Choisir.com - Comparez, économisez.

Les opérateurs mobiles

  • Auchan Telecom est un opérateur télécom de type MVNO appartenant au groupe Euro-Information Telecom (1,7 million de clients en tout). Auchan Telecom a l’avantage concurrentiel d’avoir noué des partenariats avec les trois opérateurs classiques : SFR, Bouygues Télécom et Orange. Cela lui permet d’avoir plus de flexibilité dans ces offres avec ou sans engagement. On peut souscrire dans les magasins Auchan ou en ligne.

  • Bouygues Telecom fait partie des opérateurs historiques du réseau télécom en France. Il propose de nombreuses offres tant pour le mobile que l’accès internet via l’ADSL ou la fibre. Les offres B&You ainsi que Sensation sont les fers de lance de l’offre en téléphonie de Bouygues Telecom. L’accès à Internet se décline selon de multiples forfaits qui permettent de s’adapter aux besoins de chacun.

  • Cdiscount mobile est un opérateur mobile de type MVNO fondé en 2011. Il a utilisé les fréquences et les infrastructures de SFR dans un premier temps, puis a noué des alliances avec Orange et Bouygues Télécom par la suite. Toutes les offres sont sans engagement avec des prix ronds : 2 euros/mois, 9 euros/mois ou 15 euros/mois (tout illimité + 40 Go de data).

  • Coriolis Télécom est fondé en 1989. Ce MVNO a noué des partenariats avec SFR, Bouygues Télécom et Orange et propose des forfaits mobiles et offres d’accès à Internet avec fibre ou ADSL. L’opérateur est notamment très présent chez les professionnels avec la fourniture de services comme la gestion de flottes multi-opérateurs ou la facturation dédiée.

  • Free est l’un des 4 opérateurs possédant son propre réseau d’antennes. Free a, depuis toujours, été le trublion de l’accès à Internet et de la téléphonie mobile en proposant plus de services pour moins cher. Free s’est imposé aujourd’hui comme une valeur sûre grâce à des forfaits efficaces et un accès Internet proposant aujourd’hui l’ADSL et la fibre.

  • La Poste Mobile est l’offre de téléphonie mobile proposée par La Poste et utilisant le réseau de SFR. Elle permet d’avoir accès à des offres de mobile sans engagement ainsi qu’à l’Internet par l’ADSL. La Poste s’appuie sur son vaste réseau d’agence postale afin de pouvoir proposer un service de proximité, notamment pour l’ouverture d’une nouvelle ligne ou d’un nouvel accès Internet.

  • NRJ Mobile est un MVNO détenu par EI Telecom. Il propose un large panel d’offres de téléphonie mobile low-cost. L’opérateur propose des forfaits SIM seule sans engagement ainsi que des offres avec smartphone et engagement. Bien que les abonnements NRJ Mobile ciblent plutôt un public jeune, certains de ses forfaits sont destinés aux professionnels.

  • L’opérateur Orange est le premier opérateur français en nombre d’abonnés, puisqu’il s’agit d’anciennement France Telecom. L’opérateur propose un très large panel d’offres pour tous les besoins et toutes les bourses tant dans le domaine de la téléphonie mobile que dans l’accès à Internet, notamment par la fibre. Orange propose aussi des forfaits low-cost pour un accès simplifié.

  • Prixtel, racheté par Altice (SFR) à l’été 2021, offre le choix assez rare de forfaits dont la facture s’adapte à votre consommation. S’appuyant sur le réseau SFR, les forfaits de l’opérateur vous permettent donc d’avoir une consommation de data variant selon les mois, et ce à moindre coût. C’est ainsi une bonne combinaison entre petit prix et adaptabilité. De plus, Prixtel s’engage à proposer des forfaits mobiles au bilan carbone neutre en plantant des arbres pour compenser l’intégralité des émissions de CO2 de leurs forfaits.

  • Red by SFR est la marque sous laquelle SFR commercialise ses nombreux forfaits d’accès à la téléphonie mobile et Internet. Il est proposé au client un large choix de forfaits sans engagement, couverts par la 4G. Des options permettent de personnaliser son forfait en plus de pouvoir choisir sa quantité de data. Il est aussi possible de personnaliser son offre box.

  • Anciennement Afone Mobile, Réglo Mobile est un MVNO qui a été lancé en 2009 par le groupe Leclerc. La marque utilise le réseau de SFR pour proposer des forfaits mobiles à petits prix dont certains sont faits pour les personnes utilisant peu leur téléphone portable.

  • SFR

    SFR est l’un des quatre opérateurs historiques en France à posséder son propre réseau d’antennes pour la téléphonie mobile. Cela permet à SFR de proposer un large éventail de forfaits pour la téléphonie ou l’accès Internet. Avec ou sans mobile, avec ou sans engagement, à divers niveaux de prix en fonction des caractéristiques, il y en a pour tous les besoins.

  • Sosh est la marque low-cost d’Orange pour l’accès à la téléphonie mobile. L’opérateur propose ainsi des forfaits avec ou sans mobile et avec ou sans engagement ainsi que l’accès Internet. Les forfaits sont allégés des diverses options classiques pour proposer un accès efficace et abordable pour le plus grand nombre, tout en profitant de la qualité du réseau Orange.

  • Source Mobile est un opérateur virtuel lancé par Bouygues Telecom avec une idée simple : proposer un opérateur mobile responsable et solidaire. Le principe est simple : un forfait unique, à prix unique, et tous les gigas en trop peuvent être offerts à l’association de son choix. De cette façon, le consommateur dispose d’un forfait pas cher, à même de satisfaire la majorité de ses besoins, et qui peut l’aider à soutenir une cause qui lui tient à cœur.

  • Syma Mobile est un opérateur de téléphonie mobile qui propose une offre low-cost particulièrement simplifiée. Elle propose ainsi que 4 forfaits allant du minimum à de l’illimité sur les appels, les sms et la data. L’opérateur propose aussi un système de recharge par carte prépayée. Tous les forfaits sont sans engagement chez Syma Mobile.

  • YouPrice est un opérateur mobile virtuel (MVNO) qui vient d’arriver sur le marché de la téléphonie mobile à destination du grand public. Sa marque de fabrique : proposer des forfaits pas cher et sans engagement, avec la possibilité d’ajuster son abonnement à sa consommation. C’est à dire que tous les mois, votre facture s’adapte à votre consommation d’internet mobile. Comme ça, grâce à au forfait ajustable YouPrice, vous êtes sûr de toujours payer le prix juste.

Qu’est-ce qu’un opérateur mobile ?

Un opérateur mobile fournit des services de téléphonie mobile, incluant la mise en réseau du téléphone du client par le biais d’une carte SIM, la facturation et un service d’assistance. Il existe quatre opérateurs de réseau en France : Orange, SFR, Bouygues Télécom et Free Mobile. Des opérateurs de réseau mobile virtuels dits MVNO tels que La Poste Mobile, NRJ Mobile, CIC Mobile proposent également des services de téléphonie en louant les réseaux des opérateurs de réseau.

L’historique des opérateurs mobiles

En 1955 s’ouvre le premier réseau de téléphonie mobile manuel R150 à Paris et en région parisienne. À son automatisation en 1973, on recense 500 abonnés. Trente ans plus tard, France Télécom créé le Radiocom 2000 qui mobilise des téléphones analogiques transportables intégrés à des voitures. Il constitue le premier réseau (1G) et atteint plus de 60 000 abonnés. C’est à partir de 1987 que le marché s’ouvre avec l’entrée du premier opérateur mobile privé SFR, créé par la Compagnie générale des eaux. Son réseau concurrence ainsi peu à peu celui de France Télécom. Le premier « téléphone portable » sans fil est lancé par France Télécom en 1991 et est nommé Bi-Bop. Toutefois, sa portée reste très faible et est donc utilisé uniquement dans les zones urbaines. Ce n’est qu’en 1992 que France Télécom développe le premier réseau de téléphonie mobile numérique français qui utilise une technologie numérique mobilisant la bande de fréquence de 900 MHz. Il s’en suit une démocratisation de l’utilisation des téléphones mobiles avec l’essor de grandes marques telles que Nokia, Alcatel ou encore Ericsson. SFR ne tarde pas à suivre France Télécom quelques mois plus tard, les deux opérateurs se livrant une rude concurrence. Les opérations de marketing se multiplient pour séduire les clients. À cet égard, SFR offre en 1994 une heure de communication à tous les nouveaux abonnés. On en recense alors 280 000.

En 1996 naît le premier forfait grand public « Déclic », lancé par France Télécom. Il propose aux clients un tarif de 100 francs par mois qui facture 4 francs la minute pour les appels la journée et 1 franc pendant les heures creuses. Toutefois, l’arrivée d’un nouvel opérateur mobile la même année bouleverse le marché. En 1996, Bouygues Télécom propose son « forfait de téléphonie mobile », bien plus pratique car prenant en compte directement les minutes de communication dans le forfait. Bouygues Télécom adopte également comme stratégie le ciblage des jeunes car ceux-ci sont plus aptes à changer leurs habitudes. Les prix des offres de téléphonie mobile diminuent progressivement face à ce développement de la concurrence. L’année 1997 marque également l’apparition des cartes prépayées proposée par Nomad de Bouygues Télécom. Elles permettent de bénéficier d’une carte SIM sans nécessairement s’abonner à un forfait mensuel. Deux ans plus tard, le même opérateur lance le forfait « Millenium » qui permet de téléphoner de manière illimitée le week-end. Ainsi, en 1999, on dénombre près de 20 millions d’abonnés mobiles dont 10 chez France Télécom, 7 chez SFR et 3,5 chez Bouygues Télécom. 

Dans la lignée de sa stratégie en faveur des jeunes, Bouygues Télécom lance de nouveaux forfaits dans les années 2000 dont le forfait « Ultym’up » qui permet aux adolescents de bénéficier d’un forfait bloqué couplé à des services dédiés. De son côté, SFR créé les garanties Carré rouge pour augmenter la fidélité de ses clients. Parallèlement, Nokia développe son premier téléphone qui donne accès au web, faisant naître par la même occasion le premier abonnement internet pour téléphone mobile.En 2001, France Télécom et ses marques telles que Itinéris ou Mobicarte se rejoignent sous la marque Orange. La même année, le premier réseau GPRS est lancé par SFR. Il permet d’accéder à internet avec une meilleure connexion que le GSM. 

La troisième génération (3G) arrive en 2004. En effet, ce n’est qu’à partir de cette année que l’internet mobile se développe via SFR et Orange qui lancent leur réseau UMTS (3G). De son côté, Bouygues Télécom créé son réseau Edge (2,75G). À la même période, Orange devient une entreprise privée et les premiers MVNO naissent. L’histoire de la téléphonie mobile en France est également marquée par plusieurs scandales notamment celui de l’entente illicite sur des parts de marché conclu entre Orange, SFR et Bouygues Télécom. Les trois opérateurs ont écopé en 2005 de 534 millions d’euros d’amende. Les années 2000 sont également celles du développement des smartphones à écran tactile. En 2007, l’emblématique Iphone arrive en France en exclusivité chez Orange. Bouygues continue à révolutionner le marché de la téléphonie mobile en proposant un forfait illimité 24h sur 24 appelé Neo 24/24. 

L’arrivée de Free sur le marché des fournisseurs d’accès Internet

Permise sur décision de l’Arcep, l’arrivée de Free en 2012 comme le quatrième opérateur mobile a profondément bousculé le marché avec une importante baisse des prix (-11,4 % dès la première année), la généralisation des abonnements sans engagement et l’augmentation significative du nombre de clients. L’histoire remonte à la fin 2009, date à laquelle Free Mobile remporte l’appel d’offres de l’Arcep pour un quatrième réseau mobile.

La réussite de Free repose sur la proposition d’offres nettement moins chères que ses concurrents. Ce succès peut notamment s’expliquer par l’accord d’itinérance nationale signé entre le quatrième opérateur et Orange en mars 2011 qui permet aux abonnés du réseau Free de pouvoir téléphoner et échanger des donnés par le biais du réseau Orange. De plus, l’opérateur présente deux offres 3G révolutionnaires pour l’époque : d’une part, du tout illimité pour le prix de 20 euros, d’autre part, bénéficier d’une heure d’appel et de 60 SMS pour 2 euros.

En conséquence, de nombreuses marques low-cost éclosent face à la concurrence rude du nouvel opérateur. B&YOU, Sosh ou encore la Série Red de SFR se développent ayant en commun la proposition d’offres sans engagement de durée.

Le développement de la 4G

Les 3G, 4G et 5G sont les successives générations de réseau mobile, les technologies de connexion Internet sans fil. Si la 3G se développe en France en 2004 par le biais des opérateurs SFR et Orange, la 4G n’apparaît qu’en 2012. Lancés par les trois opérateurs historiques Bouygues Télécom, SFR et Orange, les réseaux LTE (4G) sont déployés partout en France et entrent en service en 2013. En 2015, on dénombre plus de 20 000 antennes 4G.

Tableau comparatif des offres des opérateurs de téléphonie mobile (excluant les forfaits 5G)

Selon la meilleure satisfaction des clients

ClassementOpérateurNote
1SoshTrès bonne
2Free MobileTrès bonne
3OrangeBonne
4RED by SFRBonne
5La Poste MobileBonne
6Bouygues Telecom Bonne
7EI TélécomBonne
8SFRBonne
Enquête en ligne Que Choisir 13 au 31 octobre 2020

Selon la meilleure couverture simulée Internet mobile

ClassementOpérateurNote
1SoshTrès bonne
2OrangeTrès bonne
3RED by SFRTrès bonne
4La Poste MobileTrès bonne
5Bouygues TelecomTrès bonne
6EI TélécomTrès bonne
7SFRTrès bonne
8Free MobileMoyen
Arcep 2019

Selon la qualité de la voix 

ClassementOpérateurNote
1SoshMoyen
2OrangeMoyen
3RED by SFRMoyen
4La Poste MobileMoyen
5Bouygues TelecomMoyen
6EI TélécomMoyen
7SFRMoyen
8Free MobileMédiocre
Arcep 2019

Selon qualité internet mobile 

ClassementOpérateurNote
1SoshMoyen
2OrangeMoyen
3Bouygues TelecomMoyen
4EI TélécomMoyen
5RED by SFRMédiocre
6La Poste MobileMédiocre
7Free MobileMédiocre
8SFRMédiocre
Arcep 2019

Tous facteurs combinés

ClassementOpérateurNote
1Sosh14,8
2Orange13,8
3RED by SFR13,4
4La Poste Mobile12,8
5Free Mobile12,8
6Bouygues Telecom12,7
7EI Télécom12,7
8SFR8
Arcep 2019

Les MVNO, des offres plus intéressantes ?

Les Mobile Virtual Network Operators (MVNO) sont des opérateurs qui ne bénéficient pas de leur propre réseau de téléphonie mobile. Par conséquent, ils achètent les services d’un ou plusieurs opérateurs de réseau mobile en grande quantité. Les MVNO restent toutefois maîtres de leurs différentes offres commerciales et ont la charge de la distribution des services de communications mobiles à leurs abonnés. Le premier opérateur virtuel au monde est Virgin Mobile. Créé en 1999 et arrivé en France en 2006, il a été remplacé par RED by SFR. La particularité de ces opérateurs est de proposer des offres particulièrement compétitives car ils n’ont pas à prendre en charge les coûts de l’entretien du réseau téléphonique. Ainsi, l’intérêt des MVNO réside particulièrement dans l’attractivité de leurs forfaits. Tout comme Free mobile, SIM+ propose également le forfait EVASION 4G à 2 euros par mois incluant 4 heures d’appel, SMS/MMS illimités ainsi que 1 Go d’internet. De son côté, NRJ Mobile séduit par ses forfaits attractifs et sans engagement tels que le forfait 40 Go à 9,99 euros. En prenant un abonnement chez cet opérateur, vous bénéficierez de la qualité du réseau Bouygues Télécom. Fin 2020, ils ne représentaient toutefois que 11,3 % des parts du marché de la téléphonie mobile soit 8,75 millions d’abonnés.

L’historique de la 5G

C’est en 2013 que commence à être évoqué le projet de 5G par l’Union Européenne. L’objectif était de pallier la future saturation du réseau 4G prévue à l’horizon 2022. En effet, l’accroissement du nombre de smartphones, d’appareils électroménagers et autres objets connectés participe au risque de saturation. Ainsi, il convenait de déployer une nouvelle technologie prenant en charge ces nouvelles demandes. La solution fut de créer une nouvelle fréquence afin d’améliorer la qualité des débits.

En 2014, la Commission européenne signe un accord avec la Corée du Sud pour développer la 5G, puis avec la Chine et enfin avec le Japon. L’objectif était de faciliter l’échange de nouvelles technologies et innovations. Puis, en 2017, l’Arcep fait savoir que la bande de fréquences entre 3,4 GHz et 3,8 GHz sera dédiée au déploiement de la 5G. Le conflit entre le géant des appareils de communications mobiles chinois Huawei et les États-Unis a contribué à ralentir le projet de déploiement de la 5G sur le territoire français.

En 2019, un accord gouvernemental est donné aux opérateurs pour pouvoir réaliser des tests de la 5G dans les villes. Puis, en 2020 se tiennent les enchères pour les bandes de fréquences dédiées à la 5G. Les blocs de fréquences sont ainsi attribués aux quatre opérateurs français de réseau : Orange, SFR, Bouygues Télécom, et Free mobile. Toutefois, la 5G ne fait pas l’unanimité en France. De multiples moratoires ont été levés contre cette nouvelle technologie. Certains représentants locaux s’inquiètent notamment de l’effet de ces réseaux d’antennes et de ces nouvelles ondes sur la santé des Français. Toutefois, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) rappelle qu’il n’existe aucune preuve de la dangerosité de la 5G sur la santé. Ainsi, le premier site 5G en France est créé à Nice par SFR en 2020. De son côté, Orange propose peu après la première offre 5G en facturant de quelques euros supplémentaires les forfaits 4G équivalents. Toutefois, le déploiement de cette technologie à l’échelle de la France prend du temps. L’ensemble des Français devraient bénéficier de la 5G à l’horizon 2030.

Comment fonctionne la 5G ?

Aujourd’hui, la 5G repose globalement sur les fréquences prévues pour la 4G. En effet, certaines antennes sont aujourd’hui exploitées à la fois pour fournir de la 4G et de la 5G. Il n’existe pas en France aujourd’hui de 5G standalone, c’est-à-dire autonome. Par conséquent, les offres des opérateurs ne permettent pas encore de bénéficier du potentiel total offert par cette nouvelle technologie. Ceci n’aura lieu qu’une fois que la 5G standalone sera activée et déployée massivement.

Pour mettre en place la 5G en France, des bandes de fréquence entre 3,4 et 3,8 GHz ont été attribuées par l’Arcep à l’automne 2020. Orange a obtenu un bloc de 90 MHz, SFR un de 80 MHz et Bouygues et Free des blocs de 70 MHz. Au total, un peu plus de 2789 millions d’euros ont été déboursés par les quatre opérateurs de réseau mobile. En 2023 seront également mises aux enchères de nouvelles fréquences supérieures à 24 GHz, c’est-à-dire situées sur des bandes millimétriques. Cela permettra d’assurer le meilleur débit jamais atteint à ce jour sur un réseau mobile. Toutefois, pour réaliser cette nouvelle performance, les antennes devront être environ cinq fois plus nombreuses que celles actuellement présentes pour la 4G afin d’assurer une bonne couverture du réseau français. 

Pour bénéficier de la 5G standalone, il sera également nécessaire de développer des antennes MIMO (Massive Input Massive Output) qui permettent de concentrer le signal vers les appareils le demandant afin d’optimiser l’utilisation du débit et le rendre plus puissant. La technologie de la MIMO a pour particularité de reposer sur une distribution en temps réel du réseau généré selon les utilisateurs à proximité. 

Quel opérateur a la meilleure couverture 5G ?

Alors que la 4G déployée sur 90 % du territoire environ permettait déjà d’avoir une connexion jusqu’à dix fois plus rapide que la 3G avec 150 Mbits/s, la 5G qui se déploie progressivement sur le territoire annonce jusqu’à 2 Gbits/s de débit. Les cartes interactives de l’Arcep vous permettent de comparer les opérateurs entre eux. Pour vous donner un aperçu, on vous présente les différentes avancées de déploiement de la 5G entre SFR, Orange, Free et Bouygues. Les cartes ci-dessous représentent les sites 5G ouverts commercialement par chaque opérateur. Attention, veuillez noter que l’opérateur Sosh ne propose toujours pas de forfait 5G. La stratégie d’Orange favorise ses abonnés mais fait prendre du retard à sa marque sans engagement par rapport à RED by SFR et B&YOU.

Selon le site de l’Arcep 

Des forfaits 5G aux débits limités

Selon l’Autorité de régulation des télécoms (Arcep), peu d’abonnés profitent réellement d’une amélioration de leurs débits avec un abonnement 5G. La 5G de Free mobile serait même moins rapide que la 4G. En effet, certains opérateurs mobiles promettent des débits « jusqu’à 3 fois plus rapides que la 4G ». Or, selon l’Arcep, le débit n’augmente que de 50 % dans le meilleur des cas. Toutefois, les résultats varient fortement selon les localisations géographiques. Ainsi, si vous habitez en zone rurale, la différence est inexistante entre 4G et 5G quelle que soit l’opérateur. En revanche, dans les villes et zones touristiques, il y a bien une augmentation du débit.

Quel opérateur fournit le meilleur débit en 5G ?

Concernant les meilleurs opérateurs proposant la 5G selon l’Arcep, Orange arrive en première place à la fois pour la 4G et la 5G, suivi de SFR, Bouygues et en terminant par Free. En effet, Free a adopté une stratégie de déploiement de la 5G sur la fréquence de 700 Mhz lui permettant de couvrir rapidement le territoire, au détriment de la qualité de ses débits. Techniquement, les fréquences de l’opérateur ne peuvent pas pour l’instant proposer de débits élevés.

Tableau comparatif des principales offres 5G

OpérateurForfaitPrix Enveloppe dataEngagement
Free MobileForfait 150 Go19,99 €150 GoSans engagement
SFRForfait 110 Go20 €110 GoSans engagement
SFRForfait 120 Go29 € (12 mois) puis 44 € 120 Go24 mois
SFRForfait 160 Go49 € (12 mois) puis 64 €160 Go24 mois
SFRForfait Illimité60 € (12 mois) puis 75 €Illimité24 mois
Red by SFRForfait 130 Go24 €130 GoSans engagement
Bouygues TélécomB&YOU24,99 €130 GoSans engagement
Bouygues TélécomSensation16,99 € (12 mois) puis 31,99 €70 Go24 mois
Bouygues TélécomSensation19,99 € (12 mois) puis 39,99 €90 Go24 mois
Bouygues TélécomSensation28,99 € (12 mois) puis 48,99 € 120 Go24 mois
Bouygues TélécomSensation39,99 € (12 mois) puis 54,99 €150 Go24 mois
Bouygues TélécomSensation54,99 € (12 mois) puis 69,99 €200 Go24 mois
OrangeForfait 120 Go20,99 € (12 mois) puis 32,99 €120 GoSans engagement
OrangeForfait 130 Go29,99 € (12 mois) puis 44,99 €130 GoSans engagement
OrangeForfait 200 Go49,99 € (12 mois) puis 64,99 € 200 GoSans engagement
NRJ MobileForfait Woot 5G24,99 €130 GoSans engagement
Tableau réalisé sur la base des offres en ligne en décembre 2021

Tableau comparatif des offres de forfait mobile les plus économiques

OpérateurPrix par mois
(prix si client de l’opérateur)
Appels, SMS et MMSEnveloppe dataEngagement
Free2€ (0€)2 heures SMS & MMS illimités50 Mo 4G+Sans engagement
Orange2,99€ pendant 12 mois puis 7,99€ (0€ pendant 12 mois puis 4,99€)2 heures (bloqué ou non) SMS & MMS illimités100 MoSans engagement
SFR3€ pendant 12 mois puis 8€ (0€ pendant 12 mois puis 5€)2 heures SMS & MMS illimités100 MoSans engagement
Sosh4,99€ 2 heures (bloqué ou non) SMS & MMS illimités 100 MoSans engagement
RED by SFR5€ Appels illimités SMS & MMS illimités 200 MoSans engagement
Bouygues Télécom3€ pendant 12 mois puis 7,99
€ (0€ pendant 12 mois puis 4,99€)
2 heures (bloqué ou non) SMS & MMS illimités100 MoSans engagement

Tableau comparatif des offres de forfait mobile premium

OpérateurPrix par mois (prix si client de l’opérateur)Enveloppe dataRoaming data5GMobile inclusAppels, SMS et MMSEngagement
SFR60€ pendant 12 mois puis 75€ (45€ pendant 12 mois puis 60€)Illimité 5G100 GoOuiPossibleIllimitésSans engagement, 24 mois avec mobile inclus
SFR49€ pendant 12 mois puis 64€ (34€ pendant 12 mois puis 49€)160 Go 5G100 GoOuiPossibleIllimitésSans engagement, 24 mois avec mobile inclus
Orange49,99€ pendant 12 mois puis 64,99€ (34,99€ pendant 12 mois puis 49,99€)200 Go 100 GoOuiPossibleIllimitésSans engagement, 24 mois avec mobile inclus
Bouygues Télécom54,99€ pendant 12 mois puis 69,99€ (48,99€ pendant 12 mois puis 63,99€)200 Go130 GoOuiPossibleIllimitésEngagement 12 mois, 24 mois avec mobile inclus