On ne peut pas plaire à tout le monde

À les regarder l’une à côté de l’autre, difficile de croire que la Peugeot e-208 et l’Opel Corsa-e aient un quelconque lien de parenté.

Peugeot e-208 vue avant

En effet, la française affiche un visage moderne et acéré qui détonne clairement dans le paysage automobile. Dans la lignée de la Peugeot 508, elle se dote d’une calandre haute et massive qui se veut donner de l’aplomb à ce petit gabarit. Les inserts qui y sont intégrés semblent créer un sentiment optique de profondeur depuis les phares jusqu’au logo. Ses optiques avant comme arrière présentent trois griffes de lion, et les feux de jours en pointe vers le bas en sont les crocs. Une signature lumineuse tout aussi symbolique que percutante.

Peugeot e-208 phare

De profil, la Peugeot e-208 présente une ligne racée particulièrement aérodynamique dont la dynamique est soulignée par les arches de roues teintées de noir qui tranchent avec la couleur carrosserie.

La Peugeot 208 a été élue voiture de l’année 2020.

Face à elle, nous retrouvons une Opel Corsa e plus classique dans ses codes esthétiques sans pour autant être désagréable à regarder. L’allemande joue sur un physique moins clivant, ce qui lui permet notamment d’intéresser la clientèle échaudée par les lignes jugées trop prononcées de la française.

Opel Corsa e vue avant

La Corsa-e est en effet bien moins atypique que sa rivale, particulièrement lorsqu’elles sont toutes les deux côte à côte, mais n’en reste pas moins réussie esthétiquement lorsqu’elle est prise seule. Les optiques adoptent un retour sur le bas du capot, et les antibrouillards créent un dessin spécifique dans le bouclier avant. La calandre à moustache est cette fois séparée de l’entrée d’air en face avant qui se trouve plus bas. Les flancs présentent deux lignes de relief qui courent le long des portières et sont mises en valeur par le jonc chromé qui s’étale depuis la base des vitres jusqu’au retour des custodes.

Opel Corsa e phare

L’Opel Corsa a reçu le prix du modèle européen le plus intéressant à acheter par Autobest.

Pour l’allemande comme pour la française, mis à part l’absence d’échappement, la trappe de rechargement et l’apparition de logos « e », rien ne distingue ces versions électriques de leurs homologues thermiques.

Plutôt i-cockpit ou traditionnel ?

À l’intérieur, le constat est le même qu’à l’extérieur : là où la Peugeot ose jouer la carte d’une originalité moderne, l’Opel reste sur des standards connus et tout de même plaisants.

Sans surprise, la e-208 emprunte l’intérieur très techno, et le poste de pilotage bien spécifique, de ses grandes sœurs dans la gamme. Le i-cockpit, combinant l’instrumentation numérique (en 3D sur les finitions hautes), l’affichage tête haute et le petit volant (on aime ou n’aime pas), n’a toujours pas pris une ride et gagne même en s’améliorant avec les années. L’écran tactile (7 ou 10’’ selon les versions), qui propose lui aussi la navigation 3D sur les finitions hautes, est judicieusement orienté vers le conducteur et s’intègre parfaitement dans le design de l’habitacle malgré son aspect « posé » sur la planche de bord. Cette dernière vient d’ailleurs mordre sur les portières pour un effet emboîté des plus saisissants.

Peugeot e-208 habitacle

En dessous de l’écran tactile, le piano de commandes physique directes permet d’accéder directement à certaines fonctions essentielles comme le dégivrage ou la climatisation. Entre les deux, les aérations centrales sont un peu trop présentes et auraient gagné à se rendre plus discrètes. Sans cela, Peugeot aurait pu signer un quasi sans faute esthétique.

Peugeot e-208 écran tactile

Ambiance intérieure très technologique chez la e-208.

Chez la Corsa-e, l’ambiance est diamétralement opposée. L’accueil du conducteur n’est pas enveloppant mais tout à fait ordinaire, un bon point pour ceux qui se sentent étouffés par le poste de pilotage de Peugeot. Le volant est aussi plus grand, ou plutôt de taille normale, ce qui ravira les grands gabarits parfois mal à l’aise avec le petit volant de la e-208, et offre un espace suffisant dans sa jante pour voir apparaître une instrumentation numérique bien moins réussie graphiquement que chez la française.

Opel Corsa e habitacle

Sur la planche de bord rectiligne à deux niveaux, l’écran tactile 10’’ lui aussi est cette fois totalement intégré, surplombé d’aérateurs centraux et souligné par une suite de boutons de commande en ligne. L’ensemble est globalement plus discret mais terriblement efficace, si ce n’est l’ergonomie de l’interface tactile qui n’est pas à la hauteur de sa rivale française.

La Corsa-e embarque des compteurs analogiques en supplément de l’instrumentation numérique.

Globalement, l’ambiance à l’intérieur de l’Opel Corsa-e est bien moins techno, mais beaucoup plus aérée.

Mais contrairement à ce que l’on pourrait penser, si les deux cousines savent faire preuve d’un excellent qualitatif sur les matériaux employés, la Corsa-e prend une petite tête d’avance sur ce point précis.

Opel Corsa e écran tactile

Côté confort et habitabilité, les deux concurrentes sont des citadines avant tout et présentent donc de fait un espace intérieur assez réduit. Partageant la même plateforme CMP, elles se rejoignent d’ailleurs sur ces critères en ne se plaçant pas parmi les meilleures élèves du segment pour ce qui est de la place laissée aux passagers arrière, ou encore de la taille du coffre qui ne propose dans les deux cas que 309 l de volume (avec un avantage à l’allemande qui propose un seuil de chargement plus bas et donc plus facilement accessible).

Conduite et autonomie

En termes de conduite, la Peugeot e-208, comme son homologue thermique, offre de belles qualités de conduite et un agrément au volant qui la place parmi les meilleures de sa catégorie (et cela malgré les petits 136 ch de puissance). Un volant qui pourra toutefois poser quelques soucis d’inconfort aux grands gabarits qui préféreront eux, se tourner vers une Opel Corsa-e au poste de pilotage plus généreux en espace (et au volant plus facile à prendre en mains pour de grands bras).

Peugeot e-208 vue arrière

L’allemande est aussi plus ferme que la française en matière de suspensions et propose un train avant plus incisif qui lui confère plus d’accroche et d’agilité sur route. La e-208 est plus souple, ce qui accentue le confort général mais génère un peu de roulis dans les virages.

Dans les faits, nos deux candidates arrivent à tirer leur épingle du jeu face à leurs concurrentes du segment souvent un peu trop pataudes.

Opel Corsa e vue arrière

Le pack de batteries de 18 modules pèse 345 kg.

Les deux cousines de PSA partagent, en plus de leur plateforme CMP, les mêmes batteries de 50 kWh et le même moteur de 100 kW, soit 136 ch, pour un couple de 260 Nm et une vitesse maxi de 150 km/h.

À peine plus longue et plus haute, et malgré un poids similaire de 1 455 kg, l’Opel Corsa-e affiche trois petits kilomètres d’autonomie en moins : 340 km pour la française contre 337 km pour l’allemande en cycle WLTP.

Peugeot e-208 prise recharge

Les deux citadines électriques ont aussi en commun leur mode de recharge avec la présence d’une prise Combo CCS capable d’utiliser les bornes de recharge rapide en courant continu jusqu’à 100 kW. Résultat, une charge à 80 % obtenue en 30 min seulement.

De série, elles embarquent toutes deux l’alternatif monophasé de 7,4 kW, mais peuvent se doter en option du triphasé à 11 kW (300 € pour la e-208 et 900 € pour la Corsa-e).

Opel Corsa e prise recharge

L’avis de Choisir.com

Entre la Peugeot e-208 et l’Opel Corsa-e, il n’y a pas de mauvais choix. Là où la française est valorisante par son design et son aspect techno, l’allemande est plaisante par son sentiment d’espace et sa conduite.

Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, les tarifs sont légèrement à l’avantage de la française. Car bien que cette dernière soit affichée à des prix à peine supérieurs, elle offre une dotation en équipement plus intéressante. Pour la concurrencer dans ce domaine, l’allemande doit recourir aux options de son catalogue.

Toutes deux se placent parmi les meilleures citadines électriques du moment sur le marché.