Quattro, le département sport d’Audi

Si votre Audi est dotée de la transmission intégrale, alors elle porte la désignation de Quattro même s’il ne s’agit pas d’une voiture de sport.

Car l’appellation Quattro vient de la célèbre voiture sortie par la marque aux anneaux en 1983 et qui se présentait sous la forme d’un petit coupé à quatre roues motrices. Une révolution à l’époque, et de nombreuses victoires en rallyes.

Compétition, DTM et Formula E sont gérés par Audi Sport.

Une appellation qui a donné son nom au département sportif du constructeur. Une aile basée à Neckarsulm et Ingolstadt, et qui compte 1 200 travailleurs à son effectif.

Depuis cette époque, les modèles ont largement évolué (et oui, même chez Audi !). Le département Quattro a produit les RS3 Berline, RS Q3 et Q3 Performance, RS 6 Avant et Avant Performance, RS 7 Sportback et Sportback Performance, TT RS Coupé et Roadster, R8 Coupé et Spyder, ainsi que la S8 Plus.

Un catalogue impressionnant, même si les sacres de champion se veulent un peu moins fréquents que dans les années 80.

Quoi de neuf pour Audi Sport ?

Depuis cinq ans, les ventes du département Quattro ont doublé ! Avec Audi Sport, c’est le nombre de concessions dédiées qui va augmenter significativement pour passer de 370 à 600 d’ici la fin de l’année.

Stephen Winkelmann, patron d’Audi Sport, et ancien PDG de Lamborghini, a annoncé l’arrivée de huit nouveaux modèles sport dans les dix-huit prochains mois.

Une annonce prise avec mesure par les fans qui souhaitent désormais voir de réelles évolutions sur leurs modèles préférés.

L’avis de Choisir.com

Avec une appellation Quattro perçue par le grand public uniquement comme une version quatre roues motrices, la confusion est désormais évitée. A voir si Audi Sport va se révolutionner au point de nous régaler sportivement.