Choisir.com - Comparez, économisez.

Renault Arkana, le SUV Coupé à la française

Un SUV Coupé qui se place dans la grille tarifaire des SUV compacts, c’est ce que Renault nous propose avec son Arkana qui vient clairement jeter un pavé dans la mare des constructeurs premiums. Mais le nouvel opus de la marque au losange coche-t-il toutes les bonnes cases pour se positionner correctement ?

Renault Arkana

Un SUV Coupé pour tous ?

Avec son Arkana, Renault vient compléter sa gamme SUV en proposant une version Coupé censée concurrencer les marques premium sur un segment en pleine effervescence. En termes de dimensions, l’Arkana se place entre un Kadjar vieillissant (+ 8 cm en longueur) et un Koléos qui n’a jamais réussi à trouver son public. Le lourde tâche de redorer le blason du losange pèse donc sur les épaules de ce nouveau venu, qui reste la première proposition généraliste dans la catégorie des SUV Coupé.

SUV Renault Arkana

L’Arkana est commercialisé en Russie depuis 2019, et en Corée du sud depuis 2020.

A première vue, le pari semble bien engagé. Ce Renault Arkana est vraiment très séduisant dans son genre. Sa face avant porte clairement la signature Renault avec des optiques particulièrement reconnaissables, et le fameux jonc chromé traversant qui souligne la calandre. Mais c’est surtout la poupe qui est inédite chez Renault. La chute de pavillon particulièrement prononcée, code classique du SUV Coupé, rejoint une ouverture de coffre haut perché. Le bas de caisse est « renforcé » par des ajouts en plastique noir (sabot et bouclier) esthétiquement très réussis, et la garde au sol de 20 cm donne davantage de prestance à l’ensemble.

SUV coupé Renault Arkana

En revanche, et c’est dommage car c’est un détail qui a son importance, Renault ajoute des encadrements à ses vitres, ce qui va à l’encontre des codes du genre. Ouvrir la portière d’un Mercedes GLC Coupé se fait avec plus de classe.

Design Renault Arkana

Un qualitatif suffisant ?

A l’intérieur, pas de grande surprise. Le Renault Arkana adopte une planche de bord très similaire à celle de son petit frère le Captur, mais, fort heureusement, en proposant une qualité perçue bien meilleure en termes de matériaux et d’assemblage. Un qualitatif en hausse qui place le Coupé Renault en très bonne position par rapport aux concurrents de sa catégorie, mais qui se trouve tout de même encore un peu juste pour faire trembler les rivaux d’Outre-Rhin comme le BMW X4 ou l’Audi Q3 Sportback.

Habitacle Renault Arkana

Cependant, l’ergonomie se révèle très bien étudiée, toujours avec cet écran vertical (de 7 ou 9,3’’ selon les finitions) orienté vers le conducteur, et des commandes manuelles, comme pour la climatisation par exemple, juste à portée de main. Visuellement, Renault à su trouver le juste équilibré entre un habitacle épuré et tout de même très fonctionnel.

Tableau de bord Renault Arkana

L’Arkana n’est proposé qu’en boîte automatique EDC.

Contrairement aux versions russes et coréennes qui sont basées sur la plateforme du Dacia Duster, l’Arkana destiné au marché français emprunte la CMF-B (comme le Captur ou la Clio) initialement prévue pour la production de modèles supérieurs. Le résultat offre un empattement de 2,72 m qui réserve une habitabilité suffisante pour les passagers arrière qui tiendront sans trop de problème à trois enfants sur la banquette (ou deux adultes). La hauteur de pavillon est elle aussi plutôt confortable malgré la chute de toit due à la ligne Coupé. En somme, il fait assez bon vivre dans cet Arkana, y compris avec la sellerie qui offre un bon compromis entre confort et maintien.

Plage arrière Renault Arkana

Côté chargement, le coffre propose un volume utile plutôt généreux de 513 l pour la motorisation micro-hybride TCe 140 ch, et de 480 l (batterie oblige) pour l’hybride E-Tech 145 ch. Ce sont d’ailleurs les deux seules motorisations dont dispose le français, faisant l’impasse sans surprise sur des déclinaisons diesel, et même sur une version hybride rechargeable (ce qui peut paraître plus étonnant).

Coffre Renault Arkana

Hybride ou micro-hybride ?

Le Renault Arkana propose donc actuellement deux motorisations avec, pour commencer, le 1.3 l TCe 140 ch qui est un bloc micro-hybridé (et qui sera suivi par la sortie d’une version de 160 ch à la rentrée). Une puissance qui apparaît en cohérence avec le poids plume de 1 336 kg du Coupé.

La micro-hybridation, soutenue par une batterie 12 V placée sous le siège passager, permet un gain de 8 % de carburant selon le constructeur. Dans la réalité, c’est tout à fait atteignable tant que l’on garde une conduite souple et mesurée. La moyenne relevée sur route est de 7 l/100 km. D’autant que l’Arkana profité d’un excellent coefficient de pénétration dans l’air qui optimise encore son efficience.

Consommation Renault Arkana

A conduire, ce bloc sans prétention se révèle agréable et performant. Le 0 à 100 km/h est réalisé en 9,8 s, et le petit moteur électrique soutient les accélérations avec une grande discrétion.

La version hybride est facturée 1 500 € de plus que la solution micro-hybride.

L’autre bloc disponible est le fameux E-Tech déjà éprouvé sur les Captur et Mégane : un bloc essence de 94 ch associé à un moteur électrique de 36 kW pour une puissance totale de 145 ch. Un peu plus lourde, cette version perd 1 s au 0 à 100 km/h (soit 10,8 s). Elle affiche en revanche une consommation de carburant inférieure à 5 l grâce à la petite batterie de 1,2 kWh qui se recharge lors des phases de décélération et de freinage.

Hybride Renault Arkana

Le Full Hybrid Arkana ne peut rouler en tout électrique que quelques centaines de mètres (jusqu’à 75 km/h selon le constructeur). Ce n’est toutefois pas sa mission initiale, et son tarif le rappelle encore une fois.

Pas de transmission intégrale au programme de l’Arkana.

Côté sensations de conduite, les reprises et accélérations conviendront à la majorité des conducteurs. Elles s’avéreront un peu faiblardes pour les pilotes, surtout les fans des versions RS qui risquent d’être déçus par cette RS Line.

De toute les façons, si la tenue de route est très efficace, les mouvements de caisse commencent à se faire sentir lorsque l’on a le pied un peu lourd sur l’accélérateur. Le Renault Arkana invite à une conduite douce et tranquille.

Trois finitions disponibles

Pour concurrencer les modèles premiums, il ne suffit pas d’être beau. Il faut aussi proposer une belle dotation en équipements.

L’Arkana démarre dans sa version d’entrée de gamme, Zen, à 29 700 € (avec le TCe 140 ch) ou 31 200 € (E-Tech 145 ch) qui propose :

  • L’aide au parking avant et arrière
  • Le régulateur limiteur de vitesse
  • La caméra de recul
  • L’ESC avec ASR
  • Les projecteurs avant Full LED
  • L’alerte de distance de sécurité
  • L’alerte de franchissement de ligne
  • La lecture des panneaux de signalisation
  • Les capteurs de pluie et de luminosité
  • Le système multimédia sur écran 7’’
  • La réplication Smartphone avec Wifi
  • L’instrumentation numérique 10’’
  • L’aide au freinage d’urgence, avec freinage actif d’urgence et détection piétons et cyclistes
  • Le bouton d’appel d’urgence R-Call
  • Les jantes alliage 17’’
  • La climatisation automatique et purificateur d’air

L’Arkana Intens, proposé à partir de 31 850 € (33 350 € en E-Tech 145 ch) ajoute à la dotation :

  • Le frein de parking électrique avec fonction Auto-Hold
  • Le régulateur de vitesse adaptatif
  • La commutation automatique des feux de route
  • Le détecteur d’angles morts
  • Les vitres et lunette arrière surteintées
  • Les jantes alliage 18’’ diamantées noires
  • Le Renault Multi-Sense
  • L’écran tactile verticale passe à 9,3’’ avec la navigation

La version Intens propose des options supplémentaires comme le toit ouvrant électrique (900 €) ou le Pack Hiver (400 €).

Finitions Renault Arkana

Les 3 finitions sont disponibles avec les 2 motorisations.

Enfin, l’Arkana RS Line, proposé à 34 600 € et 36 100 € selon la motorisation, affiche en supplément :

  • La détection d’obstacles latéraux
  • L’Easy Park Assist
  • Les sièges avant chauffant
  • Le design intérieur et extérieur RS Line
  • Le chargeur de Smartphone à induction

Au final, sur les trois versions, même si les constructeurs dotent leurs SUV Coupé haut de gamme de quelques innovations supplémentaires (pas toujours forcément utiles), l’Arkana est plutôt très bien équipé au regard de la tranche de tarifs dans laquelle il figure.

Equipements Renault Arkana

De plus, grâce à ses blocs électrifiés, le Renault Arkana n’est sujet à aucun malus gouvernemental. Ce qui est plutôt une très bonne nouvelle.

L’avis de Choisir.com

En produisant son Arkana, Renault a choisi de se différencier dans le monde du SUV Coupé. Et grâce à son positionnement tarifaire, qui propose tout de même une voiture performante et bien équipée, il peut gagner des parts de marché face aux plus classiques Peugeot 3008 ou Opel GrandLand X. Nous voici peut-être bien devant le futur best-seller du constructeur au losange.