x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Le nouveau Nissan Qashqai frappe fort

Le nouveau Nissan Qashqai frappe fort

Lors de sa sortie en 2007, le Nissan Qashqaï avait soulevé bon nombre d’interrogations. Gros break ou petit 4x4, cet OVNI japonais ne semblait correspondre à aucune catégorie. Mais les qualités indéniables de ce véhicule atypique ont fait de lui le fer de lance du nouveau segment des crossover. La concurrence ne s’est d’ailleurs pas fait attendre pour emboîter le pas à ce best-seller vendu à plus de deux millions d’exemplaires dans le monde (165 000 pour le marché français). La version 2 du Qashqaï est-elle à la hauteur de ses nouvelles rivales ? Voyons cela ensemble.

 

Un succès inespéré

 

Nissan Qashqai 2014Les responsables de Nissan l’avouent avec une joie non dissimulée, le Qashqaï a dépassé de loin toutes leurs attentes en termes de ventes. Ecoulé à plus de deux millions d’exemplaires en sept ans, c’est le double des prévisions les plus optimistes qui avaient été faites à l’époque. Mais comment expliquer ce succès pour une voiture qui a pratiquement inventé un nouveau segment. La réponse est sûrement dans la question : la nouveauté. Faisant fi des études financières qui traitent des envies actuelles des acheteurs, Nissan avait osé faire du neuf. De l’innovant. Bingo ! Enfin, la nouveauté à elle seule ne suffit pas. Le japonais avait donc bien loti son challlenger sur les équipements de série. Sept ans plus tard, reproduire l’exploit semble hors de portée. Alors Nissan a mis le paquet.

 

Plus dynamique !

 

Le nouveau Qashqaï s’offre une face avant plus dynamique que celle de son prédécesseur. Il prend des formes qui lui vont à merveille avec des flancs mieux dessinés, et un capot aux nervures incisives. Plus long (4,38 m) et plus large (1,81 m) que l’ancienne mouture, il a été rabaissé de 1,5 cm pour accentuer l’effet mordant. En revanche, aucune folie sur la face arrière qui déçoit tout de même un peu.

 

Versions et équipements de série

 

Nissan Qashqai 2014 faceLe Qashqaï millésime 2014 se décline en quatre versions : Visia, Acenta, Connect Edition et Tekna.

L’entrée de gamme Visia est dotée de série du régulateur de vitesse, de la climatisation, de l’aide au démarrage en côtes, du volant réglable, des jantes 16’’, des airbags frontaux-latéraux-rideaux et de l’écran d’assistance à la conduite de 5’’.

La gamme Acenta reçoit en supplément la climatisation automatique bi-zone, un système son MP3 muni de l’USB, les radars avant et arrière, et le déclenchement automatique des phares et des essuie-glaces.

Sur le Qashqaï Connect Edition vous profiterez aussi d’un toit vitré panoramique et des vitres surteintées, du système d’ouverture sans clés ainsi que du Safety Shield et Connect. Ce système regroupe une offre d’équipements de sécurité active comme le détecteur d’angles morts, la caméra 360°, la détection des objets en mouvement, la reconnaissance des panneaux de signalisation et le système de pré-collision. Pour la partie Connect, l’heureux propriétaire du Qashqaï n’a qu’à s’enregistrer sur l’interface You+Nissan afin de bénéficier d’un accès aux applications connectées comme Facebook ou Google maps, et ce gratuitement pendant deux ans.

Enfin, sur le haut du panier, la dotation complémentaire de la version Tekna propose les barres de toit, les phares à diodes, les sièges en cuir, électriques et chauffants, ainsi que les jantes 19’’.

 

A l’intérieur

 

Nissan Qashqai intérieur tableau de bordOutre une offre en équipements qui séduira plus d’un conducteur, le Nissan Qashqaï a aussi fait des progrès en termes d’habitabilité. De l’augmentation de ses dimensions (+ 5 cm en longueur et + 2,6 cm en largeur), les passagers arrière ressortent gagnants avec d’avantage de place aux jambes et une garde au toit surélevée. Côté finitions, les plastiques semblent de meilleure qualité que sur les autres modèles de la marque (point faible de Nissan avec des plastiques qui marquent facilement) et bénéficient d’un assemblage parfait. Le conducteur garde sa position haute qui est l’un des points forts du Qashqaï, et l’ergonomie des commandes a été particulièrement bien pensée.

Des efforts ont été faits sur la modularité avec (enfin !) un plancher qui se met à plat pour faciliter le chargement lorsque la banquette est repliée. Le coffre, en position minimale, prend 20 litres pour arriver à 430 litres de volume. C’est mieux, mais ce n’est pas encore à la hauteur d’un Peugeot 3008 (520 litres). En somme, une famille avec deux enfants devra charger ses valises avec minutie au moment du départ en vacances. Avec trois enfants, un coffre de toit s’impose.

A noter que Nissan a abandonné l’idée d’une variante sept places, laissant ce crédo au X-Trail dont les ventes ont largement été amputées depuis la sortie de ce petit frère.

 

Le comportement routier

 

Grâce à sa nouvelle plateforme CMF Renault-Nissan, le Qashqaï perd une quarantaine de kilos. Cela devrait lui permettre d’être plus réactif, mais malheureusement la direction assistée électrique reste beaucoup trop floue et imprécise. L’on se console avec le contrôle actif de trajectoire et d’assiette qui limite le roulis (et le mal au cœur des passagers arrière), ainsi qu’avec les amortisseurs à double piston qui augmentent indéniablement le confort. Il faut reconnaître que le Qashqaï est beaucoup plus à l’aise sur autoroute que dans les cols de montagnes.

Côté motorisation, le bloc essence 1.2 l DIG-T 115 ch n’est pas désagréable à conduire mais peine clairement en phase d’accélération (les 5,6 l/100 km annoncés par le constructeur flirtent d’avantage avec les 8 l). Une fois chargé, votre beau crossover tout neuf ne sera plus aussi impétueux. En revanche, le 1.6 l dCi 130 ch offre de belles reprises (particulièrement en boîte manuelle) et l’insonorisation est tout simplement bluffante.

 

Tarifs

 

Nissan Qashqai 2014 dosEvidemment, Nissan ayant généreusement amélioré la dotation de son poulain, les tarifs ont été revus à la hausse. Comptez entre 800 € et 1 800 € d’augmentation selon les modèles.

Le 1.2 l DIG-T 115 ch oscille de 21 490 € à 27 640 € sur ses quatre déclinaisons.

Le 1.5 l dCi 110 ch va de 23 990 € à 30 140 €, et le 1.6 l dCi 130 ch de 28 240 € à 32 340 € (à noter que ces deux motorisations bénéficient également d’une version « Business Edition » exclusivement réservée aux professionnels).

Enfin, sur le haut du panier, le 1.6 l dCi 130 ch All Mode 4x4-i est proposé à 30 440 € (Acenta), 32 190 € (Connect Edition) et 34 540 € (Tekna).

A noter qu’aucune de ces versions n’est concernée par le bonus ou le malus écologique.

 

Notre avis

 

Beau, bien équipé et confortable, le nouveau Qashqaï risque fort de marquer à nouveau le marché automobile. Malgré un coffre un peu léger pour son segment, les nombreux rangements dans l’habitacle agrémentent l’usage au quotidien. En revanche, les amateurs de sensations de conduite pointues passeront leur chemin.

retour au sommairelire la suite : Ford Focus Electric : Le Déclencheur ?

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

comparez les promotions auto jusqu'à -41 % de remise

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com