Earth Hour : un événement mondial

Earth Hour est un événement célébré partout dans le monde le dernier samedi de mars. Comme l’explique la WWF « À cette occasion, comme chaque année, plusieurs millions de personnes éteindront symboliquement leurs lumières et des milliers de monuments iconiques à travers le monde seront plongés dans le noir. »

Cette année, la WWF a choisi de faire des forêts et des problématiques de déforestation la grande cause de l’Earth Hour.

A titre d’exemple, Lyon ou de Bruxelles se sont engagées à couper l’éclairage des monuments pour sensibiliser leurs administrés. Les ménages sont eux aussi inviter à éteindre la lumière chez eux pendant une heure.

L’éclairage, poids plume de la facture pour les ménages…

L’éclairage ne représente pas la part la plus importante des dépenses énergétiques des ménages. En effet, selon EDF, pour un logement au tout électricité (chauffage, production d’eau chaude, électroménager et cuisson) la facture se répartit ainsi :

  • 62% pour le chauffage ;
  • 17% pour les appareils électroménagers et l’éclairage ;
  • 14% pour la production d’eau chaude sanitaire ;
  • 7% pour la cuisson.

L’éclairage est donc inclus dans la consommation de l’électroménagers et représente 12% de ce poste. Au total, il représente donc 2% environ de la consommation totale d’un foyer au tout électricité.

… et poids lourd de la consommation nationale

S’il n’est pas un poste de dépense très important pour les ménages, il représente un poids au niveau national. Selon EDF, « 41 % de la facture d’électricité des collectivités est consacrée à l’éclairage ».

D’autre part, le cumul de l’utilisation des lampes dans les foyers pèsent aussi sur la consommation. Selon RTE, le transporteur d’électricité, si chaque foyer éteint une ampoule, on peut économiser la consommation totale de la ville de Toulouse.

Au-delà de Earth Hour : comment allier économies d’énergie et écologie ?

L’éclairage reste donc une partie infime de notre consommation d’électricité. Afin de faire baisser sa consommation d’électricité, un ménage peut mettre en place des éco-gestes :

  • Réduire sa consommation de chauffage, un degré en moins représente jusqu’à 7% d’économies d’énergie ;
  • Couvrir ses casseroles, cela correspond à 4 fois moins d’énergie consommée par cuisson ;
  • Programmer son chauffe-eau en heures creuses. Comme cela, on évite de consommer de l’électricité en heures pleines, lorsque le prix du kWh est plus élevé.

Bon à savoir

Afin de réduire sa facture électrique, il peut être bon de comparer les fournisseurs d’électricité. Ainsi vous pourrez opter pour l’offre la moins chère. Pour cela, le mieux rester de passer par un comparateur.