Nouveau visage

Il est toujours difficile de renouveler un hit. Mais il faut avouer qu’en la matière, Peugeot a toujours su proposer des nouvelles générations en rupture totale avec leurs aïeules. Et le plus souvent avec beaucoup de réussite.

Nouvelle Peugeot 308 vue de côté

Cette nouvelle Peugeot 308 ne fait pas exception à la règle. De l’extérieur, elle change totalement de visage et adopte une face avant en lignée directe avec la 508. Capot plongeant avec soft nose (pièce ajoutée entre le capot et la calandre) qui accentue le regard acéré de la berline, feux de jour en crocs de lion et calandre ultra moderne avec ses inserts qui marquent un sentiment de profondeur tout autour du nouveau logo de la marque (logo qui intègre certains capteurs d’aide à la conduite).

Nouvelle Peugeot 308 nouveau logo blason

La 308 est le premier modèle à recevoir le nouveau logo blason Peugeot.

Avec 2 cm de moins en hauteur (1,44 m), la silhouette devient plus sportive, et ce malgré une chute brutale du pavillon qui atterrit sur un hayon à l’ouverture particulièrement généreuse. Plus longue de 11 cm, pour atteindre 4,36 m, cette nouvelle 308 adopte des lignes qui ne sont pas sans rappeler ses concurrentes premiums que sont les Mercedes Classe A et autres BMW Série 1.

Nouvelle Peugeot 308 vue de l'arrière

Ses flancs sont sculptés au niveau des ailes avant et arrière, tout comme sur le capot, lui conférant un caractère supplémentaire en comparaison de l’ancienne génération plus lisse. Sur les finitions hautes, le logo est rajouté sur les ailes avant, rappelant les codes des voitures sportives haut de gamme.

Nouvelle Peugeot 308 vue de côté

Teinte Vert Olivine pour la version de base.

En version de base, la finition Active Pack, la Peugeot 308 est proposée de série dans une teinte dénommée Vert Olivine plutôt originale sans pour autant être criarde. Une couleur surprenante mais au final assez séduisante, qui pourra toutefois être modifiée à la commande moyennant une option à 200 €.

À l’intérieur

En prenant place au volant de cette nouvelle 308, l’on retrouve sans surprise le poste de pilotage typique du constructeur au lion. Enveloppant et moderne, il offre à portée de mains tous les équipements de confort et divertissement, à l’image de l’écran tactile 10’’ orienté vers le conducteur, ou encore le i-cockpit 10’’ tous deux présents dès le premier niveau de finition.

Nouvelle Peugeot 308 intérieur

À noter tout de même une évolution stylistique de la planche de bord qui se veut plus massive et plus moderne, et qui vient empiéter sur le haut des garnitures de porte pour un effet d’emboîtement parfait.

À partir de la version GT, le i-cockpit devient 3D.

Sous l’écran 10’’, l’on retrouve un bandeau de cinq boutons virtuels totalement personnalisables vous permettant de définir vos raccourcis préférés (Peugeot nomme cette technologie « Edge avec i-toggles virtuels personnalisables »), et cinq autres boutons physiques qui assurent l’accès direct à la climatisation ou aux warnings notamment.

Nouvelle Peugeot 308 tableau de bord

412 l de coffre pour les versions thermiques, 361 l pour les versions hybrides.

Si l’empattement de cette nouvelle 308 s’allonge légèrement, c’est surtout au profit des passagers avant. Les passagers arrière seront aussi bien accueillis que dans l’ancienne version, et le coffre, qui ne perd que 8 l de chargement utile, se place toujours dans la bonne moyenne de sa catégorie avec 412 l.

Les blocs disponibles

Cette nouvelle Peugeot 308 propose cinq blocs différents dont deux sont des hybrides rechargeables basés sur la technologie essence du PureTech.

Pour les versions essence, le PureTech se décline en 110 et 130 ch. La boîte automatique EAT8 n’est disponible que sur la 130 ch.

En diesel, l’on retrouve le BlueHDi de 130 ch, lui aussi proposé en version manuelle ou automatique.

Et la grande nouveauté, c’est l’hybridation de la petite lionne avec les blocs Hybrid 180 ch et Hybrid 225 ch, tous deux en boîte automatique uniquement.

Nouvelle Peugeot 308 logo Hybrid

L’Hybrid 180 ch est disponible dès le premier niveau de finition Active Pack.

La 308 PureTech 130 ch devrait représenter le cœur des ventes. Ce bloc suffisamment véloce pour emmener les 1 290 kg de la berline compacte offre un agrément de conduite très satisfaisant. On notera tout de même une légère surconsommation avec une EAT8 qui, si elle très confortable dans la linéarité des changements de rapport, va souvent chercher un peu haut dans les tours. Gageons qu’en conduisant de manière souple avec la boîte manuelle permettra de réduire la dépense en carburant, même si cet écart ne sera pas forcément significatif.

Côté diesel, le BlueHDi se contente donc d’une version 130 ch, contrairement à l’ancienne génération qui proposait jusqu’à 180 ch. Cette puissance supplémentaire est désormais réservée aux versions hybrides disponibles dès le premier niveau de finition. Les versions GT et GT Pack peuvent quant à elles accéder aux 225 ch.

Nouvelle Peugeot 308 prise branchement électrique

Une solution micro-hybridée ainsi qu’une version 100 % électrique sont attendues d’ici 2023.

Dans sa version hybride, la Peugeot hybride propose une autonomie en tout électrique de l’ordre de 60 km en cycle WLTP, et une consommation mixte de 1,2 l/100 km. De série, elle est équipée d’un connecteur de type 2 (3,7 kW) permettant une charge complète en 7 h sur une prise domestique, et en 4 h sur une prise renforcée. En option, il est possible de choisir un chargeur de 7,4 kW qui assure la recharge totale en moins de deux heures, vous permettant ainsi dans certains cas de pouvoir rouler en tout électrique si vous avez la possibilité de la brancher sur votre lieu de travail.

À conduire

De manière générale, la 308 continue d’offrir d’excellentes sensations de conduite quel que soit le bloc choisi. Le dynamisme reste bien présent, et évolue peu au regard de l’ancienne génération qui était déjà très performante dans le domaine. Le confort monte en niveau grâce à plus de souplesse sur les suspensions, ce qui génère forcément davantage de mouvements de caisse en courbes mais sans rien de vraiment gênant pour les passagers.

Nouvelle Peugeot 308 conduite

Le PureTech 110 ch est réservé au premier niveau de finition.

En accélération, le bruit du moteur peut parfois paraître un peu trop présent, notamment avec les versions PureTech alliées à la boîte EAT8 qui va chercher assez haut dans les tours. Il est vrai que l’insonorisation générale de l’habitacle est perfectible, mais encore une fois rien de réellement rédhibitoire.

La petite lionne est plaisante à conduire, et agréable pour les passagers.

Cinq finitions au menu

La Peugeot 308 est proposée dans cinq niveaux de finition qui s’échangent entre 24 800 € (Active Pack avec PureTech BVM6) et 44 900 € (GT Pack avec Hybrid 225 ch e-EAT8).

Active Pack (à partir de 24 800 €) :

  • démarrage mains libres ;
  • rétroviseurs électriques dégivrants et rabattables ;
  • i-cockpit 10’’ ;
  • écran tactile 10’’ ;
  • deux prises USB-C ;
  • aide au stationnement arrière ;
  • freinage automatique d’urgence.

Allure (à partir de 28 200 €) :

  • jantes 17’’ diamantées ;
  • vitres arrière et lunette surteintées ;
  • navigation connectée ;
  • aide au stationnement avant ;
  • caméra de recul ;
  • alerte risque de collision ;
  • alerte active de franchissement involontaire de ligne ;
  • reconnaissance de panneaux de signalisation ;
  • alerte vigilance conducteur.
Nouvelle Peugeot 308 blason intérieur

Allure Pack (à partir de 29 000 €) :

  • accès et démarrage mains libres ;
  • climatisation automatique bi-zone ;
  • recharge Smartphone par induction ;
  • aide au stationnement avant ;
  • caméra de recul ;
  • surveillance des angles morts ;
  • alerte de trafic arrière transversal ;
  • régulateur de vitesse adaptatif ;
  • aide au maintien dans la voie.

GT (à partir de 33 000 €) :

  • jantes alliage 18’’ ;
  • volant cuir chauffant ;
  • clean cabin (capteur de particules dans l’habitacle) ;
  • i-cockpit 3D ;
  • Rear Warning : surveillance d’angles morts longue portée.

GT Pack (à partir de 34 600 €) :

  • jantes alliage 18’’ diamantées ;
  • système Hi-Fi Premium Focal avec 10 haut-parleurs ;
  • visiopack 360 (caméra à 360°) ;
  • siège conducteur à mémoire de réglages ;
  • siège conducteur et passager chauffants et massants.

Et la version SW

Et pour ceux qui ont besoin de gagner en espace de chargement, la Peugeot 308 SW sera disponible dès la fin de l’année 2021. Plus longue de 28 cm (4,64 m), elle gagne 6 cm en empattement et voit son volume de coffre passer à 608 l.

Nouvelle Peugeot 308 SW

Comptez un surcoût de 1 000 € pour la version SW.

Son esthétique rappelle immédiatement les breaks de chasse à l’allemande et la destine, comme la berline compacte, à venir chasser sur les terres des modèles premiums.

L’avis de Choisir.com

Une fois de plus, Peugeot arrive à jouer la carte du changement tout en maintenant une certaine continuité. Oui cette 308 est nouvelle, mais elle offre le qualitatif que l’on en attend. Il semblerait qu’une belle carrière s’ouvre pour la française.

Notre version préférée en thermique, la 308 Allure Pack doté du PureTech 130 ch en boîte mécanique. Budget contenu pour une offre complète et un véritable plaisir de conduite.