Choisir.com - Comparez, économisez.
rappel gratuit

Transition énergétique : une difficulté d’approvisionnement en métaux ?

Les métaux et les terres rares occupent une place centrale en matière de transition énergétique. Selon une étude d’Eurométaux, la consommation de ces matériaux devrait exploser dans les années à venir. Malheureusement, l’Europe pourrait faire face à des difficultés d’approvisionnement. Quels sont les métaux essentiels ? Choisir.com fait le point.

difficulté d'approvisionnement en métaux

Des métaux essentiels à la transition énergétique

La transition énergétique repose sur des métaux et des terres rares. Comme l’explique l’Association Eurométaux « Les véhicules électriques, les batteries, les systèmes solaires photovoltaïques, les éoliennes et les technologies de l’hydrogène nécessitent tous beaucoup plus de métaux que leurs alternatives conventionnelles pour remplacer les besoins en combustibles fossiles ». Par exemple, pour fabriquer des batteries électriques, les entreprises ont besoin de lithium, de cobalt et de nickel.

Or l’Europe n’est pas autosuffisante en terres rares. Elle importe la majorité. Comme pour les combustibles fossiles (pétrole, gaz naturel, etc.), cela pose la question de la résilience. D’après le rapport, le continent pourrait répondre seulement entre 5 % et 55 % de ses besoins en métaux rares à horizon 2030.

Une demande qui explose

Ces éléments vont connaître une demande croissante. D’ici 2050, les batteries de stockage de l’électricité deviendront la principale utilisation du lithium, du nickel et du cobalt en Europe.
Cela pourrait engager une hausse de :

  • 3 500 % de la consommation européenne actuelle de lithium
  • 330 % du cobalt
  • 100 % du nickel

Comme le souligne l’Agence France Presse AFP « Il faudra aussi 33% d’aluminium en plus (4,5 millions de tonnes annuelles), + 35% de cuivre, + 45% de silicium, + 10 à 15% de zinc, selon cette estimation inédite des besoins européens. »

Service gratuit

Réduisez votre facture d’électricité et gaz

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu’à 200 € sur votre facture gaz et électricité

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

calculez vos économies vous préférez être rappelé ?

L’exemple du lithium

Aujourd’hui, l’Europe dépend des importations pour ces minerais. L’exemple du lithium est parlant. La plupart des gisements de lithium se situent en Amérique latine. Véritable « or blanc », ce métal revêt désormais des enjeux géopolitiques. Les pays producteurs l’ont bien compris. Récemment, le Mexique a voté en faveur de la nationalisation des mines de lithium du pays. L’intérêt ? Éviter l’arrivée d’entreprises étrangères sur ce secteur.

Le président mexicain Andres Manuel Lopez Obrador se réunira d’ici peu avec les chefs d’État de Bolivie, d’Argentine et du Chili qui possèdent à eux trois plus de 70% des réserves mondiales connues pour leur proposer de former une union. « Il y a des pays où le lithium a déjà été nationalisé, comme c’est le cas en Bolivie et au Mexique. Pour le Chili et l’Argentine, ce n’est pas le cas, mais leurs gouvernements respectifs sont intéressés par cette union » a-t-il expliqué.

Gisements et recyclage : une possibilité d’autonomie de l’Europe ?

Il s’avère difficile pour l’Europe de devenir complètement indépendante en métaux rares. Toutefois, quelques pistes peuvent être envisagées. En France, un gisement de lithium a été identifié en Alsace. Selon les analyses menées par Eramet, il pourrait assurer 20 à 30 % des besoins européens en lithium.

En outre, selon le bilan d’Eurométaux, 40% à 75% des besoins en terres rares pourraient être assurés par le recyclage à horizon 2050. Pour cela, il faudra que le continent investisse dans des infrastructures de recyclage.

« L’Europe doit décider urgemment de la manière dont elle va combler son insuffisance d’approvisionnement en métaux de première transformation. Sans stratégie ferme, elle risque de nouvelles dépendances à l’égard de fournisseurs non durables » souligne Liesbet Gregoir, auteure du rapport.

comparateur

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

En 30 secondes simulez votre consommation pour trouver les meilleures offres et comparer avec votre fournisseur actuel.

faire une simulation