Une face avant méconnaissable

Et pour bien commencer, nous dirons que dès le premier coup d’œil ce restylage ne passe pas inaperçu. Et pour cause, au rayon physique extérieur, c’est principalement la face avant qui a évolué. Et si celle d’origine avait, à notre goût, tout pour plaire, il faut bien avouer que cette nouvelle mouture vient la balayer sans difficulté et la reléguer au rang des vieilleries.

Peugeot 3008 GT

Les codes esthétiques du 3008 s’alignent sur ceux de la 508, la plus récente des dernières générations de Peugeot, mais aussi celle qui donne le ton à la gamme. Ainsi, le SUV voit ses optiques s’affiner et perdre leur décroché exagéré ainsi que les feux diurnes à LED intégrés aux phares.

À la place, les nouveaux feux proposent une forme moins alambiquée, plus moderne, mais surtout les feux de jour prennent normalement la forme des crocs de lion, nouvelle signature optique que le constructeur applique désormais à tous ses modèles.

Peugeot 3008 et 5008 feux de jour

Le monogramme 3008 apparaît sur le nez du capot.

La calandre fait elle aussi un bond en avant. Adieu le jonc chromé qui garnissait tout son contour, et bonjour le soft nose particulièrement prononcé qui donne un air sévère à la multitude de stries, en lieu et place des anciens inserts, qui débordent jusque sur la carrosserie du bouclier.

Les antibrouillards avant sont aussi remisés au placard. À la place, deux ouïes comme des sortes d’aérations qui rajoutent en muscles à une carrosserie qui est tout sauf timide. Les nouveaux antibrouillards intègrent désormais les feux qui régulent leur intensité pour éviter la réverbération sur la brume.

Peugeot 3008 et 5008 antibrouillards

À l’arrière, les optiques empruntent enfin les trois griffes LED qui caractérisent désormais les modèles Peugeot, et les clignotants à défilement font également leur apparition. Sur les finitions hautes, tous les inserts couleur aluminium virent au noir ce qui est réellement du plus bel effet.

Peugeot 3008 et 5008 clignotants

Un habitacle plus techno

À l’intérieur, l’écran tactile d’infodivertissement passe de 8’’ à 10’’ à partir de la version Allure (troisième niveau de finition). Des inserts issus du développement de la 508, comme la sellerie Alcantara ou les inserts en bois tilleul foncé, font leur apparition sur les finitions GT et GT Pack.

Côté équipements de conduite et de sécurité, ce Peugeot 3008 restylé adopte le Pack Drive Assist (sauf sur les deux finitions d’entrée de gamme) qui comprend notamment le régulateur de vitesse adaptatif et l’aide au maintien dans la voie.

Peugeot 3008 et 5008 habitacle

La vision nocturne fait aussi son apparition (en option à 1 400 € sur les finitions les plus hautes) avec sa caméra thermique qui détecte les obstacles, piétons et animaux sur la voie pour les afficher en jaune sur l’instrumentation numérique du i-cockpit.

Et pour le 5008 ?

Le pendant 7 places du 3008, particulièrement plébiscité par les familles, connaît peu ou prou les mêmes modifications que son petit frère. Des variations esthétiques qui ne sont pas pour nous déplaire et qui ne manqueront pas de séduire un public déjà conquis à sa cause.

Peugeot 5008 esthétique

Bouclier avant, optiques et face arrière sont donc revus dans la même veine que pour le 3008.

La gamme du Peugeot 5008 s’articule désormais autour de six finitions : Active Pack, Style, Allure, Roadtrip, GT, GT Pack.

Peugeot 5008 finitions

Et contrairement au 3008, le 5008 n’adopte toujours pas de motorisation hybride. En cause selon le constructeur, la troisième rangée de siège qui empêcherait l’implantation des batteries.

L’avis de Choisir.com

Les Peugeot 3008 et 5008 sont des stars dans leurs catégories, et ces restylages ne vont que renforcer l’image positive qu’ils renvoient à leur public.

Un public qui devra se faire à l’idée d’une augmentation des tarifs comprise entre 500 et 1 000 € selon les finitions.