La meilleure voiture électrique pour une famille

Pour un usage familial, il est important d’arriver à concilier habitabilité, confort et autonomie. Il est en effet essentiel que tout le monde soit bien installé, et que les batteries permettent de réaliser les nombreux trajets du quotidien qui seront axés autour des écoles, du travail et des courses alimentaires. Et si elles peuvent permettre un déplacement assez long pour les vacances ou un week-end, ce n’est que mieux (même s’il faudra prévoir un point de recharge sur le lieu de résidence).

Une conjugaison d’éléments encore complexe dans le domaine des voitures électriques, mais où certains modèles arrivent à tirer leur épingle du jeu (bien qu’il soit encore très rare de nos jours qu’une famille se contente d’une voiture électrique uniquement).

En tant que voiture principale, les familles optent plus souvent pour une hybride.

Le Kia e-Niro est un excellent compromis pour une famille. Cette voiture électrique familiale propose une banquette arrière avec trois vraies places, et un coffre doté d’un volume de 451 l (1 405 l en configuration deux places) pour une longueur totale de 4,37 m. Le Kia e-Niro affiche une très belle autonomie de 455 km et une puissance de 204 ch pour un tarif qui démarre à 42 500 €. Avec sa charge rapide, il est capable de récupérer 80 % de capacité de batterie en 44 min, ce qui permet d’envisager de longs trajets (en ayant prévu les arrêts aux points de recharge).

Plus imposant, le Nissan Ariya, long de 4,60 m, offre encore un niveau supérieur d’habitabilité pour ses occupants, notamment grâce à son empattement de 2,78 m. Le coffre est toutefois pénalisé avec seulement 468 l de chargement disponible. Le Nissan Ariya propose des niveaux d’autonomie allant de 340 à 500 km selon la batterie choisie.

Et plus accessible, issu de la nouvelle marque Aiways, le U5 est capable de proposer tout un panel d’équipements embarqués sur des finitions à moins de 40 000 €. Un pur produit des nouveaux modes de commercialisation « fantômes » : pas de concessionnaire, juste des intermédiaires. À voir si les garanties sont réellement à portée de main des utilisateurs en cas de panne.

La meilleure voiture électrique pour un couple ou un célibataire

Pour un couple ou un célibataire, la question de l’autonomie est aussi très importante car il s’agira souvent de l’utiliser en tant que voiture principale. Mais il est envisageable de tabler sur un modèle aux dimensions plus modestes, et dont le tarif sera souvent plus accessible.

Les solutions présentées sont aussi cohérentes comme deuxième voiture d’une famille.

Dans tous les cas de figure, la voiture électrique est toujours plus à l’aise en ville.

La Renault Zoé fait office de leader dans le domaine des voitures électriques. Son succès elle le doit à son autonomie de 390 km, qu’elle a été la première à proposer dans sa catégorie (rattrapée depuis par la concurrence). Malgré son petit gabarit de 4 m, elle est en mesure d’offrir jusqu’à 468 l de chargement selon les finitions mais, bien qu’homologuée pour 5 places, ne possède pas une banquette des plus accueillantes. La Zoé s’affiche en entrée de gamme à 32 500 €, mais demande un ajout de 1 000 € pour bénéficier d’un connecteur Combo offrant une recharge rapide allant jusqu’à 50 kW. Une option indispensable si vous comptez faire quelques escapades avec arrêts à des bornes de recharge rapide.

Concurrente directe de la Zoé, la Peugeot e-208 séduit avant tout par son style au caractère bien tranché. Elle embarque de série le connecteur Combo qui permet de récupérer 80 % de la charge en seulement 30 min, mais offre une autonomie de l’ordre de 340 km, un peu en dessous de sa rivale directe. Un écueil compensé par sa charge rapide à 100 kW (contre 50 kW pour la Zoé). La e-208 est proposée à partir de 32 700 €.

Profitant de l’expertise récente mais éprouvée de PSA en matière d’électrification totale, l’Opel Corsa-e est techniquement similaire à la Peugeot e-208. Et tout comme sa cousine, elle privilégie l’accueil des passagers au détriment du coffre qui ne propose que 309 l de chargement.

Quelles sont les voitures électriques les plus puissantes ?

Alors qu’une écoconduite souple et mesurée est recommandée pour préserver l’autonomie des batteries d’une voiture électrique, il faut tout de même noter que la solution électrique est la plus pertinente pour obtenir des puissances faramineuses. En effet, sans vilebrequin ni transmission mécanique, le moteur électrique offre une réaction immédiate aux sollicitations en atteignant son couple maximal très rapidement.

Bien évidemment, le poids des batteries est plutôt un inconvénient, mais cela n’empêche pas les constructeurs premiums de proposer des voitures électriques toujours plus puissantes. Les supercars électriques sont aussi souvent soutenues par l’implantation de bornes de recharge dédiées, et ultrarapides, à l’image du réseau de Supercharger de Tesla.

Tesla a été le premier à conjuguer puissance et autonomie.

C’est d’ailleurs bien la firme californienne qui a été la première en mesure de proposer des voitures électriques puissantes capables d’afficher des niveaux d’autonomie bien supérieurs à la moyenne du marché.

La Tesla Model S Plaid vient par exemple de voler le record du 400 m départ-arrêté à la Ferrari « LaFerrari », en réalisant l’exercice en 9,25 s avec une vitesse de passage à 245,53 km/h, contre 9,74 s et 238,93 km/h pour l’italienne. La Model S Plaid propose une autonomie spectaculaire de 613 km, et s’affiche à partir de 129 900 €. Tesla continue sa stratégie en programmant pour le deuxième semestre 2021 la sortie de sa Tesla Roadster qui affiche 1 000 ch pour 1 000 km d’autonomie !

La Genovation GXE, le pendant électrique de la Chevrolet Corvette, affiche quant à elle 800 ch obtenus par le couplage de deux moteurs électriques, pour une autonomie de seulement 280 km. Le ticket d’entrée est à 750 000 €.

Un peu plus accessible, la Porsche Taycan propose 761 ch de puissance, une autonomie de 412 km et une recharge rapide à 80 % de 27 min seulement ! Le 0 à 100 km/h est effacé en 2,8 s pour un ticket d’entrée à 108 000 €

L’avis de Choisir.com

Les constructeurs se sont désormais tous lancés dans l’électrification de leurs gammes, motivés par les taxations annoncées sur le CO2 et par le développement d’un marché qui sera d’ici quelques années l’unique solution automobile.

De fait, la voiture électrique n’est plus seulement le petit jouet urbain, mais doit arriver à donner satisfaction à tous les types d’utilisateurs. Une condition difficilement accessible sur les entrées de gamme, et un coût final qui peut encore vous inciter à acheter une voiture thermique tant que cela est possible.

La meilleure voiture électrique sera celle qui convient le mieux à vos usages, mais force est de constater qu’il est encore compliqué de pouvoir trouver un modèle suffisamment polyvalent pour faire face à toutes les situations. L’extension de l’offre en bornes de recharge est un premier point qui pourra permettre de se focaliser sur d’autres critères que l’autonomie, mais nous n’en sommes pas encore là.