Choisir.com - Comparez, économisez.

Tarifs janvier 2023

Comparez les prix des fournisseurs d’énergie

Électricité : votre consommation
kVA
Gaz naturel : votre consommation
kWh / an
Votre foyer
Quelle énergie utilisez-vous pour quel usage ?
Informations de contact pour recevoir les meilleures offres (facultatif)

Nous utiliserons votre email pour vous envoyer un récapitulatif des meilleures offres pour votre logement, et votre numéro de téléphone uniquement pour le suivi de votre recherche. En vous inscrivant, vous acceptez que vos données personnelles soient transmises à Marketshot, éditeur de ce site, afin d'être contacté dans le cadre de votre demande.

Vous préférez qu’un conseiller vous aide à comparer les tarifs ?

Les données personnelles collectées sont transmises à Marketshot, éditeur de ce site. Marketshot est susceptible de vous recontacter dans le cadre de votre demande. Vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, d'opposition, de suppression et de portabilité des informations vous concernant. Vous pouvez exercer ce droit sur simple demande écrite à l'adresse email : dpo@choisir.com. Pour plus d’informations consultez notre charte pour la protection des données personnelles.

Les factures d’énergie font partie des dépenses inévitables : impossible de renoncer au chauffage, à l’éclairage, à l’électroménager, etc. Toutefois, en choisissant bien leur fournisseur, les consommateurs peuvent faire des économies sur les factures d’électricité et de gaz. Alors comment savoir quelle est l’offre d’énergie la moins chère ? Comment choisir le meilleur fournisseur selon la situation du ménage ? Le comparateur d’énergie Choisir.com a été créé pour ça. Voici tous nos conseils pour bien se servir de cet outil gratuit et sans inscription.

Marché de l’énergie : les dernières informations à retenir

1. Prolongation du bouclier tarifaire sur les tarifs réglementés du gaz et de l’électricité

Les marchés de gros de l’électricité et du gaz sont en proie à des vagues de hausses historiques. Cela impacte la facture des ménages. Pour lutter contre l’envolée des prix, le gouvernement a limité l’augmentation du tarif réglementé pour les particuliers à :

  • 15 % au 1er janvier 2023 pour le gaz ;
  • 15 % au 1er février 2023 pour l’électricité.

Sans cette décision, l’augmentation de la facture aurait été 4 fois plus importante pour le gaz et 9 fois plus élevée pour l’électricité.

2. Où en sont les prix de l’énergie ?

Contre toute attente, les prix de l’énergie sur les marchés de gros ont fortement diminué en décembre 2022, principalement du fait de températures clémentes pour la saison. La baisse de consommation constatée a presque divisé par deux les prix de vente du MWh (mégawattheure) et les tarifs de l’électricité et du gaz ont retrouvé leur niveau d’avant le déclenchement de la guerre en Ukraine.

Cependant, les prix appliqués pour le moment aux particuliers, entreprises et collectivités restent élevés. Il faudrait que la baisse des tarifs se prolonge pendant plusieurs mois pour qu’elle puisse être répercutée par les fournisseurs sans risque sur la facture de leurs clients.

3. Focus sur la sobriété énergétique

Depuis l’été 2022, les pouvoirs publics et les acteurs du marché de l’énergie alertent sur la nécessité de diminuer les consommations énergétiques françaises à l’approche de l’hiver. Plusieurs actions ont été mises en place pour atteindre cet objectif, comme le lancement de la campagne de communication « Chaque geste compte » destinée au grand public ou l’optimisation du chauffage et de l’éclairage public dans les entreprises, services publics et collectivités territoriales.

Une stratégie qui semble être une réussite : début décembre 2022, le transporteur RTE constatait une baisse de consommation d’électricité variant de 6 à 8 %.

4. Coupures d’électricité pour l’hiver 2022 2023

La première partie de l’hiver 2022-2023 s’est déroulée sans coupures d’électricité ou délestages électriques. Les mesures mises en place par les acteurs du marché de l’électricité en France ont fait leurs preuves, aidées par des températures globalement douces.

Si un froid intense venait à s’abattre sur le pays début 2023, les opérateurs nationaux (producteurs et transporteur) sont prêts à augmenter la production, diminuer les exportations, demander l’aide de nos voisins européens et prévenir les consommateurs pour qu’ils mettent en place des écogestes.

5. Reprise d’activité pour les centrales nucléaires françaises

Depuis la fin de l’été, le groupe EDF met tout en œuvre pour redémarrer ses centrales nucléaires à l’arrêt. Entre opérations de maintenance et problèmes de corrosion, près de la moitié des réacteurs étaient à l’arrêt à l’approche de l’hiver. L’énergéticien français table désormais sur 47 réacteurs opérationnels d’ici fin janvier sur les 56 du parc nucléaire national, une excellente nouvelle pour les consommateurs.

6. Retour du nucléaire civil en France

Depuis de nombreuses années, le nucléaire civil est en perte de vitesse dans le monde. Cela est dû notamment aux risques liés à cette activité et à l’essor des énergies renouvelables (l’éolien et le solaire en particulier).

Face à la crise de l’énergie provoquée par la guerre en Ukraine et aux difficultés constantes de stockage de l’énergie, l’énergie nucléaire gagne à nouveau en popularité. Le président Macron a d’ailleurs annoncé sa volonté d’ouvrir de nouveaux réacteurs sur les sites de centrales déjà en fonctionnement et la ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher a d’ores et déjà déposé un projet de loi prévoyant d’accélérer les procédures administratives pour ces nouvelles constructions. La nomination du très pronucléaire Boris Ravignon à la tête de l’Ademe (Agence de la transition écologique) confirme encore cette tendance.

7. Accélération du développement des énergies renouvelables en France

En décembre 2022, les députés de l’Assemblée nationale examinaient un texte visant à favoriser le développement des énergies renouvelables, et plus particulièrement de l’énergie solaire. Celui-ci prévoit par exemple de rendre obligatoire l’installation d’ombrières photovoltaïques dans les parkings extérieurs de 1 500 m² ou plus et d’assouplir les lois « littoral » et « montagne » en ce qui concerne la pose de panneaux photovoltaïques.

8. L’Accès réglementé à l’électricité nucléaire historique (Arenh) remis en cause

L’Arenh est un mécanisme qui oblige depuis 15 ans EDF à vendre une partie de sa production d’électricité à ses concurrents à un prix très bas. L’objectif de cette mesure était de faciliter la concurrence entre les entreprises le temps que les fournisseurs alternatifs investissent dans leurs propres moyens de production. Force est de constater aujourd’hui que ces investissements n’ont pas eu lieu.

L’Arenh pèse lourd sur les finances d’EDF, un groupe fortement endetté qui est en cours de renationalisation. Les quotas de l’Arenh seront donc amenés à diminuer dans les années à venir, et il est possible qu’une refonte totale du système soit décidée à moyen-terme.

Comment fonctionne le comparateur énergie Choisir.com ?

Le comparateur énergie Choisir.com peut être utilisé pour l’électricité, le gaz ou les deux énergies en même temps. En donnant quelques informations indispensables sur le logement concerné, l’utilisateur obtient des estimations de facture d’énergie avec chaque fournisseur présent sur la plateforme. L’objectif est généralement de trouver le fournisseur le moins cher. Pour fonctionner, cet outil a besoin de plusieurs informations :

  • les formes d’énergies utilisées (électricité et/ou gaz) ;
  • s’il s’agit d’un emménagement dans un nouveau logement ou d’une habitation déjà occupée ;
  • le code postal de l’appartement ou la maison ;
  • la consommation annuelle moyenne pour la ou les énergies demandées.

Pour les personnes qui ne connaissent pas la quantité d’énergie consommée, le formulaire propose de l’estimer en se basant sur :

Une fois toutes ces informations renseignées, il est possible de consulter la liste des offres d’énergie disponibles. Pour chaque contrat, le site présente :

  • le nom du fournisseur et de l’offre ;
  • le type de contrat (énergie verte ou non, prix fixe ou indexé, etc.) ;
  • les avantages de souscrire cet abonnement ;
  • l’estimation de mensualité pour le logement indiqué et le prix unitaire (abonnement, prix du kilowattheure et montant de la consommation annuelle moyenne).

Pour les utilisateurs qui ne connaissent pas bien les différences entre ces offres, il peut être difficile de faire un choix. En effet, le meilleur fournisseur d’électricité ou de gaz dépend généralement de la situation du ménage (nombre de personnes, type de logement, habitudes de consommation, etc.). Toutes les informations à connaître pour comprendre les résultats de la comparaison se trouvent dans cet article. Pour aider tous les particuliers à trouver l’option la plus adaptée, Choisir.com a également mis en place une équipe d’experts joignables par téléphone. Ces conseillers vous aideront à bien choisir le contrat d’énergie (prix d’un appel local, service gratuit et sans engagement).

comparateur

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

En 30 secondes simulez votre consommation pour trouver les meilleures offres et comparer avec votre fournisseur actuel.

faire une simulation

Pourquoi peut-on comparer les fournisseurs d’énergie ?

En 2007 a eu lieu l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence en France. Depuis cette date, un grand nombre de fournisseurs alternatifs se sont installés sur le marché en plus des fournisseurs historiques principaux (EDF et Engie). Avant la libéralisation de ce marché, les consommateurs n’avaient pas le choix, ils devaient appeler leur fournisseur attitré lors d’un emménagement et conserver ce contrat jusqu’à leur départ du logement. Désormais, la majorité des particuliers doivent choisir leur fournisseur au moment du déménagement et ont ensuite le droit d’en changer gratuitement, lorsqu’ils le souhaitent. Ils sont également libres d’opter pour un seul prestataire pour les deux énergies ou deux fournisseurs différents.

Comparer les prix de l’énergie

Peu de consommateurs connaissent le détail du prix du gaz et du prix de l’électricité. Pourtant, il est utile d’avoir quelques notions dans ce domaine pour savoir comment comparer les offres d’énergie.

Une facture d’électricité ou de gaz se compose :

  • d’une part abonnement. Elle est la même tous les mois et est fixée librement par le fournisseur ;
  • d’un prix du kWh (kilowattheure) d’électricité ou de gaz. Lors de la facturation, il est multiplié par le nombre de kWh consommés. Lui aussi dépend du fournisseur et de l’offre choisis ;
  • de taxes sur l’énergie. Elles composent entre un quart et un tiers de la facture et sont identiques pour tous les prestataires. Il n’existe aucun moyen d’être exonéré de taxes sur l’énergie.

Il est donc fortement conseillé aux personnes qui souhaitent comparer les prix de s’intéresser au montant de l’abonnement et au tarif du kWh. Certains fournisseurs ont en effet tendance à mettre en avant une réduction importante sur l’un de ces deux points mais se « rattrapent » sur le deuxième.

Comment comparer les tarifs sociaux ?

Ces dernières années, les aides financières pour payer les factures d’énergie ont été grandement simplifiées. Aujourd’hui, tous les ménages éligibles reçoivent automatiquement le chèque énergie. Celui-ci peut notamment être utilisé pour payer une facture d’électricité, de gaz, de fioul, etc. Tous les fournisseurs d’énergie ont l’obligation d’accepter le chèque énergie. Les bénéficiaires de cette aide peuvent donc utiliser un comparateur normalement et déduire ensuite le montant du chèque énergie de l’estimation annuelle.

Comment comparer les offres d’énergie ?

Dans la liste des contrats présentés lors d’une recherche avec l’outil Choisir.com, plusieurs types d’offres apparaissent. Elles se distinguent les unes des autres par les modalités d’évolution des prix. Les contrats d’électricité ou de gaz qui peuvent être souscrits sont :

  • les Tarifs réglementés de vente (TRV) pour chaque énergie. Fixés par le gouvernement sur recommandation de la Commission de régulation de l’énergie, ils ne sont proposés que par les fournisseurs historiques (EDF et Engie principalement). Le TRV du gaz peut être modifié tous les mois et le TRV de l’électricité évolue jusqu’à deux fois par an, en février et en août. Attention, il n’est plus possible de souscrire un contrat au TRV du gaz, et ce tarif disparaîtra définitivement le 30 juin 2023 ;
  • les offres indexées sur le TRV ou sur les marchés de gros, parfois avec un pourcentage de réduction par rapport à la valeur de référence. Ces contrats suivent les mêmes évolutions que l’indice choisi (TRV ou prix sur les marchés) et le tarif payé par le client peut varier jusqu’à une fois par mois ;
  • les prix fixes de l’électricité et du gaz, avec des contrats qui vont de 1 à 4 ans. Le fournisseur s’engage à ne pas augmenter les tarifs HT sur la période. Le client reste quant à lui libre de changer d’offre ou de fournisseur à tout instant, sans frais ;
  • les contrats dont les prix sont fixés librement par les fournisseurs d’énergie. Chaque entreprise peut commercialiser les services qu’elle souhaite, au prix qui lui semble convenir. Les tarifs peuvent être modifiés tous les mois, mais le fournisseur a l’obligation de prévenir tous ses clients un mois avant l’entrée en vigueur du nouveau prix ;
  • les offres d’électricité à tarification dynamique, disponibles uniquement dans les logements équipés d’un compteur d’électricité Linky. Le but de ces contrats est de refléter au plus près les évolutions des marchés de gros. Les prix peuvent donc varier tous les jours, et même plusieurs fois par jour. Ces contrats restent encore rares aujourd’hui.

Il est essentiel de prendre en compte cet aspect du contrat, car comparer les prix de l’énergie à un instant donné ne donne pas d’indication sur les éventuelles variations dans les mois à venir. Pour les lecteurs qui auraient du mal à faire leur choix entre ces options, le plus simple est d’appeler un conseiller énergie Choisir.com. Ce service est gratuit et sans obligation d’achat.

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

calculez vos économies

Comparatif EDF et Enedis

Un grand nombre de personnes confondent EDF et Enedis. Pourtant, leurs missions sont aujourd’hui bien distinctes. Enedis est le gestionnaire du réseau de distribution sur la grande majorité du territoire : c’est lui qui entretient et agrandit le réseau et intervient en cas de panne, il n’a pas de concurrent. EDF est un fournisseur qui vend l’électricité et fait face à une vive concurrence sur ce marché, mais en tant que fournisseur historique, il commercialise le TRV de l’électricité. Pour le gaz naturel, GRDF est le distributeur principal en France et Engie le fournisseur historique pour la plupart des ménages.

Sur une petite partie du territoire métropolitain (environ 5 %), il existe un autre gestionnaire de réseau qui joue également le rôle de fournisseur historique, pour l’électricité et/ou le gaz. Ce sont les Entreprises locales de distribution (ELD).

Comment comparer les offres d’électricité ?

Comme expliqué ci-dessus, lors de l’utilisation d’un comparateur des prix de l’électricité, il est conseillé de tenir compte de l’abonnement et du kWh, car ces deux éléments ont une influence sur la facture du client. Cependant, il faut souligner que certaines offres d’électricité incluent plusieurs prix du kWh d’électricité, selon l’option tarifaire choisie.

Voici les options disponibles actuellement :

  • l’option Base peut être souscrite chez tous les fournisseurs d’électricité. Le prix du kWh reste le même tous les jours, à tous les moments de la journée ;
  • l’option Heures Pleines Heures Creuses (HPHC), elle aussi proposée par tous les prestataires, inclut deux tarifs pour les consommations. Durant 8 h par jour, le prix du kWh est avantageux. Ces Heures Creuses sont réparties en une à trois plages horaires entre 12 h et 17 h et 20 h et 8 h. Les 16 h restantes sont des Heures Pleines qui coûtent plus cher qu’en option Base. Cette solution est intéressante pour les foyers qui peuvent décaler leurs consommations quand l’électricité est moins chère ;
  • l’option Tempo d’EDF combine dispositif HPHC avec des jours dont les tarifs sont différents. Chaque année, il y a 300 jours bleus (tarif attractif), 43 jours blancs (prix moyen) et 22 jours rouges (tarif extrêmement élevé). Cette alternative est destinée aux familles capables de diminuer très fortement leur consommation électrique en période de grand froid, il faut donc disposer d’un moyen de chauffage alternatif. Tempo d’EDF a remplacé l’option EJP qui n’est plus commercialisée, mais dont certains clients bénéficient toujours s’ils n’ont pas résilié leur contrat EJP ;
  • les offres spéciales Linky sont des contrats qui proposent une option tarifaire particulière. Comme leur nom l’indique, il faut occuper un logement qui dispose du compteur communicant Linky pour en bénéficier. Les particuliers peuvent ainsi faire le choix d’un abonnement :
    • avantageux le week-end ;
    • dédié aux propriétaires d’une voiture électrique ;
    • spécial pour maisons de vacances occupées uniquement à la belle saison ;
    • etc.

Les options tarifaires ne s’appliquent qu’à l’électricité ; pour le gaz, un seul prix du kWh s’applique, quel que soit le moment de la journée.

kWh et kVA, quelle différence ?

Lors de l’utilisation d’un comparateur d’électricité pour particulier, la puissance du compteur est demandée (si vous ne la connaissez pas, elle sera estimée). La puissance de compteur correspond à la quantité d’électricité qui peut être consommée à un instant donné ; lorsqu’elle est dépassée, le compteur disjoncte. Les puissances les plus courantes sont :

  • 3 kVA pour les studios et petits appartements ;
  • 6 kVA, la puissance la plus répandue, pour les logements de taille moyenne ;
  • 9 kVA pour de grandes habitations ;
  • 12 kVA pour des maisons dont les besoins électriques sont très importants.

Attention, le prix de l’abonnement d’électricité augmente fortement avec la puissance souscrite.

Service gratuit

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre électricité trop chère ?

Nos experts énergie calculent pour vous les économies que vous pourriez faire sur votre facture d’électricité

calculez vos économies

Comment comparer les offres de gaz ?

Lors de l’utilisation d’un comparateur des prix du gaz pour particulier, il est important de connaître la Consommation annuelle de référence (CAR). Exprimée en kWh, elle donne une moyenne de la quantité de gaz utilisée sur une année dans un logement. À partir de la consommation moyenne de gaz par an, les habitations sont réparties en trois classes de consommation de gaz :

  • Base lorsque cette énergie n’est utilisée que pour la cuisson ;
  • B0 si le gaz sert à la cuisson et à la production d’eau chaude ;
  • B1 quand le chauffage est également au gaz.

Le tarif de l’abonnement au gaz change selon la classe de consommation, mieux vaut donc la connaître pour faire une simulation de facture fiable.

Pour les personnes qui se chauffent au gaz (classe B1), il faut également savoir que le prix du kWh de gaz dépend de la zone géographique dans laquelle se trouve le logement. En effet, la France métropolitaine est découpée en zones tarifaires : plus la zone est proche d’un point d’entrée du gaz sur le territoire, plus cette énergie est bon marché. Le gestionnaire de réseau GRDF distingue six zones numérotées de 1 à 6, et elles sont suivies par la majorité des fournisseurs. Certaines entreprises ont toutefois décidé de créer leur propre découpage de manière à facturer le plus justement possible le gaz à leurs clients. Il existe donc aujourd’hui une multitude de zones, sans aucune correspondance d’un prestataire à un autre.

Le plus simple pour comparer les contrats de gaz est de renseigner le code postal du logement dans le formulaire Choisir.com. Cet outil s’occupe alors de sélectionner le prix correspondant pour chaque fournisseur présent dans la liste des résultats.

Service gratuit

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre gaz trop cher ?

Nos experts énergie calculent pour vous les économies que vous pourriez faire sur votre facture de gaz

calculez vos économies

Comparer les offres d’énergie verte

Un nombre croissant de personnes souhaitent utiliser un comparateur d’offres d’énergie verte qui leur indique les fournisseurs les plus verts. En effet, beaucoup d’entreprises proposent désormais des contrats « verts », mais tous n’ont pas le même niveau d’engagement : si certains font leur maximum pour limiter l’impact de leur activité sur l’environnement, d’autres se contentent de verdir très légèrement leur offre avec des techniques qui s’apparentent parfois à du greenwashing. Voici tout ce qu’il faut savoir pour bien choisir son contrat d’énergie verte.

Choisir de l’électricité verte

Il est impossible de suivre le trajet qu’emprunte un électron à partir du moment où il est injecté sur le réseau d’électricité. Par conséquent, l’électricité verte et l’électricité produite à partir d’énergies fossiles sont « mélangées » après leur production. Pour permettre aux fournisseurs d’électricité de commercialiser des contrats verts, un dispositif européen a été mis en place : les Garanties d’origine (GO). Il s’agit d’un mécanisme de traçabilité administrative de l’électricité verte, voici son fonctionnement :

  1. les producteurs d’électricité d’origine renouvelable émettent une GO pour chaque MWh (mégawattheure) d’électricité verte produit puis injecté sur le réseau ;
  2. les consommateurs finals souscrivent un contrat vert auprès de leur fournisseur d’électricité ;
  3. le fournisseur doit acheter une GO à un producteur pour chaque MWh consommé par ses clients bénéficiant d’une offre verte.

Le marché européen des GO est indépendant du marché de l’électricité. Autrement dit, un fournisseur peut tout à fait acheter son électricité à un producteur non-vert et ses GO à un autre producteur, et son électricité peut être vendue comme renouvelable. C’est en partie pour cette raison que le système des GO est critiqué. Des fournisseurs ont donc décidé de s’approvisionner directement auprès de producteurs d’électricité renouvelable, c’est-à-dire qu’ils s’engagent à acheter l’électricité et les GO à la même entreprise. De plus, il s’agit souvent de petits producteurs locaux. Ces contrats sont considérés comme ayant l’impact le plus positif pour la transition énergétique, ils sont clairement identifiés sur le comparateur Choisir.com.

Attention, des offres sont parfois mises en avant comme étant de l’électricité décarbonée, c’est-à-dire dont la production ne rejette pas de CO2 dans l’atmosphère (ou très peu). Il faut savoir que cette mention inclut l’électricité produite par les centrales nucléaires qui produisent près de 70 % de l’électricité française et toute la production d’origine renouvelable qui compte pour environ 20 % du mix énergétique en France. Il n’existe donc pas de très grande différence entre de l’électricité classique et de l’électricité décarbonée.

Produire de l’électricité verte chez soi

Pour s’investir personnellement dans la production d’électricité verte, il est possible de faire installer des panneaux solaires photovoltaïques sur le toit de la maison. Cet investissement est généralement rentable sur le long terme et participe à l’augmentation de la capacité de production photovoltaïque du pays.

Choisir du gaz vert

Le gaz d’origine renouvelable, parfois appelé biogaz, a mis plus longtemps à arriver chez nous que l’électricité verte. Là aussi, impossible de savoir d’où provient le gaz consommé en un point donné à un moment précis. Le système des Garanties d’origine est donc utilisé pour cette énergie aussi. Les producteurs utilisent divers déchets agricoles, industriels ou organiques pour obtenir du gaz vert, et les fournisseurs peuvent acheter leur gaz et leurs GO séparément. Dans ce domaine également, des fournisseurs s’engagent à acheter directement leur gaz vert à de petits producteurs locaux. Ils garantissent ainsi que l’argent dépensé par leurs clients sert réellement à soutenir les capacités de production locales et respectueuses de l’environnement.

Il existe également des contrats de gaz compensés carbone : le fournisseur achète du gaz classique (d’origine fossile), mais il investit par ailleurs dans des projets visant à compenser les émissions de CO2 dues à l’extraction du gaz naturel et à sa combustion. Mieux que des offres classiques, ces offres compensées restent peu efficaces dans la lutte contre le changement climatique.

Pour aider les consommateurs à y voir plus clair entre les niveaux d’engagement pour la protection de l’environnement des fournisseurs d’énergie, l’Agence de la transition écologique (ADEME) a créé le label VertVolt. Il est accordé aux entreprises « engagées » et « très engagées » et est à ce jour le label le plus fiable dans ce domaine.

Énergie : consommer mieux et consommer moins

L’énergie la plus verte est celle qu’on ne consomme pas : faire des économies d’énergie est la meilleure manière de faire baisser les factures tout en prenant soin de la planète. Pour diminuer les consommations du ménage sur le long terme, l’idéal est d’investir dans la rénovation énergétique du logement (isolation et ventilation de l’habitation, système de chauffage performant, production d’eau chaude à partir d’énergie renouvelable, climatisation économique, etc.).

Comment choisir un fournisseur d’énergie ?

Lors du choix du fournisseur d’énergie, le prix n’est pas toujours le critère le plus important. Une partie des ménages souhaitent souscrire une option tarifaire spéciale pour l’électricité, d’autres sont intéressés par de l’énergie verte. Un aspect souvent oublié de ce choix est la qualité du service client. Il est par exemple possible de bénéficier :

  • d’un service client joignable au téléphone ou en ligne uniquement ;
  • d’horaires d’ouverture très larges ou au contraire plutôt restreints ;
  • de modes de paiement variés ou limités au prélèvement bancaire ;
  • d’une gestion des litiges rapide et efficace ou des plus frustrantes ;
  • etc.

Notons aussi que des services additionnels peuvent être proposés à la souscription : facture en ligne ou papier, offre de parrainage, outil en ligne de suivi des consommations, appareils connectés pour limiter manuellement les dépenses énergétiques, garantie dépannage en cas d’incident sur l’installation intérieure, etc.

Pour se faire une idée de la qualité du service client d’un fournisseur d’énergie et de l’intérêt de ses services annexes, il est possible de consulter en ligne les avis vérifiés de clients passés ou présents. Il est aussi possible de parcourir le rapport d’activité annuel du Médiateur de l’énergie qui recense tous les litiges et synthétise ces données, par catégorie et par fournisseur. Enfin, les experts énergie Choisir.com sont disponibles par téléphone pour vous aiguiller vers le fournisseur qui répondra le mieux à votre demande.

comparateur

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

En 30 secondes simulez votre consommation pour trouver les meilleures offres et comparer avec votre fournisseur actuel.

faire une simulation

Comment souscrire un contrat d’énergie ?

Parmi les démarches administratives liées à l’énergie, la souscription d’un nouveau contrat est l’une des plus simples. La situation est cependant différente s’il s’agit d’un déménagement ou d’un changement de fournisseur pour un logement déjà occupé.

Changer de contrat d’énergie lors d’un déménagement

Lors d’un emménagement, il faut impérativement contacter un fournisseur d’électricité pour souscrire un contrat et demander l’ouverture du compteur. Si l’habitation est raccordée au gaz, il faut faire de même pour cette énergie. Il est possible de choisir un seul fournisseur pour l’électricité et le gaz ou deux entreprises différentes.

Voici comment demander l’ouverture du compteur d’électricité ou de gaz :

  1. choisir le fournisseur et l’offre grâce à un comparateur d’énergie en ligne ;
  2. appeler le numéro du comparateur ou le fournisseur en direct pour obtenir un contrat ;
  3. donner les informations relatives au logement et un moyen de paiement (de préférence un RIB) ;
  4. se rendre disponible pour le rendez-vous de mise en service si le compteur d’électricité n’est pas un modèle Linky et/ou si le contrat concerne le gaz (l’ouverture du compteur de gaz à distance est impossible pour des raisons de sécurité).

Avant de passer cet appel, il faut s’assurer d’avoir :

  • l’adresse complète du logement ;
  • ses caractéristiques (surface, énergies utilisées pour la cuisson, l’eau chaude et le chauffage et nombre d’occupants) ;
  • si possible, le nom de famille de l’ancien occupant ;
  • le numéro d’identification du compteur à mettre en service (PDL ou PRM pour l’électricité et PCE pour le gaz).

Comme indiqué ci-dessus, l’intervention d’un professionnel sur le compteur est indispensable pour l’ouverture du compteur de gaz et pour mettre en route les compteurs d’électricité d’ancienne génération. C’est alors le gestionnaire du réseau qui se déplace (Enedis pour l’électricité ou GRDF pour le gaz). Mais, qu’il y ait déplacement d’un technicien ou non, l’activation du compteur d’électricité ou de gaz est toujours payante.

Type de mise en serviceDélaisPrix
Mise en service du compteur de gaz avec GRDF
Mise en service standard
Compteur classique ou Gazpar
Logement neuf ou ancien
5 jours ouvrés19,88 €
Mise en service expressSous 48 hSupplément de 43,93 €
Mise en service d’urgenceSous 24 hSupplément de 133,22 €
Mise en service du compteur d’électricité avec Enedis
Mise en service standard5 jours ouvrés14,18 €
Mise en service LinkySous 24 h
Mise en service express2 jours ouvrésSupplément de 38,35 €
Mise en service d’urgenceSous 24 hSupplément de 132,66 €
Mise en service initiale standard
(logement neuf)
10 jours ouvrés50,65 €
Mise en service initiale express
(logement neuf)
5 jours ouvrés89,00 €
Prix et délais pour une ouverture de compteur gaz et électricité
(en vigueur en janvier 2023)

Enfin, la dernière démarche pour l’électricité et le gaz lors d’un déménagement est la résiliation des contrats de l’ancien logement. Celle-ci n’est pas automatique et doit être demandée en appelant directement le fournisseur qui facturait l’énergie. La résiliation est gratuite pour les particuliers, mais une facture de clôture sera envoyée au client. Celle-ci permet de régulariser la situation : soit le client paie ses dernières consommations, soit le fournisseur rembourse le trop-perçu.

Ouverture des compteurs dans un logement neuf

La mise en service des compteurs dans un logement qui vient juste d’être construit nécessite un document supplémentaire, le certificat de conformité. Il s’agit du :

Ce document certifie que l’installation est conforme aux normes de sécurité en vigueur, et sans cette attestation, aucun fournisseur n’acceptera de procéder à l’établissement d’un premier contrat.

Changer de fournisseur de gaz ou d’électricité sans déménager

Pour les ménages qui souhaitent comparer pour trouver le meilleur fournisseur d’énergie pour leur logement actuel, la marche à suivre est légèrement différente. Une fois l’offre idéale trouvée, il faut :

  • se munir d’une facture récente. Plusieurs informations utiles y sont indiquées ;
  • avoir un moyen de paiement, de préférence un RIB ;
  • appeler le fournisseur choisi pour souscrire. Il est aussi généralement possible de faire cette démarche en ligne.

Dans ce cas-là, il ne faut surtout pas résilier l’ancien contrat, car cela pourrait causer une coupure d’électricité ou de gaz et engendrerait la facturation automatique de frais de mise en service. Dans le cas d’un changement de fournisseur, l’ancien contrat est automatiquement clôturé et la démarche est gratuite, sans coupure et sans baisse de la qualité de l’alimentation. Il est possible d’obtenir un accompagnement personnalisé et gratuit en appelant un expert énergie Choisir.com.

Service gratuit choisir.com

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

faire une simulation

Quelles sont les meilleures offres d’énergie ?

Il existe un très grand nombre de contrats d’énergie pour particuliers. Pour aider nos lecteurs à comparer les offres d’énergie facilement, nous avons dressé des comparatifs par catégorie.

Comparatif contrats gaz et électricité

Voici par exemple quelques contrats destinés aux ménages souhaitant souscrire chez le même fournisseur pour l’électricité et le gaz :

Type d’offresFournisseurOffreCaractéristiques de l’offreÉlectricitéGaz
Tarifs en € TTC
Pour un compteur d’une puissance de 6 kVA en option Base
Tarifs en option B0 en Zone 1
Prix de l’abonnement annuel
(en € TTC)
Prix du kWh
(en € TTC)
Prix de l’abonnement annuel
(en € TTC)
Prix du kWh
(en € TTC)
Offres à tarifs indexésHapp-e by EngieOffre électricité et gaz happ-e 2 ans– Offre à prix indexés sur les TRV.

– Prix plus élevés que les TRV.

– Tarifs électricité et gaz en contrat dual identiques à ceux en contrat simple.

– Électricité et gaz standard.
137,04 €0,20371 €115,62 €0,12836 €
TotalEnergiesOffre Verte Fixe– Offre à tarifs fixes pendant 1 an.

– Grande qualité du service client.

– Électricité verte et 10 % de biogaz inclus.

– Service client téléphonique inclus.

– Tarifs électricité et gaz en contrat dual identiques à ceux en contrat simple.
0,2712 €101,64 €0,2235 €
Offres à tarifs fixesSoweeOffre Duale Prix Fixe 3 ans– Remise de 5 % sur le prix HT de l’abonnement gaz en cas de souscription à une offre duale.

– Électricité standard avec compensation des émissions carbone et gaz standard.

– Prix HT bloqués pendant 3 ans.
0,3553 €121,08 €(*)0,2141 €
(*) Tarifs gaz Sowee valables pour une consommation annuelle jusqu’à 4 000 kWh. Entre 4 000 kWh et 6 000 kWh, les tarifs sont de 268,80 € TTC pour l’abonnement et 0,1893 € TTC pour le kWh. Les tarifs abonnement gaz indiqués ici ne prennent pas en compte la remise de 5 % accordée en cas de souscription à une offre duale.

Tableau comparatif des offres d’électricité et gaz combinées
(tarifs en vigueur en janvier 2023)

Comparatif contrats d’électricité pour compteur Linky

Les personnes désireuses de tirer parti de leur compteur communicant opteront peut-être pour une offre spéciale Linky :

FournisseurOffreCaractéristiques de l’offreTarifs en € TTC
Pour un compteur d’une puissance de 6 kVA
TotalEnergiesHeures Super Creuses– Offre à tarifs indexés : 4 h par jour, le prix du kWh est 50 % inférieur par rapport au Tarif réglementé des heures pleines.

– Programmation du chauffe-eau électrique au début des heures super creuses.

– Conçue pour les propriétaires de voitures électriques.
Prix de l’abonnement annuelPrix du kWh HPPrix du kWh HCPrix du KWh Heures Super Creuses (de 2 à 6 h du matin)
142,08 €0,1841 €0,1470 €0, 0966 €
EDFZen Week-end– Prix du kWh avantageux le week-end.

– Possibilité de demander un jour par semaine au même tarif que le week-end.

– Disponible également avec option heures creuses.

– Suivi de consommation à la demi-heure près.
Prix de l’abonnement annuelPrix du kWh semainePrix du kWh week-end
136,32 €0,1912 €0,1366 €
Vert Électrique Week-end– Prix du kWh avantageux le week-end.

– Disponible également avec option heures creuses.

– Électricité verte.
0,1933 €0,1473 €
OHM EnergieOffre Soir et Week-end– Prix du kWh HT en heures creuses et le week-end 40 % moins cher qu’en heures pleines.

– Électricité verte en option pour 1 € TTC/mois.

Activation des nouveaux contrats à partir de mars 2023, à de nouvelles conditions tarifaires.
Offre Beaux Jours– Prix du kWh nettement moins cher du 1er avril au 31 octobre.

– Idéal pour les résidences secondaires.

– Électricité verte en option pour 1 € TTC/mois.

Activation des nouveaux contrats à partir de mars 2023, à de nouvelles conditions tarifaires.
Prix de l’abonnement annuelPrix du kWh du 1er novembre au 31 marsPrix du kWh du 1er avril au 31 octobre
Heures PleinesHeures Creuses
Tableau comparatif des offres spéciales Linky
(tarifs en vigueur en janvier 2023)

Comparatif offres d’électricité indexées sur le TRV

Du côté des offres qui suivent les évolutions du TRV de l’électricité (ou Tarif Bleu d’EDF), plusieurs options sont disponibles :

FournisseurOffreCaractéristiques de l’offre
Tarifs en € TTC
Pour un compteur d’une puissance de 6 kVA en option Base
Prix de l’abonnement annuel
(en € TTC)
Prix du kWh
(en € TTC)
EDFTarif BleuTarif réglementé de l’électricité fixé par la Commission de régulation de l’énergie (CRE)136,32 €0,1740 €
TotalEnergiesOffre Essentielle– Offre à tarifs indexés : 5 € de remise sur prix du MWh HT du TRV de l’électricité.

– Rendez-vous annuel avec un expert des économies d’énergie.

– Service client téléphonique inclus.
Happ-e by EngieElectricité Happ-e– Offre à tarifs indexés sur les TRV de l’électricité.

– Prix supérieurs au Tarif Bleu.
137,04 €0,20371 €
IlekMon producteur local d’électricité verte– Offre à prix indexés sur les tarifs réglementé.

– Prix du kWh équivalents aux TRV.

– Électricité verte.

Les nouvelles souscriptions sont actuellement suspendues.
227,52 €0,1740 €
Tableau comparatif de contrats indexés sur le tarif réglementé d’EDF
(tarifs en vigueur en janvier 2023)

Comparatif contrats d’électricité verte

En ce qui concerne l’électricité d’origine renouvelable, les particuliers ont de nombreuses options :

FournisseurOffreCaractéristique de l’offreTarifs en € TTC
Pour un compteur d’une puissance de 6 kVA en option Base
Prix de l’abonnement annuel
(en € TTC)
Prix du kWh
(en € TTC)
EDFOffre Vert ÉlectriqueOffre à prix fixe, révisable au maximum 2 fois par an136,32 €0,1785 €
IlekMon producteur local d’électricité verte– Offre à prix indexés sur les tarifs réglementés.

– Prix du kWh équivalents aux TRV pour l’électricité.

Les nouvelles souscriptions sont actuellement suspendues.
227,52 €0,1740 €
Mega EnergieOffre FlexyOffre à prix indexés à 50 % sur les tarifs réglementés et à 50 % sur les marchés136,08 €0,3016 €
Ohm EnergieOffre Petite Conso-10 % de remise sur le prix de l’abonnement HT par rapport aux tarifs réglementés en vigueur.

Activation des nouveaux contrats à partir de mars 2023, à de nouvelles conditions tarifaires.
Plüm ÉnergieOffre Eco-conso– Prix équivalents au Tarif Bleu d’EDF.

– Cagnotte en ligne créditée grâce aux économies d’énergie.

Les nouvelles souscriptions sont actuellement suspendues.
TotalEnergiesOffre Verte FixeOffre à prix fixe pendant 1 an137,04 €0,2712 €
Tableau comparatif des offres d’électricité verte
(tarifs en vigueur en janvier 2023)

Comparatif contrats de gaz vert

Pour le gaz vert ou compensé carbone, le choix est également large :

FournisseurOffreDescription de l’offreTarifs en option B0 en Zone 1
Prix de l’abonnement annuel
(en € TTC)
Prix du kWh
(en € TTC)
EDFAvantage gaz durable– Offre à tarif fixe : prix du kWh identique pendant 4 ans et 1 mois.

– Fourniture de gaz standard avec compensation des émissions de CO2.

– Service client téléphonique joignable du lundi au samedi de 9 h à 20 h.
112,20 €(*)0,2311 €(*)
IlekMon producteur local de gaz vert– Offre indexée sur les barèmes de la CRE, hors bouclier tarifaire.

– Offre 100 % biométhane.

Les nouvelles souscriptions sont actuellement suspendues.
118,32 €0,2441 €
TotalEnergiesOffre Verte Fixe– Offre de gaz à tarifs fixes sur 1 an.

– L’offre inclut 10 % de biogaz dans la fourniture.
137,04 €0,2712 €
ekWateurOffre 100 % biométhane– Offre 100 % biométhane ou 5 % biométhane, au choix du client.

– Service client collaboratif.
Prix sur devis
(*) Tarifs EDF valables pour une consommation annuelle jusqu’à 4 000 kWh. Entre 4 000 kWh et 6 000 kWh, les tarifs sont de 232,92 € TTC pour l’abonnement et 0,2037 € TTC pour le kWh.

Tableau comparatif des offres de gaz vert ou compensé carbone
(tarifs en vigueur en janvier 2023)

Comparatif qualité du service client des fournisseurs d’énergie

Enfin, les ménages qui s’intéressent particulièrement à la qualité du service client trouveront ci-dessous les informations relatives à certains prestataires :

Type de souscriptionFournisseurOffreCaractéristiques de l’offreTarifs en € TTC
Pour un compteur d’une puissance de 6 kVA en option Base
Prix de l’abonnement annuel
(en € TTC)
Prix du kWh
(en € TTC)
Souscription uniquement en ligneTotalEnergiesOffre Essentielle– Offre à tarifs indexés : remise fixe sur le TRV de 5 € par MWh consommé.

– Rendez-vous annuel avec un expert des économies d’énergie.

– Service client téléphonique inclus, disponible 6 j/7.

– Dispositif Sourdline par webcam (conseiller maîtrisant la Langue des signes) ou par tchat.

– Prix « Excellence client » 2021.
136,32 €0,1740 €
Souscription en ligne ou par téléphoneButagaz by MégaOffre Flexy– Offre électricité à tarifs indexés à 50 % sur les TRV et à 50 % sur les marchés de gros.

– Élu Service client de l’année 2020.
136,08 €0,3016 €
Happ-e by EngieOffre Electricité happ-e 2 ans– Offre légèrement plus chère que les TRV.

– Service client téléphonique et en ligne inclus, disponible 6 j/7.
137,04 €0,20371 €
SoweeOffre Élec’ Prix Fixe 3 ans– Offre électricité à tarifs fixes sur 3 ans.

– Possibilité de louer une station connectée pour faire des économies d’énergie.

– Service client téléphonique disponible 6 j/7 du lundi au samedi de 8 h à 20 h.

– Messagerie pour joindre le service client : réponse sous 24 h.

Les nouvelles souscriptions sont actuellement suspendues.
0,3553 €
Tableau comparatif du service client des fournisseurs d’énergie
(tarifs en vigueur en janvier 2023)

Les consommateurs peuvent vite se sentir dépassés par la quantité d’offres disponibles, et il peut être difficile d’être sûr d’avoir fait le bon choix. Pour les indécis, la meilleure solution reste de se faire accompagner par un conseiller Choisir.com.

comparateur

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

En 30 secondes simulez votre consommation pour trouver les meilleures offres et comparer avec votre fournisseur actuel.

faire une simulation

FAQ

Existe-t-il des comparateurs d’énergie pour les pros ?

Oui, ils permettent aux entreprises de trouver le meilleur contrat pour elles. Pour les professionnels, c’est l’occasion de réduire la facture de gaz et d’électricité. D’autant plus qu’au 1er décembre 2020 a eu lieu la fin des tarifs réglementés du gaz pour les petites entreprises consommant moins de 300 MWh par an. S’en est suivie la fin du tarif bleu d’EDF pour les pros au 31 décembre 2020. Cela a concerné les entreprises avec un compteur d’une puissance souscrite inférieure ou égale à 36 kVA. Les entreprises ont été invitées à utiliser un comparateur d’énergie et changer d’offre avant échéance. Dans le cas inverse, elles ont été basculées automatiquement en offre de marché chez l’opérateur historique sans pouvoir choisir leur contrat.

Quand aura lieu la fin des tarifs réglementés de l’électricité ou du gaz pour les particuliers ?

La fin des tarifs réglementés du gaz interviendra au 1er juillet 2023. À cette date, tous les consommateurs particuliers devront avoir changé d’offre. Sinon, ils passeront malgré eux sur les offres de marché d’Engie. Ce ne sont pas les moins chères. Les consommateurs ont donc tout intérêt à anticiper cette date et à changer d’offre à l’aide d’un comparateur.

Pour l’électricité, il n’y a pas encore de fin prévue.

Est-il possible de revenir aux tarifs réglementés d’EDF ?

Puisque les contrats d’énergie pour particuliers en France n’incluent pas d’engagement ou de frais de résiliation, les clients peuvent changer d’abonnement d’électricité aussi souvent qu’ils le souhaitent, et peuvent toujours retourner au Tarif Bleu d’EDF (Tarif réglementé). On appelle cela le principe de réversibilité. Instauré par la loi NOME de 2010, ce droit s’applique aux compteurs d’une puissance inférieure ou égale à 15 kVA. Pour les autres, il est impossible de repasser au TRV.

Peut-on revenir aux tarifs réglementés de vente d’Engie ?

Non. Auparavant, cela était possible du fait du principe de réversibilité. Mais, avec la loi Énergie Climat du 8 novembre 2019, le gouvernement a entériné la fin des tarifs réglementés de vente du gaz. Dès lors, Engie n’a plus le droit de les commercialiser depuis la fin de l’année 2019. Ils disparaîtront totalement au 1er juillet 2023. Vous ne pouvez donc plus souscrire ni revenir au TRV. Ce n’est pas bien grave puisque bien des offres de marchés sont moins chères !

Existe-t-il des comparateurs de gaz propane ou de fioul ?

Le comparateur d’offres d’énergie ne prend en compte que le gaz naturel. Vous vous chauffez au fioul ou au gaz propane ? Il existe également des outils spécifiques vous permettant de trouver les meilleurs prix pour votre énergie de chauffage.

Est-il possible que le comparateur ne trouve aucun résultat dans une ville ?

Oui, si vous êtes sur un territoire régi par une ELD, la concurrence n’est pas développée. Dans ce cas, les consommateurs doivent souscrire une offre proposée par le fournisseur local. Choisir.com ne manquera pas de vous tenir informé de l’ouverture à la concurrence dans les territoires gérés par les ELD si elle se produit.  

Dernières actualités

Voir toutes les actualités

Derniers articles

Voir tous les articles

  • quel chauffage
    Chauffage de la maison : comparatif et conseils pour bien choisir

    Le choix du mode de chauffage d’un logement est toujours difficile, que ce soit pour un appartement, une maison neuve ou une rénovation. De nombreux éléments sont à prendre en compte : énergies disponibles, configuration du logement, budget disponible, etc. Pour vous aider à y voir plus clair, cet article fait le tour de tous les systèmes de chauffage disponibles, pour le logement et la produ…

  • climatisation
    Climatisation d’une habitation : modèles, prix et conseils

    La climatisation d’une maison ou d’un appartement est de plus en plus populaire. Pour répondre à cette demande croissante, les fabricants ont développé de nombreux modèles pour s’adapter à tous les logements, et il devient difficile de s’y retrouver. Dans cet article, nous détaillons tous les points importants pour trouver l’appareil idéal pour rafraîchir votre intérieur.

  • économies d'énergie
    Pourquoi et comment économiser de l’énergie ?

    Depuis déjà plusieurs décennies, les consommations d’énergie au niveau mondial ne font qu’augmenter, et cela pose des problèmes d’ordre environnemental, économique et même géopolitique. Aujourd’hui, nous n’avons plus le choix, il faut réduire les consommations d’énergie : il existe pour cela plusieurs axes à explorer en parallèle et à plusieurs niveaux pour faire baisser la consommation énerg…

  • démarches énergie
    Démarches énergie : qui contacter pour l’électricité et le gaz ?

    Les procédures à suivre en cas de question ou de demande concernant l’électricité et le gaz ne sont généralement pas bien connues des consommateurs. Ces dernières années, le nombre d’acteurs sur le marché a fortement augmenté (fournisseurs, distributeurs, etc.) et il peut être difficile d’y voir clair. Dans cet article, nous reprenons toutes les démarches que vous pouvez être amené à réaliser en c…

  • decret_tertiaire_loi_baisse_consommation_electrique_batiment_entreprise
    Décret tertiaire : obligation de réduction de la consommation d’énergie pour les entreprises

    Le décret tertiaire, aussi appelé Dispositif Éco Énergie Tertiaire (DEE), est une réglementation qui oblige les entreprises possédant des bâtiments à usage tertiaire à réduire progressivement leurs consommations d’énergie. L’efficacité et la sobriété énergétique de ces bâtiments est un défi majeurs à relever pour la transition énergétique du pays. Le décret tertiaire doit permettre d’atteindre au…

  • pièges contrat énergie
    Contrat d’énergie : les éléments à connaître pour éviter de se faire arnaquer

    L’ouverture à la concurrence du marché de l’énergie en France a entraîné l’apparition d’un grand nombre d’offres variées qui permettent à chacun de trouver le contrat parfait. Cependant, l’intensité de la concurrence a aussi créé des situations difficiles pour les consommateurs qui ont parfois du mal à se décider et peur de se faire arnaquer. En effet, certains commerciaux peu scrupuleux se sont j…