x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

La gamme Volvo, le luxe venu du froid

Volvo

Volvo fût l’une des références automobiles en matière de berlines jusque dans les années 80. Si la marque a toujours conservé ses atouts en termes de fiabilité mécanique, le design cubique de ses anciens modèles n’a pas survécu à la transition vers la modernité. Admettons-le, avoir une Volvo dans les années 90 c’était un peu la honte. Mais au début de ce nouveau millénaire, le Phoenix renaquit de ses cendres. A coups de restylages et de modèles inédits, le constructeur suédois a réussi à se faire une nouvelle place au soleil. BMW, Audi et Mercedes n’ont qu’à bien se tenir.

 

Les objectifs de la marque

 

Volvo veut se différencier de ses concurrents en misant sur l’efficience énergétique de ses modèles. Consommation de carburant et réduction des émissions de CO2 sont au cœur des préoccupations du constructeur. Mais il n’est pas pour autant question de rogner sur le plaisir de conduite. Le pari est réussi lorsque l’on voit que le Diesel D2 115 ch de la V40 ne consomme que 3,4 l/100 km et n’émet que 88 g de CO2/km, tout en continuant à offrir d’excellentes performances sur route (sachant que chez Volvo, les chiffres annoncés sur le papier sont très proches de la réalité).

L’autre concept fort de Volvo est sa technologie Sensus connect qui a pour but de créer une interaction directe entre le conducteur et les équipements intérieurs du véhicule. Si cette technologie est encore limitée dans ses applications, elle n’en reste pas moins agréable à utiliser et prometteuse pour l’avenir.

Enfin, et ce n’est pas rien, les finitions intérieures sont le plus souvent irréprochables (à une ou deux exceptions prés). Matériaux de haute qualité, assemblage rigoureux, sièges à la tenue parfaite, se mettre au volant d’une Volvo est un pur bonheur.

Seul regret, la nouvelle motorisation essence T6 de 304 ch, certainement trop ambitieuse, qui ne convainc pas. Il faut dire qu’elle n’est pas aidée par la boîte automatique Geartronic qui n’exploite pas vraiment tout son potentiel.

 

V40 (à partir de 23 610 €)

 

Bien qu’elle soit le modèle le moins onéreux de la marque, la V40 est une berline compacte qui ne lésine pas sur le confort ni sur les équipements. Equipée de série du Start & Stop, la V40 propose une excellente habitabilité et un volume de chargement de 335 litres. Voilà un véhicule aussi doué pour accueillir une petite famille que pour séduire un célibataire.

Les motorisations à Essence disponibles pour ce modèle sont : T2 120 ch, T3 150 ch, T4 180 ch, T5 245 ch.

Les motorisations Diesel disponibles pour ce modèle sont : D2 115 ch, D3 150 ch, D4 190 ch.

 

V40 Cross Country (à partir de 26 750 €)

 

Envie de gagner en esprit baroudeur sans pour autant vous tourner vers un SUV ? Alors la V40 Cross Country est faite pour vous. Reprenant les atouts de la V40, la Cross Country se dote de barres de toit, de protections de carrosserie et de soubassements en aluminium. Avec une garde au sol relevée de 4 cm et une transmission intégrale (4x4) sur ses versions essence, la V40 Cross Country peut se permettre de s’aventurer en tous chemins (et non pas en tous terrains).

Les motorisations à Essence disponibles pour ce modèle sont : T4 180 ch, T5 254 ch.

Les motorisations Diesel disponibles pour ce modèle sont : D2 115 ch, D3 150 ch, D4 190 ch.

 

S60 (à partir de 28 550 €)

 

Belle et confortable, la S60 est aussi plus dynamique et plus sportive que sa précédente version. Cela ne suffit toutefois pas à rivaliser en termes de performances routières avec sa concurrente directe la BMW Série 3. Mais la S60 respire l’esprit Volvo et nous propose du luxe à des tarifs accessibles.

Les motorisations à Essence disponibles pour ce modèle sont : T3 150 ch, T4 180 ch, T5 245 ch, T6 304 ch.

Les motorisations Diesel disponibles pour ce modèle sont : D2 115 ch, D3 136 ch, D4 181 ch, D5 215 ch.

 

V60 (à partir de 30 050 €)

 

La V60 dispose de toute l’ergonomie et de toute la finesse des modèles Volvo. Ce qui est plutôt confortable pour un break, ou un mini break devrions-nous dire. Car malheureusement, et c’est un comble pour une voiture de cette catégorie, le volume du coffre de la V60 n’est que de 430 litres. Vraiment léger pour une famille.

Les motorisations à Essence disponibles pour ce modèle sont : T3 150 ch, T4 180 ch, T5 245 ch, T6 304 ch.

Les motorisations Diesel disponibles pour ce modèle sont : D2 115 ch, D3 136 ch, D4 181 ch, D5 215 ch.

Les motorisations Plug-in Hybrid Diesel disponibles pour ce modèle sont : D6 215 ch + 68 ch.

 

XC60 (à partir de 35 300 €)

 

Le XC60 est le crossover Volvo. Roi des ventes de la marque en France pendant plusieurs années, il s’inclina en 2012 avec l’arrivée de la V40. Le XC60 bénéficie des nouveaux 4 cylindres Drive-E (qui remplacent l’historique 5 cylindres Volvo, normes Euro6 obligent), ce qui le rend moins gourmand sans réellement perdre en réactivité. Le XC60 n’en reste pas moins destiné à un usage principalement familial. Petit bémol sur la fermeté des suspensions qui nuit considérablement au confort des passagers arrière.

Les motorisations à Essence disponibles pour ce modèle sont : T5 245 ch, T6 304 ch.

Les motorisations Diesel disponibles pour ce modèle sont : D3 136 ch, D4 181 ch, D5 215 ch.

 

S80 (à partir de 39 420 €)

 

Berline racée et raffinée, la S80 affiche une ligne somptueuse. Lorsque l’on choisit la S80, c’est que l’on est tombé sous le charme. Si le design intérieur luxueux est au rendez-vous, l’on ne peut que déplorer la mauvaise insonorisation de l’habitacle et un comportement un peu pataud sur le bitume.

Les motorisations à Essence disponibles pour ce modèle sont : T4 180 ch, T5 245 ch, T6 304 ch.

Les motorisations Diesel disponibles pour ce modèle sont : D4 181 ch, D5 215 ch.

 

V70 (à partir de 40 120 €)

 

Voilà un break ! Cette troisième génération de V70 ne renie pas ses origines. Spacieux, modulable et accueillant, le V70 affiche un volume de coffre minimal de 840 litres, pouvant atteindre 1 600 litres. Et pour autant, il continue d’offrir de réelles sensations de conduite au volant. Bref, le V70 a tout bon. Sauf peut-être son prix qui ne s’adresse pas forcément à la clientèle des breaks.

Les motorisations à Essence disponibles pour ce modèle sont : T4 180 ch, T5 245 ch, T6 304 ch.

Les motorisations Diesel disponibles pour ce modèle sont : D3 136 ch, D4 181 ch, D5 215 ch.

 

XC70 (à partir de 45 470 €)

 

Le XC70 invente un genre à lui tout seul : le break à quatre roues motrices (un « cross country » dixit Volvo). Bien sûr, il n’offrira pas les performances d’un vrai tout-terrain, mais sa transmission intégrale, supplée par les diverses aides à la conduite telles que le contrôle en descente, vous permettront de sortir des sentiers battus.

Les motorisations à Essence disponibles pour ce modèle sont : T6 304 ch.

Les motorisations Diesel disponibles pour ce modèle sont : D4 181 ch, D5 215 ch.

 

XC90 (à partir de 53 070 €)

 

Le SUV de Volvo vise directement le segment luxe (BMW X5, Mercedes ML, Lexus RX300,…). Si l’habitabilité et les équipements sont à la hauteur de la réputation du constructeur suédois, en revanche l’assemblage de la console centrale semble parfois incertain. Mais le XC90 se rattrape sur son comportement routier, agréable pour un tel monstre, et sur ses sept places. A noter un volume de coffre maximal de 1 837 litres !

Les motorisations Diesel disponibles pour ce modèle sont : D5 200 ch.

retour au sommairelire la suite : Que nous réserve Volvo pour 2014 ?

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

comparez les promotions auto jusqu'à -41 % de remise

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com