x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Peugeot 508 vs Citroën C5, les sœurs ennemies

Peugeot 508 vs Citroën C5, les sœurs ennemies

Les berlines de luxe ne sont plus la chasse gardée des constructeurs d’outre-Rhin. Les routières familiales à la française savent aujourd’hui miser sur des performances étonnantes, et sur une qualité de fabrication quasi irréprochable. Parmi elles, deux sœurs ennemies issues de l’alliance PSA : la Peugeot 508 et la Citroën C5. Sont-elles réellement différentes ? Laquelle choisir ? Réponses en détails.

 

Un segment reconquis

 

Peugoet 508Nous n’en sommes plus à de simples balbutiements, les constructeurs français sont désormais passés experts dans l’art de concevoir des berlines familiales premium à hauteur des Passat ou des Mondeo, figures historiques de ce segment. En tête de file, PSA (bientôt rattrapé par Renault avec la Talisman) qui donne lieu à une bataille sans merci entre lion et chevrons. Et malgré des gammes généralistes qui ne sont pas toujours des modèles de sensualité, il faut bien reconnaître que nos deux constructeurs ont su créer des berlines très séduisantes.

Et de prime abord, la 508 nous fait fort effet avec son museau ravageur superbement bien designé. La Peugeot adopte des lignes légèrement cubiques qui se fondent avec des optiques et un bouclier avant inédits. Tandis que le pavillon fuit vers une face arrière toute en élégance, la lionne profite d’une silhouette racée à souhaits. Elle est tout simplement superbe.

Citroen C5En face, la C5 a su profiter d’un restylage bienvenu qui a quelque peu rajeuni ses formes, mais peut-être pas encore assez pour aider cette sénior de 2008 à tenir la comparaison. Certes la silhouette s’est profilée et les nouveaux chevrons ont fait leur apparition, mais l’ensemble reste décidément un peu trop convenu face à son incisive rivale.

C’est à l’intérieur que la C5 a su tirer le meilleur parti de sa partielle cure de jouvence en adoptant un écran tactile de 7’’ qui permet la centralisation de nombreuses commandes. L’ergonomie s’en voit révolutionnée de façon positive, gommant ainsi l’un des anciens défauts de la Citroën. L’ensemble respire la qualité dès lors que l’on se glisse derrière le volant.

Même  opération lors du récent restylage de la 508 avec l’adoption de l’écran 7’’, mais la Peugeot conserve tout de même d’avantage de fonctions manuelles que sa concurrente comme la climatisation et la navigation.

 

Prêtes pour l’Euro6

 

Peugeot 508Deux offres moteur seulement pour la Citroën C5 : les BlueHDi 2.0 l Stop&Start 150 et 180 ch. Le 150 ch s’accompagne de la boîte mécanique à six rapports, tandis que le 180 ch se dote d’emblée de l’EAT6 qui offre désormais un agrément de conduite des plus raffiné.

Selon ses finitions, la Peugeot 508 annonce plus de choix, et propose notamment son bloc essence 1.6 l THP 165 ch S&S avec EAT6. Un choix performant qui satisfait désormais à la norme Euro6, positionnant la lionne à l’abri d’un quelconque malus. Côté Diesel, l’on retrouve au menu les BlueHDi 2.0 l 150 et 180 ch de sa consoeur, mais la lionne y ajoute également le 1.6 l BlueHDi 120 ch, histoire de faire démarrer ses tarifs un peu plus bas. Une version hybride de 2.0 l et 163 ch est également au catalogue du constructeur mais a la mauvaise idée de se doter de l’ancienne boîte BMP6, bien moins confortable que l’EAT.

Citroen C5La berline aux chevrons profite de la suspension hydractive sur ses versions 180 ch, ce qui lui apporte un confort sans pareil même sur chaussées détériorées. Avec un châssis peu enclin à faire preuve de dynamisme, la C5 n’en est pas pour autant pantouflarde. Capable d’excellentes relances même à bas-régimes, elle sait offrir la puissance nécessaire quand il le faut. Notamment grâce à l’excellent étagement de son EAT. Pour parfaire l’ambiance premium, l’insonorisation est particulièrement réussie.

Plus précise et incisive, la 508 offre d’avantage de sensations de conduite que sa rivale. Le BlueHDi 2.0 l permet de donner toute la mesure des possibilités de la Peugeot, le 1.6 l demeurant un peu juste pour les 1 410 kg, pas excessifs, de la bête. Peut-être un petit moins confortable que la C5, la 508 gagne en dynamisme ce qu’elle perd en moelleux.

 

Les tarifs

 

La Citroën C5 est proposée en trois finitions de base, Confort, Hydractive Confort et Hydractive Exclusive. Ainsi que deux séries spéciales Millenium et Hydractive Millenium. La berline démarre au prix de 32 030 € pour culminer à 38 250 €.

La Peugeot débute quant à elle à 27 950 €, soit plus de 4 000 € de différence. Il faut dire que la lionne ouvre son catalogue avec des blocs plus modestes. Elle se décline en finitions Access, Active, Style, Allure, GT Line et Féline, pour atteindre les 40 900 € (44 250 € en hybride).

 

Notre avis

 

C’est une bataille acharnée entre la C5 et la 508 qui ont chacune des atouts à faire valoir. Notre cœur penche tout de même pour la 508 qui nous émeut en matière de design et d’agrément de conduite.

retour au sommairelire la suite : DS3 Racing vs Audi S1, petites sportives premium

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

comparez les promotions auto jusqu'à -41 % de remise

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com