Choisir.com - Comparez, économisez.

Le gestionnaire RTE ne constate « pas encore » de diminution de consommation

Le 12 octobre 2022, Xavier Piechaczyk, président de RTE (gestionnaire du réseau de transport d'électricité en France) expliquait sur franceinfo que le transporteur ne constatait pas encore de baisse significative de la consommation d’électricité à l’échelle du pays. Si cette information semble inquiétante à l’approche d’un hiver qui s’annonce compliqué sur le plan énergétique, il faut toutefois rappeler le contexte : les températures sont plutôt élevées pour la saison et une majorité des ménages n’ont pas encore eu besoin d’allumer le chauffage.

Diminution conso électrique

Où en est la consommation d’électricité en France ?

À l’échelle nationale, RTE ne constatait au 12 octobre qu’une diminution des consommations de 1 à 2 % par rapport à 2019, l’année de référence (la consommation électrique en 2020 et 2021 ayant été fortement impactée par la pandémie de Covid-19).

Pour le moment, il n’est pas possible de savoir si cette légère baisse est due aux efforts des entreprises, collectivités et ménages pour économiser l’énergie ou à une météo très clémente en ce mois d’octobre 2022. En effet, ces données sont brutes et doivent être ajustées pour prendre en compte les variations saisonnières d’une année à l’autre. Des chiffres corrigés devraient être disponibles d’ici la fin du mois d’octobre d’après Xavier Piechaczyk.

Nous savons cependant que l’année 2019, qui sert de point de comparaison, a été très chaude. Le fait que les températures douces dont nous profitons actuellement n’aient pas donné lieu à des économies d’énergie plus importantes n’est donc pas surprenant. Pour savoir si les incitations à la sobriété énergétique ont porté leurs fruits, il faudra attendre que les températures baissent : c’est à ce moment-là que les Français pourront faire des économies en limitant le chauffage dans les logements, entreprises et collectivités.

Service gratuit choisir.com

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

faire une simulation

Quelles mesures pour limiter les consommations d’électricité ?

Cela fait plusieurs mois que les pouvoirs publics savent que la France rencontrera des difficultés énergétiques pour l’hiver 2022-2023 du fait d’une capacité de production électrique limitée. Les causes en sont multiples (guerre en Ukraine, production nucléaire ralentie, etc.) et leur conséquence très claire : la France doit faire baisser ses consommations cet hiver sous peine de voir des tensions se créer sur le réseau.

Pour ce faire, le gouvernement a annoncé à l’été 2022 un plan de sobriété énergétique qui mobilise le secteur public (collectivités territoriales), privé (entreprises) et les consommateurs. Parmi les dispositions prises, on note que :

Le patron de RTE affirmait également sur franceinfo que face à des prix de l’électricité très élevés, de nombreuses entreprises devraient « réduire leurs process industriels » cet hiver.

De plus, pour tenter d’augmenter la production électrique du pays, une grande partie des réacteurs nucléaires à l’arrêt doivent être relancés d’ici la fin de l’hiver.

Quelles conséquences si les consommations sont trop élevées ?

Si la demande d’électricité devait dépasser la consommation à certains moments, RTE pourrait procéder à des délestages électriques, c’est-à-dire des coupures ponctuelles et tournantes d’électricité chez les particuliers. Le but de ces délestages est de soulager un peu le réseau pour éviter le black-out total et préserver ainsi l’alimentation des sites indispensables (hôpitaux, centre de gestion des appels d’urgence, etc.).

Des économies d’électricité au bon moment

La consommation d’électricité actuelle du pays ne donne pas lieu de s’inquiéter. Il convient toutefois de se préparer à l’arrivée du froid qui risque de donner lieu à des pics de consommation. À ces moments-là, les particuliers peuvent participer à l’effort collectif lors des tensions sur le réseau d’électricité en baissant ou différant le chauffage, en décalant la production d’eau chaude et en évitant la cuisson électrique.

En plus de participer à sécuriser l’approvisionnement électrique du pays, les particuliers vigilants sur leur consommation électrique pourront ainsi faire baisser leur facture d’électricité : une excellente idée vu le prix actuel du kilowattheure. Une autre solution pour payer l’électricité moins cher est de changer de prestataire, par exemple en utilisant un comparateur d’offres d’électricité pour trouver la moins chère.

Pour savoir quelles sont les périodes les plus difficiles pour le réseau électrique, plusieurs solutions :

  • RTE a lancé Ecowatt, un site internet où il est possible de s’inscrire pour recevoir des alertes trois jours à l’avance en cas de journée orange (tension sur le réseau) ou de journée rouge (situation très tendue sur le réseau). M. Piechaczyk ajoute d’ailleurs qu’une application est en développement et qu’elle sera bientôt disponible sur l’App Store et Google Play ;
  • les fournisseurs d’électricité préviendront tous leurs clients lors des pics annoncés ;
  • les bulletins météo télévisés et radiophoniques incluront les alertes rouges.

Les pointes de consommation d’électricité en France se situent généralement à deux moments de la journée :

  • le matin entre 8 h et 13 h ;
  • le soir, aux alentours de 19 h.

Nous devrions connaître une dizaine de journées rouges si l’hiver est froid et jusqu’à une vingtaine s’il est très froid. Le patron de RTE conclut « Ce n’est pas un hiver où on se prive tout le temps, de tout. C’est un hiver pendant lequel il faut que l’on soit responsables et solidaires pour faire attention les jours de pic. »

comparateur

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

En 30 secondes simulez votre consommation pour trouver les meilleures offres et comparer avec votre fournisseur actuel.

faire une simulation