x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Peugeot 508 SW vs Toyota Avensis TS, la route dans le sang

Peugeot 508 SW vs Toyota Avensis TS, la route dans le sang

Pour les gros rouleurs, la Peugeot 508 SW s’est désormais imposée comme une véritable référence en matière de conduite et de confort. La Toyota Avensis TS aimerait bien faire aussi sa place au soleil. Mais malgré des qualités évidentes, a-t-elle réellement tout ce qu’il faut pour satisfaire à ce segment exigeant ?

 

Deux identités

 

Les breaks ne sont plus ce qu’ils étaient. Ils doivent présenter aujourd’hui tout le confort et l’agrément d’une berline, avec des volumes de chargement toujours plus importants. A ce jeu là, Peugeot a su nous proposer une déclinaison SW de sa 508 qui s’avère plutôt réussie. D’entrée de jeu, la berline fait valoir son design séduisant, dans une gamme qui ne nous a pas toujours ravis par son esthétique. Calandre moins béante, traits plus fins, optiques mieux travaillées, sur le rayon du physique la 508 fait tout pour se différencier. Dans sa version SW, la face arrière est des plus réussies. A la fois simple et dotée d’un caractère bien personnel, la 508 SW nous propose des lignes qui s’inscrivent totalement dans l’univers premium.

Chez Toyota, les orientations esthétiques sont plus alambiquées. Le japonais nous a souvent surpris, voire choqués, avec des designs aussi originaux que rebutants. L’Avensis fait plutôt dans la demi-mesure. Certes elle affiche l’habituel museau en pointe et un bouclier un peu torturé, mais elle n’en rajoute pas dans le futurisme, façon manga, comme le fait une Mirai. Ouf.

Au final, nous sommes bien plus charmés par l’harmonie discrète de la lionne.

 

A l’intérieur

 

A l’intérieur, ce sentiment se poursuit. La 508 SW fait haut de gamme, là où l’Avensis TS fait un peu gadget.

En effet, si Peugeot nous surprend sur la qualité du design extérieur, la facture de l’habitacle est en revanche toujours égale. Avec ses plastiques de qualité supérieure et ses assemblages de haute volée, la 508 SW nous propose un univers agréable et reposant. L’Avensis affiche des matériaux un peu plus cheap, et donc un intérieur un peu moins valorisant. L’ergonomie est heureusement au rendez-vous avec un écran tactile facile d’accès et quelques commandes directes distinctement disposées.

Côté équipements, nos deux candidates savent mettre les petits plats dans les grands. Mais à tarifs équivalents, la japonaise est bien plus généreuse.

Quant aux volumes, ils sont légèrement en faveur de l’Avensis avec 543 et 1 609 l contre 512 et 1 598 l pour la 508. Mais cette dernière s’avère bien plus pratique à moduler, ce qui est un atout de taille pour ce segment.

 

Une lionne sur la route

 

Sur la route, le BlueHDi de la 508 SW se montre exemplaire en tous points. Sa version 2.0 l pour 150 ch, cœur des ventes, donne le ton aussi bien en ville que sur route. La Peugeot sait prendre bas dans les tours sans rechigner, et maintient sa vitesse de croisière avec une grande sérénité et surtout du silence, contrairement à sa rivale qui s’avère plus bruyante, et plus vibrante au ralenti. Le tout est suppléé par le très bon étagement de la dernière EAT6 de la firme. Voilà pour la puissance, mais l’agrément pur n’est pas oublié. En effet, la française se dote de l’un des châssis les plus performants du moment, en plus de la science Peugeot en matière d’amortissement et de direction. Cela confère à la 508 une précision et un dynamisme qui font oublier que l’on se trouve au volant d’un break.

En face, l’Avensis TS se montre aussi très performante, mais un ton bien en dessous de sa rivale. Le D-4D un peu fainéant à bas régimes se révèle assez bruyant à vivre. Rien de rédhibitoire mais la différence avec la Peugeot est assez flagrante. En revanche, sur la sobriété la japonaise fait mieux, sans surprise. Son rayon de braquage réduit la rend aussi beaucoup plus agile dans les environnements urbains.

 

Notre avis

 

La Toyota Avensis TS est mieux dotée que sa rivale à tarif équivalent. Mais cela ne suffit pas face à une Peugeot 508 SW plus agréable à vivre et à conduire. La française remporte ce match sans difficulté.

retour au sommairelire la suite : Peugeot 508 vs Renault Talisman, les berlines à la...

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

comparez les promotions auto jusqu'à -41 % de remise

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com