Choisir.com - Comparez, économisez.
09 71 07 14 93 rappel gratuit

TotalEnergies inaugure une centrale à gaz en Bretagne

La centrale à Gaz de Landivisiau de TotalEnergies a été inaugurée le 31 mars. Elle vise à développer la production bretonne et à assurer la sécurité en approvisionnement en électricité de la région. Choisir.com fait le point.

Ouverture centrale à gaz par Totalenergies en Bretagne

La Bretagne : une région peu autonome en électricité

La Bretagne produit entre 10 et 15% de l’électricité qu’elle consomme à l’année. Ce manque d’infrastructure de production peut s’avérer pénalisant pour la région. En effet, en cas de sous production, la zone serait l’une des premières touchées par un black-out, une coupure générale.

Afin de mettre un terme à cette vulnérabilité, Jean-Yves Le Drian, alors Président de la Région Bretagne avait signé le pacte électrique breton. Ce pacte visant à engager des actions pour développer les sites de production électrique sur le sol breton.

Landivisiau : création d’une centrale à gaz par TotalEnergies

Parmi les actions engagées dans le cadre du pacte électrique breton, figure la construction d’une centrale à gaz par le fournisseur TotalEnergies. Elle a commencé à produire de l’électricité à l’hiver 2021 et a été officiellement inauguré le 31 mars 2022.

« La centrale est fonctionnelle depuis cet hiver où, durant et en parallèle aux derniers tests, elle a pu soutenir le réseau électrique breton », a fait savoir TotalEnergies. Pour en assurer le bon fonctionnement, le groupe percevra 40 millions d’euros par an de la part des autorités publiques.

Une centrale qui ne fait pas l’unanimité

Certains riverains et quelques associations environnementales se sont opposés au projet dès la parution de l’arrêté ministériel du 10 janvier 2013 engageant l’exploitation de la centrale.

Ils dénoncent un coût important et l’impact sur l’environnement. En effet, la production d’électricité thermique émet du CO2, gaz à effet de serre qui participe grandement au réchauffement climatique.

En outre, beaucoup redoutent les conséquences sur la biodiversité locale. Sur le site de la centrale, on trouve des espèces protégées comme l’escargot de Quimper. « L’une d’entre nous a fait constater par huissier la présence de cet escargot » explique Jean-Yves Quéméneur, président de l’association Force 5 qui lutte contre la centrale.

Malgré leur mobilisation, les opposants au projet ont été déboutés par le Conseil d’Etat en novembre 2021. Les associations environnementales ont dû verser 3000 euros à TotalEnergies afin de prendre en charge les frais de justice.

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

En 30 secondes simulez votre consommation pour trouver les meilleures offres et comparer avec votre fournisseur actuel.

faire une simulation