Renault Arkana

Partant une fois de plus à l’assaut du segment premium, Renault dévoile son Arkana, SUV compact coupé positionné entre le Captur et le Koleos, et destiné à faire trembler les BMW X4 et autres Audi Q5 Sportback. Défi de taille, donc, pour celui qui se développe déjà sous d’autres latitudes (Chine et Russie notamment), mais dans une version moins cossue, eût égard à sa plateforme qu’il emprunte au Dacia Duster, alors que la déclinaison européenne se base sur la dernière CMF-B du Renault Captur.

L’Arkana pioche d’ailleurs également dans les pièces d’habitacle en reprenant la même planche de bord que son petit frère, ainsi que différents équipements intérieurs comme l’écran tactile de 7 ou 9,3’’ selon la version, et la dalle numérique de 10,2’’.

renault arkana

Avec son Tiguan X, Volkswagen joue la même carte que Renault.

L’Arkana emprunte aussi les blocs moteurs du Captur, notamment le full hybride de 140 ch, en attendant l’arrivée du PHEV 160 ch prévu au menu (afin de contrer l’arrivée du Peugeot 3008 PHEV 225 ch). Ce nouveau SUV au losange bénéficie également de la micro-hybridation sur ses blocs essence, mais boude définitivement le diesel.

Citroën C5

L’automne 2021 va voir arriver la nouvelle Citroën C5 sur nos routes européennes. La production a déjà commencé en Chine, et le constructeur s’est pour l’instant contenter de dévoiler le premier modèle sortie des chaînes de production… entièrement bâché. Le suspens reste entier. Ou presque. Car des photos de la prochaine C5, en tenue de camouflage, ont été capturées en Chine.

Citroen C5 2021

La C5 pourrait sonner le renouveau des berlines Citroën.

La ligne de la nouvelle C5 est clairement orientée « grande berline ». Même si sa garde au sol n’est pas anodine, et qu’elle semble avoir pris en muscles, elle n’a pas emprunté le sentier des SUV comme l’ont fait beaucoup de ses consœurs. Il faudra certainement patienter jusqu’au salon automobile de Shanghai, prévu en avril, pour en savoir plus sur ce nouveau fleuron français qui va à coup sûr miser sur une certaine notion de luxe.

Peugeot 308

Renouveler un hit n’est jamais facile. Avec la troisième génération de 308, Peugeot doit mettre la barre haute pour ne pas décevoir les amoureux de la marque. Sans surprise, la nouvelle 308, qui n’a pas encore été dévoilée au public elle non plus, reprendra les lignes des dernières 208, 2008 et 3008 qui présentent une silhouette plus tranchée. A l’intérieur, la nouvelle 308 recevra les dernières innovations du constructeur en matière de sécurité, d’innovation et de multimédia.

La 308 deviendra électrique pour faire face à la Renault Mégane.

Peugeot annonce pour l’instant que cette 308 III continuera de proposer du diesel et de l’essence, mais se déclinera également en hybride rechargeable et en électrique. Elle pourrait notamment profiter du célèbre Hybrid 225 ch de son pendant SUV le 3008 qui allie un 1.6 l PureTech 180 ch avec un moteur électrique de 110 ch.

Cette future 308 devrait être dévoilée en fin d’année 2021.

DS4

Si elle aussi sait se faire désirer, après une absence de plus de deux ans, le DS4 nous dévoile tout de même quelques informations croustillantes, comme sa signature lumineuse partagée sur les réseaux sociaux au mois de décembre.

Cette DS4, c’est le retour de la marque de luxe française sur le segment des berlines compactes, qui est l’un des plus porteurs en Europe.

DS4 2021

La présentation publique de la DS4 aura lieu le 3 février.

Si les lignes de la DS4 ne sont pour l’instant trahies que par sa signature lumineuse, la marque communique davantage sur l’habitacle, insistant sur l’aspect techno et innovant des équipements embarqués, à l’instar de l’écran tactile panoramique sensé s’utiliser à la façon d’un Smartphone, ou encore l’affichage tête haute par projection sur le pare brise.

La marque précise aussi que la DS4 se déclinera en une deuxième version. A priori, une DS4 Crossback, à moins que le constructeur ne nous surprenne avec une nouveauté inattendue.

Hyundai Bayon

Chez Hyundai, les modèles se suivent mais ne se ressemblent pas. Le Hyundai Bayon, qui va être présenté dans le courant du premier trimestre, dévoile quelques parties de sa carrosserie qui montrent bien la distance stylistique qu’il prend avec ses aînés le Tucson et le Kona. En effet, le Bayon fera office de petit SUV urbain dans la gamme coréenne.

Hyundai Bayon

Honda HR-V

Le Honda HR-V de troisième génération va être dévoilé le 18 février prochain. Ce nouvel opus du japonais sera non seulement proposé en version hybride (ce qui était attendu), mais il se dotera également d’une version 100 % électrique : le HR-V e :HEV.

Un nouveau positionnement donc pour celui qui, à l’heure actuelle, n’est proposé qu’avec un bloc essence i-VTEC de 130 ch.

Honda HR-V

Mercedes Classe C

La nouvelle Classe C va arriver en concessions pendant le premier semestre 2021. Elle ne sera dévoilée qu’à la fin du mois de février.

Toutefois, l’on sait déjà ses lignes vont s’apparenter à celle d’une petite Classe S, comme pour l’ancienne génération.

Cette Classe C va d’ailleurs emprunter la dalle tactile verticale de sa grande sœur, plutôt que d’opter pour le double écran horizontal du reste de la gamme.  Elle adoptera également les dernières innovations de la firme à l’étoile en matière de sécurité à l’image du Digital Light qui scanne la route pour prévenir d’un obstacle ou adapte automatiquement le faisceau des phares en fonction des autres conducteurs. S’il est prévu une hybridation de certains de ses blocs, la Mercedes Classe C reste une fidèle du 4 cylindres.

BMW M3 Touring

L’arrivée d’une nouvelle génération de M3 est déjà un évènement dans le monde automobile. Mais sa déclinaison annoncée en break Touring est clairement une petite révolution. Cette attaque frontale sur le segment des breaks sportifs sent la provocation directe à l’égard de l’Audi RS4, ténor de la catégorie.

Cette M3 Touring reprend les atours de sa version berline, et notamment le bloc 510 ch couplé à une boîte automatique à 8 rapports (la version 480 ch avec boîte mécanique ne sera pas disponible en France).

BMV M3 Touring

VW Golf R SW

Volkswagen a déjà décliné son best seller la Golf dans différentes versions sportives : GTi, GTi Clubsport et R. Elle revient en 2021 avec une nouvelle génération de la Golf R SW. Cette version break conserve son 4 cylindres turbo mais le gratifie de 20 ch supplémentaires pour lui conférer 320 ch de puissance totale. L’allemande embarquera de série la transmission intégrale, la suspension pilotée et la direction progressive. N’oublions pas le mode « Drift », qui envoie toute la puissance moteur au train arrière pour accentuer les dérapages (à n’utiliser que sur route fermée).

Mais elle n’en oublie pas pour autant sa vocation familiale avec son habitacle spacieux et son coffre qui affiche 611 l de volume utile.

Volswagen Golf R SW

La ligne d’échappement en titane fait gagner 7 kg au poids total.

Maserati Grecale

Deuxième SUV du constructeur italien, le Maserati Grecale vient se positionner juste en dessous du Levante en termes de format. Ce crossover de luxe emprunte la plateforme de l’Alfa Roméo Stelvio, et bride son V6 à 550 ch pour ne pas faire de l’ombre aux 580 ch de son grand frère.

Rival direct du Porsche Macan, mais aussi des BMW X3 et Mercedes GLC, le Maserati Grecale pourrait afficher un prix d’entrée abordable avec sa version 300 ch qui devrait se situer en dessous des 65 000 €.

Maserati Grecale 2021

Un grand Duster pour 2021 ?

Forte de son succès, la firme Dacia développe sa gamme, mais abandonne aussi certains modèles. Et depuis la fin du Lodgy, le constructeur n’a plus de version 7 places à proposer à ses clients. La solution pour conjuguer famille et gamme majeure est de donner un grand frère au Duster. Celui-ci s’appellera Bigster et devrait être présenté dans le courant de l’année 2021 ou 2022, pour une commercialisation prévue en 2023.

Cependant, des rumeurs enflent annonçant la sortie d’un Duster Grand SUV à 7 places d’ici le printemps (qui doit déjà voir débarquer le premier modèle électrique de la marque avec le Dacia Spring Electric). Affaire à suivre…

L’avis de Choisir.com

Cette année 2021 s’annonce encore riche en nouveautés, notamment chez les constructeurs français. L’électrification et l’hybridation sont bien évidemment omniprésentes dans les nouvelles gammes. Pourtant, le plaisir de conduire et l’amour simple des belles automobiles semblent rester au cœur des préoccupations des constructeurs… et c’est tant mieux !