Le ludospace oublié

Dans la catégorie des ludospaces électriques, le Nissan e-NV200 Evalia n’est pas forcément la première proposition qui vient à l’esprit. Dans les solutions à 7 ou 8 places en électrique, l’on pensera certainement avant au Citroën e-Berlingo, au Peugeot e-Traveller ou encore au Toyota Proace électrique.

Il faut dire que l’Evalia n’est pas le meilleur concurrent en termes d’autonomie. Avec seulement 200 km en cycle mixte, et 301 km en cycle urbain, il fait moins bien que ses concurrents directs :

  • Citroën e-Berlingo : 275 km ;
  • Peugeot e-Traveller et Toyota Proace électrique : 230 km (batterie 50 kWh) ou 330 km (batterie 75 kWh).

L’Evalia reprend l’ancien bloc 109 ch de la Leaf.

Et malgré cet écueil, le Nissan n’est même pas moins cher que ses rivaux. Alors quelles sont ses réelles qualités ?

Et bien tout d’abord il est vraiment très pratique : doté de nombreux rangements il est vraiment parfait pour que rien ne traîne au sol ou sur les sièges. Sièges qui s’avèrent d’ailleurs très confortables et qui offrent plutôt un bon maintien pour un candidat issu du monde utilitaire.

Un autre bon point est la simplicité avec laquelle il est possible de passer de 5 à 7 places. Une manipulation qui se fait en un tour de main, même si au final les sièges ne sont pas cachés sous le plancher du coffre mais orientés en parallèle des vitres du coffre.

Le tout nous donne un volume de chargement maximum de 3,1 m³ pour la version 5 places, et de 2,9 m³ pour la 7 places.

Un autre point qui séduit dans l’habitacle est la qualité des matériaux. Sans être du haut de gamme, on sent une certaine application sur les matières et les assemblages.

Un Evalia très connecté

Comme à son habitude, Nissan dote son e-NV200 Evalia d’un niveau de connexion particulièrement poussé pour cette catégorie.

Au travers de sa technologie Nissan Connect EV, il vous est possible de contrôler à distance certains équipements de votre ludospace, directement depuis votre Smartphone, votre tablette ou votre ordinateur.

La technologie Nissan Connect EV est de série sur l’Evalia.

En créant un compte « Nissan+You », et en téléchargeant l’application Nissan Connect EV, vous accédez à une connexion entre votre voiture et votre téléphone. Ensuite, depuis votre écran et à distance vous pouvez :

  • déclencher le rechargement de la batterie (si le câble a été physiquement branché au préalable) ;
  • programmer le rechargement de la batterie pour que celui-ci démarre et s’arrête pendant les heures creuses ;
  • obtenir un visuel sur le niveau de recharge ainsi que sur l’autonomie restante ;
  • consulter votre historique de consommation en fonction de votre conduite ;
  • mettre en route la climatisation pour rafraîchir l’habitacle avant votre arrivée ;
  • géolocaliser le véhicule.

Toute une panoplie de services connectés qui peuvent paraître un peu « gadget » de prime abord mais qui se révèlent très vite pratiques, voire indispensables, lors des utilisations quotidiennes.

Certificat de bonne conduite

En termes de conduite, l’Evalia est très mauvais sur le papier : 123 km/h de vitesse de pointe, un 0 à 100 km/h effectué en 14 secondes, autant dire que l’on s’attend d’emblée aux sensations grisantes d’une voiture à pédales.

Mais la première chose qui surprend (agréablement) c’est la douceur de conduite proposée par le japonais. Dans des conditions normales, artères plates et peu sinueuses, l’agrément est étonnamment au rendez-vous.

Mieux, en ville, avec ses petites roues de 15’’ et son volant plat typique des utilitaires, il permet de tourner dans des rues étroites le plus simplement du monde, ou même d’effectuer un demi-tour en trois temps très rapidement.

Bien sûr, dès que l’on souhaite emmener l’Evalia sur autoroute, la faible puissance moteur se fait vite sentir. De même en empruntant des routes secondaires avec quelques virages, la stabilité douteuse de l’ensemble ne rassure pas le conducteur.

Une solution à réserver donc pour une utilisation en ville principalement.

Où recharger son e-NV200 Evalia ?

L’e-NV200 Evalia dispose de la recharge rapide et de la prise CHAdeMO typique des véhicules électriques produits par les constructeurs japonais.

L’Evalia est fourni avec un câble de recharge de 6 m de longueur qui permet :

  • de se connecter à une prise domestique pour une recharge complète en 21 h 30 min ;
  • de recharger à 6,6 kW sur une Wallbox pour une recharge complète en 7 h 30 min ;
  • de récupérer 80 % d’autonomie en 40 à 60 minutes sur un chargeur rapide.

Nissan propose, directement depuis son application ou via un lien internet, de localiser les 20 000 bornes de recharge disponibles en France, comprenant les 700 bornes de recharge rapide CHAdeMO.

Prix et finitions de l’Evalia

Le Nissan e-NV200 Evalia affiche un prix d’entrée de gamme de 36 100 € en version 5 places, et 36 800 € pour la déclinaison 7 places (bonus écologique de 6 000 € déduit).

Une seule finition disponible avec le modèle Connecta qui embarque :

  • régulateur et limiteur de vitesse ;
  • capteurs de pluie et de luminosité ;
  • accès et démarrage sans clé ;
  • climatisation automatique ;
  • Nissan Connect EV (accès à distance depuis un Smartphone) ;
  • écran tactile 7’’ ;
  • caméra de recul avec lignes de guidage dynamiques ;
  • navigation 3D Europe avec Info Traffic ;
  • indication des points de charge ;
  • bluetooth, USB et auxiliaire ;
  • lecteur CD ;
  • portes latérales coulissantes (droite et gauche) avec vitres coulissantes ;
  • vitres arrière et lunette surteintées ;
  • rétroviseurs extérieurs électriques ;
  • tablettes aviation en deuxième rangée.

En option, il est possible de choisir :

  • rétroviseurs extérieurs dégivrants ;
  • sièges avant chauffants ;
  • volant cuir chauffant.

La seule différence entre les deux versions est la présence d’une roue de secours sur la version 5 places.

L’avis de Choisir.com

Le Nissan e-NV200 Evalia est une excellente solution pour les familles nombreuses qui utilisent leur voiture en ville la plupart du temps. À l’aise sur l’aire urbaine, sa modularité permet de faire face à tous les déplacements du petit dernier qui accompagne la moitié de son équipe de foot pour un tournoi, jusqu’à votre adolescente qui doit transporter les toiles grand format qu’elle vient de peindre avec passion.

En revanche, pour une utilisation rurale, d’autres candidats de la même catégorie seront plus adaptés.

On regrette aussi le manque d’aides à la conduite disponibles.

Mais le coup de cœur peut aussi jouer, et il faut dire que cet Evalia a plutôt une bouille sympathique.