Toyota Highlander

Venu tout droit d’Amérique du Nord où il est commercialisé depuis une vingtaine d’années déjà, le Toyota Highlander de quatrième génération débarque en Europe en tant que SUV hybride à 7 places. Long de 4,95 m et large de 1,93 m, il embarque la troisième rangée de sièges de série, et propose un volume de chargement pouvant aller de 268 à 1 909 l (notamment grâce à la banquette en deuxième rang qui peut coulisser sur 18 cm).

Toyota Highlander

Le transmission intégrale est de série sur le Toyota Highlander.

La seule mécanique disponible en Europe pour ce Highlander est l’hybride essence de 2.5 l qui développe une puissance de 244 ch (contre 296 ch pour le V6 essence vendu Outre-Atlantique). Cet hybride non rechargeable permet de contenir une consommation moyenne de 6,7 l/100 km (plutôt raisonnable pour un véhicule de 2,4 t) et de rouler en tout électrique jusqu’à une vitesse de 125 km/h (mais pour une autonomie, non communiquée par la marque, qui devrait avoisiner les 60 km).

Le Toyota Highlander affiche un tarif de 58 800 € dans son unique finition proposée en France.

Toyota Yaris Cross

La polyvalente star de Toyota, la Yaris bien sûr, s’est renouvelée pour une quatrième génération au cours de l’année 2020. C’est au tour de sa version SUV urbain d’entrer en scène au printemps 2021 sous le nom de Yaris Cross.

Cette Yaris Cross aurait pu se contenter de surélever sa garde au sol, et de se doter de passages de roues en plastique noir, mais elle va bien plus loin en proposant clairement une toute nouvelle face avant, avec une calandre et des optiques qui n’ont plus rien à voir avec la Yaris originale.

Toyota Yaris Cross 2021

La Yaris Cross est plus longue de 24 cm que la Yaris.

En revanche, à l’intérieur on se retrouve pas loin d’un copié-collé. La planche de bord est à l’identique de celle de la Yaris avec son grand écran tactile éjecté de la console centrale.

La Yaris Cross reprend aussi le nouveau bloc hybride de la Yaris, le 1.5 l trois cylindres de 116 ch, mais peut opter au choix pour une transmission intégrale ou non.

Toyota Land Cruiser

Le Land Cruiser c’est le baroudeur de chez Toytota, le vrai, le pur et dur. Proposé en trois et cinq portes, le Toyota Land Cruiser est avant tout une gamme de 4×4 produits depuis 1951. La Série 15, présente au catalogue depuis 2009, va céder sa place à un nouvel opus dès l’automne 2021 (Série 16 ou Série 15 restylée ?). En conservant ce qui fait son attrait face à la concurrence, à savoir se doter d’un physique musclé de vrai tout terrain tout en apportant un niveau de confort supérieur, le Land Cruiser va tenter de ménager ses émissions de CO2. Ce Land Cruiser 2021 va adopter un bloc hybride de 204 ch qui lui permettra de ne plus être autant pénalisé qu’avec son bloc diesel actuel de 177 ch qui contraint ses acheteurs à un débourser un malus de 20 000 € !

Toyota Land Cruiser 2021

Le Land Cruiser va se doter de l’Apple CarPlay et Android Auto.

Toyota Pro Ace City Verso

Le Pro Ace, célèbre van de Toyota, s’enrichit en 2021 d’une version City Verso 100 % électrique. Son pendant utilitaire professionnel bénéficiait déjà de cette électrification depuis le printemps 2020.

Ce Toyota Pro Ace City Verso 2021, issu là encore d’un partenariat avec PSA, est le jumeau technique du Citroën Berlingo, du Peugeot Rifter et de l’Opel Combo Life.

Le van japonais électrique propose un moteur électrique de 136 ch (100 kW) et deux niveaux de batterie de 50 kWh et 75 kWh pour respectivement 230 et 330 km d’autonomie.

En recharge rapide, la batterie de 50 kWh peut atteindre une charge complète en 30 minutes seulement.

Toyota Pro Ace City Verso

Le Pro Ace City Verso est proposé en Medium (7 places) et Long (9 places).

Côté équipements, Toyota a mis le paquet en équipant son Pro Ace électrique des derniers équipements en termes de connectivité, de la vision à 180° sur la caméra de recul, et du Toyota Safety Sense qui comprend notamment la commutation automatique des feux de route, l’alerte de franchissement de ligne, la lecture des panneaux de signalisation et la détection des piétons.

Proposé en quatre finitions, le Toyota Pro Ace City Verso électrique affichera un prix de départ de 36 000 € (contre 26 410 € pour son homologue thermique).

Toyota Camry

C’est d’un restylage dont profite cette année la Toyota Camry. De légères retouches sur la grille de calandre, de nouvelles jantes de 17 et 18’’, et c’est à peu prés tout ce que cette Camry change à son physique.

En revanche, et c’est ce qui est le plus intéressant, elle fait l’effort de se doter d’un nouvel écran de 9’’ de diagonale, de l’Android Auto, de la sellerie ventilée et des dernières innovations en matière de sécurité (alerte précollision, détection des piétons,…) et d’assistance à la conduite grâce au Lane Trace Assist qui aide à conserver le véhicule dans sa voie dans un virage en épingle.

Toyota Camry

Toyota Mirai

Pionnière sur le marché de l’hydrogène, la Toyota Mirai n’a pas été rejointe par une folle concurrence depuis. Il faut dire que l’hydrogène est non seulement méconnu du grand public, mais que les solutions de recharge se font très rares sous nos latitudes.

Pour autant, le japonais ne désespère pas d’implanter plus fermement sa Mirai en Europe au travers d’une seconde génération qui se veut plus accueillante que la première, et qui affiche un physique moins « extra terrestre ».

Toyota Mirai

La Toyota Mirai II est attendue pour mars 2021.

Toyota promet d’ailleurs que cette nouvelle Mirai sera mieux en tout, et notamment en conduite avec une meilleure répartition des charges entre la pile à combustible, la batterie et le moteur électrique. Elle prend au passage 20 ch de puissance pour atteindre 174 ch. Mais surtout, la berline se dote désormais d’un troisième réservoir à hydrogène qui lui permet désormais d’afficher une autonomie de 650 km.

Cerise sur le gâteau, Toyota annonce des prix en baisse de 20 % sur cette berline.

Une édition spéciale de la Toyota Corolla

Pour 2021, la Corolla va se décliner en une série spéciale baptisée Apex. Clairement confidentielle avec ses seulement 150 exemplaires qui seront mis en vente, la Corolla Apex Edition se dote d’un look résolument sportif avec becquet, jupes latérales noires, liserai bronze et diffuseur arrière.

50 exemplaires seront proposés en boîte mécanique, et les 100 restants équipés de la nouvelle transmission CVT.

La suspension de la Corolla Apex a été abaissée de 0,6’’.

Et la Toyota Aygo ?

La petite citadine du constructeur japonais doit se renouveler, mais cela ne se fera sans doute qu’au début de l’année 2022. La grande nouveauté de cette troisième génération est qu’elle ne sera plus issue de la fameuse triplette qui regroupait la Peugeot 108 et la Citroën C1. En effet, le groupe PSA a annoncé ne pas vouloir renouveler la 108 et la C1. Toyota fait donc désormais cavalier seul pour développer cette nouvelle génération de l’Aygo.

Un SUV compact tout électrique ?

Le constructeur nippon a aussi communiqué sur l’arrivée prochaine d’un SUV compact tout électrique. Le constructeur a révélé peu de choses sur ce projet à court terme (pour 2022 certainement), cependant l’on sait déjà qu’il ne s’agira pas d’un Rav4 électrifié mais bel et bien d’un tout nouveau modèle.

Celui-ci ouvrira la voie à Toyota qui a annoncé officiellement se lancer dans une électrification intensive de sa gamme d’ici à 2025.

L’avis de Choisir.com

Toyota entame cette année une nouvelle campagne stratégique de production qui s’étalera dans un premier temps jusqu’à 2025. L’offensive du constructeur, notamment sur les segments porteurs comme celui du SUV urbain, est clairement portée par son expérience de longue date dans le développement de modèles hybrides.