Indémodable

Avec sa silhouette sportive et ses airs premium, l’Audi A3 a tout de suite séduit son public. Son format, ses équipements, et son positionnement premium ont fait la renommée de cette polyvalente.

L’Audi A3 II se décline en berline, cabriolet et coupé.

Mais la belle allemande n’a pas que des qualités, et nous allons voir que la fiabilité n’était pas au mieux pendant les premières années de production.

Audi A3 II

Les plus

Ce que l’on aime dans l’Audi A3 II :

  • le standing de l’habitacle et sa qualité perçue qui sont dignes du segment supérieur
  • le design intérieur et extérieur qui est souvent critiqué pour son austérité en neuf, mais qui vieillit très bien avec les années
  • les équipements de confort et de sécurité plutôt innovants pour l’époque
  • la parfaite tenue de route et la maîtrise du roulis qui rendent la route plus sûre et plus agréable
Audi A3 II

Les moins

Ce qui nous déplaît dans l’Audi A3 II :

  • la fermeté des suspensions qui ne fait aucun compromis pour le confort des passagers
  • son tarif en occasion qui décôte assez peu
  • son coût d’entretien dû au prix élevé des pièces et des consommables (et ne parlons pas de la main d’œuvre si vous passez chez Audi)
  • les TDi assourdissants dont le bruit et les vibrations dans le volant et le pommeau sont assez désagréables. Un problème qui fût résolu à partir de 2008 avec le remplacement des injecteurs pompe par une injection par rampe commune
  • l’espace aux coudes qui n’est pas très confortable
  • le petit coffre de 350 l
Audi A3 II

Les dysfonctionnements récurrents

  • la boîte S Tronic avant 2009 présente des dysfonctionnements récurrents qui nécessitent son changement et/ou celui du double embrayage
  • culasse à remplacer sur les 2.0 l TDi avec injection pompe avant 2008
  • la climatisation qui a tendance à fonctionner faiblement, ou plus du tout, suite à un problème de compresseur sur les modèles avant 2009
  • les turbocompresseurs, de 2004 à 2006, subissent la crasse de la vanne EGR et une mauvaise gestion électronique du moteur ce qui cause une casse irrémédiable
  • problèmes d’étanchéité du radiateur d’huile jusqu’en 2008
Audi A3 II

Les prix

Comme nous l’avons vu, les Diesel gagnent à être choisis à partir de 2009. Le 2.0 l TDi de 140 ch offre un bon compromis entre puissance et souplesse.

Le catalogue comprend un 3.2 l V6 de 250 ch.

En essence, nous nous tournons vers le 1.4 TFSi de 125 ch qui présente une belle vélocité toute en discrétion. Ainsi que sur une entrée de gamme pour ménager notre budget.

Cas concret :

Une Audi A3 de 2009, en finition Ambition Luxe, avec son bloc 2.0 l TDi de 140 ch, sa boîte automatique S Tronic 7, et pour un kilométrage réel de 130 000 km s’échange à 14 200 €.Une A3 Ambiente 1.4 TSI de 125 ch, 3 portes, de 2007, ayant parcouru 80 000 km, la côte à l’occasion est de 9 200 €.

Audi A3 II

L’avis de Choisir.com

L’Audi A3 vieillit très bien, mais elle décôte peu. Dotée de belles qualités, les modèles avant 2008 sont peu fiables en diesel. De même que la boîte S Tronic avant 2009. Si l’on évite les premiers blocs, l’agrément de conduite est bien au rendez-vous. Le confort en revanche fait les frais de la rigueur germanique habituelle.