x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Les breaks les plus en vogue

Les breaks les plus en vogue

Rappelez-vous il n’y a pas si longtemps, les breaks étaient une vraie pollution visuelle (toutes marques confondues) sur nos routes.

Des générations de tout jeunes conducteurs furent submergés de honte au volant de cet engin disgracieux prêté par papa et maman. Puis, les monospaces se mirent à envahir le marché, et ce fût le coup de grâce pour les breaks. Et un beau jour, les constructeurs se dirent que le format break pourrait bien faire un revival.

Sous le nom de SW. Bingo ! Les SW les mieux réussis allient aujourd’hui une habitabilité hors-normes, dont un volume de chargement supérieur à certains monospaces, avec des performances routières dignes des meilleures berlines. Il n’en fallait pas plus pour que ce segment revive, et empiète même sur les autres. Voici pour vous les SW les plus en vogue du moment.

 

La 308 SW, voiture de l'année 2014

 

Nous ne pouvions pas commencer par une autre : la 308 SW est la voiture de l’année 2014.

Il y a peu, nous vous délivrions les résultats très positifs des essais de ce véhicule aux nombreux atouts. Son esthétisme tout d’abord. Vue d’extérieur, la 308 SW dévoile de très belles lignes. Vue d’intérieur, elle est spacieuse, confortable, et plutôt généreusement équipée (avec son fameux petit volant).

Toutefois, notons une position de conduite un peu trop haute, mais surtout la lenteur agonisante de l’interface tactile qui semble sortie d’un autre âge. Si les matériaux sont de bonne qualité, les finitions pêchent un peu.

Côté volume de chargement en revanche, la 308 SW est championne, avec un volume de coffre minimal de 660 litres, pouvant atteindre 1 660 litres avec la banquette rabattue ! Certains SUV peuvent rougir de honte.

De plus, la modularité des sièges est d’une simplicité déconcertante.

Quant aux motorisations proposées, Peugeot gratifie son SW star d’un bloc essence trois cylindres 1.2 l PureTech de 130 ch, ainsi que de deux Diesels BlueHDi de 1.6 l (100 et 120 ch) et 2.0 l (150 ch).

Cette dernière version proposant la récente boîte automatique EAT6 qui remplace avantageusement la BMP6.

Ajoutez à cela un empattement réduit pour un véhicule de ce gabarit, et vous obtenez un SW fabuleux à conduire et prêt à transporter toute votre famille.

A partir de 22 750 € en essence et 23 350 € en diesel.

 

La Golf 7 SW en passe de s'imposer

 

L’année dernière en revanche, c’était la Golf qui était élue voiture de l’année. Sa version SW, lancée depuis la troisième génération, n’avait pas connu un franc succès. Pataude, avec des lignes hésitantes, le mariage n’avait pas pris. Mais sur la dernière version tout a changé.

VW a su tirer habilement profit de sa plateforme MQB afin de doter son break d’une silhouette à part entière, mais aussi pour rallonger l’empattement qui permet enfin aux passagers arrière de disposer de suffisamment de place au niveau des jambes (le minimum pour un SW).

Le coffre aussi prend de l’ampleur avec des volumes de 605 litres et 1 620 litres qui placent la Golf SW dans le peloton de tête pour le chargement.

Point noir, la possibilité de rabattre le siège avant est en option (une option bien pratique toutefois, au prix raisonnable de 190 €).

Tout comme la Golf, la SW profite des motorisations performantes auxquelles nous a habitués la firme allemande, avec pour certains modèles l’amortissement piloté DCC qui offre une tenue sans faille sur tous les types de routes.

Avec son entrée de gamme à 19 490 €, et son modèle luxe Carat 2.0 l TDI 150 ch DSG6 à 32 650 €, la Golf SW coûte moins de 1 000 € de plus que son homologue berline.

 

Mégane Estate, l'emblématique

 

La Mégane Estate a débarqué en 2009, sur le marché des breaks où la concurrence n’avait pas encore flairé le bon filon.

Elle a donc connu un succès facile face à des modèles désuets. Mais aujourd’hui, le fleuron de Renault a fort à faire avec toutes ses nouvelles rivales.

Bien sûr, la Mégane a connu le restylage commun à tous les modèles de la marque, mais elle a également fait un grand bon sur sa dotation en équipements : ESP de série et système R-Link à écran tactile (mais le conducteur devra jouer du joystick, l’écran étant placé trop loin). Pour les plus exigeants sur les options, la caméra de recul et toute une palette de services connectés sont à la carte. Comme d’habitude, nous aimerions que Renault soigne un peu plus ses finitions, mais l’ensemble intérieur reste agréable et ergonomique.

Le gros point noir de la Mégane Estate est sa modularité fastidieuse. Elle annonce déjà des volumes de coffre inférieurs à ses concurrentes, mais en plus il faut s’adonner à toute une gymnastique pour rabattre la banquette en avançant les sièges avant au préalable (là ou dans une 308 SW il suffit de tirer une manette).

Nous retiendrons tout de même le confort de l’assise qui reste appréciable.

Côté motorisation, le 110 ch DCi fait des merveilles à vide, mais oblige à tirer les rapports dés que le véhicule est chargé.

Proposée à 21 200 € pour sa version TCE 115 Energy, elle démarre à 22 500 € avec le 1.5 l DCi 95 FAP Eco2.

 

Et les autres ?
 

Parmi les autres SW intéressants du moment l’on retrouvera le Ford Focus III SW qui se paie le luxe d’une ligne sportive, et qui possède de série un équipement conséquent comme toutes les Ford. La Clio Estate pour tous ceux qui veulent rester sur un gabarit réduit tout en profitant d’une bonne habitabilité. La Dacia Logan MCV qui permet aux petits budgets d’acquérir une voiture familiale neuve avec un bon volume. Elle possède de série très peu d’équipements, et attention à la facture si vous vous laissez aller à choisir des options. Dans les budgets supérieurs, et avec des finitions à couper le souffle, se placent la Volvo V70 ainsi que l’Audi A4 Avant.

retour au sommairelire la suite : Les voitures les moins gourmandes du marché

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

comparez les promotions auto jusqu'à -41 % de remise

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com