des inserts chromés ou noirs.

Kia PicantoLa Picanto démarre plus haut, à 10 500 €, en finition Motion avec son moteur 1.0 l 66 ch BVM5. Cette version embarque le volant réglable en hauteur, la prise 12 V, l’ordinateur de bord, la banquette rabattable en 60/40, ou encore les antibrouillards. Mais ce sont sur les équipements de sécurité et de conduite que la coréenne fait la différence avec l’aide au freinage d’urgence, l’assistance au démarrage en côte, l’assistance au contre-braquage, l’ABS, l’ESP et l’allumage automatique des feux de détresse. Pour 11 000 €, la finition Style ajoute l’ESC et la climatisation manuelle.

Mais pour bénéficier d’un peu plus de puissance que les malheureux 66 ch du bloc proposé, il faut opter pour la Picanto Premium et ainsi profiter du 1.2 l avec 85 ch, bien plus confortable à conduire, uniquement en boîte automatique à quatre rapports (15 300 €).

 

Notre avis

 

La Picanto mène le bal sur les équipements de sécurité en entrée de gamme, et sur le style. Partout ailleurs, la Karl est un exemple de réussite. Nous optons sans hésiter pour l’allemande.

retour au sommairelire la suite : Peugeot 508 SW vs Toyota Avensis TS, la route dans...

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

comparez les promotions auto jusqu'à -41 % de remise

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com