Une ligne particulière

Sans créer une révolution dans le monde des berlines, la Kia Optima a su imposer un style très personnel.

Silhouette particulièrement aérodynamique, jonc chromé le long du pavillon et bas de caisse joliment travaillé sont toujours au programme. Sur la face avant, la calandre Tiger Nose (nez de tigre), apparue sur la nouvelle gamme du coréen, apporte une note de sportivité et d’élégance.

C’est donc une Kia Optima aux allures un peu plus luxueuses qui nous est présentée. Dans l’habitacle, pas de réelle surprise non plus, avec un intérieur cossu qui gagne en qualité des matériaux.

« Cette future Optima gagne en luxe sans renier pour autant ses origines. »

L’on retrouve d’ailleurs d’avantage d’équipements, et ce dès l’entrée de gamme avec par exemple la caméra de recul de série. Les finitions supérieures s’octroient la vision à 360°, les services connectés, et un système de navigation toujours signé TomTom.

Côté format, l’empattement prend 1 cm, ce qui ne rend pas l’Optima moins maniable, mais qui profite immédiatement à l’espace aux genoux.

Les motorisations disponibles

La Kia Optima sera proposée avec au choix trois blocs essence, tous des quatre cylindres, dont un 2.4 l de 188 ch dont l’atout principal ne sera pas sa sobriété. Pour le Diesel, l’on retrouvera un 1.6 l de 180 ch et un 2.0 l de 250 ch, tous deux turbocompressés.

Un bloc hybride non rechargeable de 170 ch semble aussi au programme.

Essayez gratuitement la nouvelle Kia Optima Hybrid

Un break en vue ?

Avec une commercialisation prévue début 2016, pas de doute que la Kia Optima viendra à nouveau s’exhiber lors du salon de Francfort à l’automne 2015. L’occasion pour la marque de dévoiler les dérivés à prévoir, notamment une carrosserie break si l’on se base sur le concept car Sportspace dévoilé au salon de Genève dernier.