Quels réseaux utilisent TotalEnergies pour distribuer le gaz et l’électricité ?

Comme les autres fournisseurs alternatifs d’énergie, TotalEnergies n’a pas eu besoin de construire son propre réseau de distribution. Pour fournir à ses clients l’électricité et le gaz naturel qu’il commercialise, TotalEnergies utilise le réseau public existant, géré par Enedis pour l’électricité et par GRDF pour le gaz. Cette mise à disposition des réseaux de distribution est l’une des dispositions qui ont été prises par les pouvoirs publics lors de l’ouverture à la concurrence du secteur de l’énergie afin de garantir aux fournisseurs historiques et alternatifs les conditions d’une libre concurrence.

De Direct Energie à TotalEnergies : Total à l’assaut du gaz et de l’électricité

Anciennement Total Direct Energie, TotalEnergies et un producteur et un fournisseur de gaz et d’électricité. Depuis la fusion entre Total Spring et Direct Energie, TotalEnergies est devenu le premier fournisseur alternatif d’énergie privé en France avec plus de 5 millions de clients en 2021 (selon les chiffres de l’entreprise). Cet opérateur de premier plan se positionne toutefois encore loin des fournisseurs historiques, EDF et Engie, dont l’État demeure actionnaire.

Notez que TotalEnergies est également devenu le nom de l’ensemble du groupe pétrolier Total qui ne dispose donc plus à proprement parler d’une marque spécifique à ses activités de distribution de gaz naturel et d’électricité comme c’était encore le cas avec Total Direct Energie.

L’historique de Total dans le secteur de la distribution d’énergie

L’arrivée du groupe pétrolier Total sur le marché de la fourniture d’énergie aux professionnels et aux particuliers via les réseaux publics de distribution de gaz et d’électricité est assez récente. Ce n’est qu’en 2016 que le groupe crée une filière dédiée à ce segment, Total Spring, en s’appuyant sur le rachat de la société belge Lampiris. Deux ans plus tard, en 2018, Total se renforce en acquérant Direct Energie qui est alors le premier fournisseur alternatif d’énergies en France. Le 11 avril 2019, Total Spring et Direct Energie fusionnent pour créer une nouvelle entité : Total Direct Énergie. Début 2021, Total Direct Energie change de nom et devient TotalEnergies. Le mariage est consommé.

Avant 2019, l’histoire de TotalEnergies est donc surtout celle de Direct Energie. Fondée en mars 2003 par trois entrepreneurs français dans le contexte de l’ouverture à la concurrence du secteur de l’énergie, cette entreprise est au départ une petite start-up qui commercialise uniquement de l’électricité à des PME via le réseau public de distribution. Direct Energie va ensuite connaître de nombreuses augmentations de capital, étendre son offre aux particuliers, se mettre à commercialiser du gaz, racheter d’autres sociétés, comme Poweo, et se développer à marche forcée pour devenir en quelques années seulement le principal concurrent des fournisseurs historiques.

Par le jeu des achats successifs et grâce à la fusion avec Direct Energie, le pionnier français de la fourniture alternative de gaz et d’électricité, Total, devenu TotalEnergies est parvenu en moins de 5 ans à devenir le premier rival d’EDF et d’Engie sur ce secteur en partant quasiment de zéro.

Les dates clés de l’histoire de TotalEnergies

L’évolution de TotalEnergies et des différentes entités qui l’ont précédée est marquée par une succession de rachats, de fusions et de changements de nom dont le déroulé est parfois difficile à suivre. Pour vous aider à y voir plus clair dans cette existence jeune et mouvementée, retrouvez ci-dessous la liste des principaux événements à retenir pour comprendre comment Direct Energie, fondée au début des années 2000, est devenue près de 20 plus tard TotalEnergies :

  • 2003 : création de Direct Energie ;
  • 2004 : Direct Energie fournit ses premiers clients professionnels en électricité ;
  • 2007 : Direct Energie fournit ses premiers clients particuliers en électricité ;
  • 2009 : Direct Energie lance son offre de gaz à destination de ses clients particuliers et professionnels ;
  • 2011 : Direct Energie rachète Poweo et devient le premier fournisseur alternatif d’énergie en France ;
  • 2016 :
    • Total fait son entrée sur le marché de la fourniture d’énergie en rachetant Lampiris ;
    • Lampiris devient Total Spring en France, la nouvelle filiale de Total dédiée aux énergies domestiques ;
  • 2018 : Total acquiert 100 % du capital de Direct Energie ;
  • 2019 : les marques Total Spring et Direct Energie fusionnent pour devenir Total Direct Energie ;
  • 2021 : Total Direct Energie change de nom et devient TotalEnergies (après avoir conquis environ 10 % de part de marché de la fourniture d’énergie).

TotalEnergies : un pas de plus vers la transition énergétique ?

En changeant de nom et en utilisant le mot « énergie » au pluriel, le groupe Total affiche sa volonté de sortir du « tout pétrole » et de s’imposer comme l’un des leaders mondiaux de l’énergie responsable. Cette nouvelle orientation portée par le P.-D.G. de TotalEnergies, Patrick Pouyanné, s’articule autour de trois grands chantiers censés contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et à la préservation de l’environnement.

  • Développer le recours au gaz naturel : pour répondre à la demande croissante en électricité, TotalEnergies mise notamment sur la construction de centrales thermiques au gaz naturel, la moins émissive des énergies fossiles sans être une énergie verte pour autant.
  • Augmenter l’efficacité énergétique des produits pétroliers : TotalEnergies indique vouloir réduire ses investissements dans les actifs pétroliers (sans toutefois cesser ses activités dans ce domaine), militer pour un usage plus économe du pétrole et développer les biocarburants.
  • Encourager la compensation carbone : pour diminuer l’impact de ses activités et de celles de ses parties prenantes, TotalEnergies souhaite investir davantage dans le captage et le stockage du C02 à travers la préservation des puits de carbone naturels que sont les forêts et les océans.

Avec ces mesures, TotalEnergies ambitionne d’atteindre la neutralité carbone pour l’ensemble de ses activités d’ici à 2050. L’objectif est ambitieux mais a le mérite d’être en phase avec les défis imposés par le réchauffement climatique au fonctionnement des entreprises

L’activité de TotalEnergies dans le secteur de la fourniture d’énergies domestiques

TotalEnergies a annoncé début 2021 fournir du gaz et de l’électricité à près de 5 millions de clients particuliers et professionnels en France, contre environ 25 millions pour EDF et 8 millions pour Engie à titre de comparaison. Contrairement aux fournisseurs historiques qui doivent en partie respecter les tarifs de ventes fixés par les pouvoirs publics, TotalEnergies est une société privée libre de mener la politique tarifaire de son choix, ce qui lui permet de proposer des prix globalement plus attractifs qu’EDF et Engie et de gagner constamment de nouvelles parts de marché. Elle doit toutefois composer avec la forte concurrence que lui font les autres fournisseurs alternatifs d’énergie.

TotalEnergies n’est pas qu’un fournisseur d’énergie, c’est aussi un producteur de gaz et électricité, ce qui lui permet notamment d’augmenter ses marges et de moins dépendre des variations des cours mondiaux. Ces dernières années, TotalEnergies a mené une politique d’acquisition à marche forcée et créer de nouvelles filiales pour diversifier ces moyens de production hors pétrole.

Le groupe possède notamment :

  • une capacité de production de gaz naturel de près de 1,3 million de barils en équivalent pétrole, l’une des plus importantes au monde ;
  • deux centrales thermiques de production d’électricité au gaz naturel, la première située en France, à Bayet, et la seconde en Belgique, à Marcinelle, pour un total de 2 GW ;
  • des participations dans de nombreux projets solaires, éoliens et hydrauliques en France et dans le monde (Inde, Espagne, Écosse, etc.) ;
  • une filiale dédiée à la production de biométhane ;
  • etc.

Si TotalEnergies produit encore très majoritairement du gaz et de l’électricité d’origine conventionnelle, le groupe ambitionne d’atteindre 35 GW de capacité installée dédiée à la production d’énergies renouvelables d’ici à 2025, contre un peu de plus de 3 GW aujourd’hui.

TotalEnergies, l’une des plus grandes multinationales au monde

En dehors de ses activités de fourniture et de production de gaz, de biogaz et d’électricité (d’origine conventionnelle et renouvelable), TotalEnergies, est surtout une gigantesque compagnie pétrolière, une des 5 majors du secteur. Elle possède de nombreuses filiales à travers le monde qui lui permettent de couvrir l’ensemble de la chaîne de valeur, depuis l’exploration/production de nouveaux champs gaziers et pétrolifères, jusqu’aux activités de raffinage et de distribution commerciale, via notamment un vaste réseau international de stations-service (3 500 en France et près de 16 000 dans le monde).

Avec plus de 100 000 employés, TotalEnergies est aujourd’hui la première entreprise française et la vingtième au monde avec un chiffre d’affaires annuel qui frôle les 200 milliards de dollars, soit l’équivalent du PIB d’un pays comme la Nouvelle-Zélande.

Quels sont les points forts et les points faibles de TotalEnergies ?

Comment choisir entre TotalEnergies et un autre fournisseur d’énergie ? Sur quels critères vous appuyer pour faire votre choix ? Pour vous aider à y voir plus clair, nous avons listé ci-dessous les principaux points forts et points faibles de l’offre de TotalEnergies.

Pour simuler le montant de vos factures si vous souscriviez une offre avec TotalEnergies, n’hésitez pas à utiliser notre comparateur des fournisseurs d’énergie.

Les points forts de TotalEnergies

Si TotalEnergies est devenu rapidement le premier fournisseur alternatif d’énergie en France, il le doit principalement à une politique d’acquisition très entreprenante mais aussi à la qualité et à la lisibilité de son offre commerciale à destination des particuliers et des professionnels. Retrouvez ci-dessous la liste des principaux points positifs à propos de TotalEnergies :

  • une offre complète : avec trois offres de gaz et trois offres d’électricité, dont des offres « Online » et « Verte » pour chacune des deux énergies, et la possibilité de souscrire une offre duale pour regrouper gaz et électricité sur la même facture, l’offre de TotalEnergies est très complète et peut répondre aux besoins et aux attentes d’une grande majorité de consommateurs ;
  • des tarifs clairs et lisibles : avec TotalEnergies, vous ne devriez pas avoir de mauvaise surprise à la réception de votre première facture. Les tarifs des offres sont affichés clairement et les grilles tarifaires sont facilement accessibles sur le site Internet de l’opérateur, ce qui n’est pas toujours le cas chez tous les fournisseurs d’énergie, quand bien même la réglementation les y oblige ;
  • une politique tarifaire attractive : avec ses offres online qui proposent jusqu’à 10 % de réduction sur le tarif réglementé du gaz ou de l’électricité, TotalEnergies affiche pour les deux énergies des tarifs parmi les plus attractifs du marché. On peut toutefois regretter que ces réductions ne s’appliquent pas avec autant de largesse aux offres d’énergie dites « Vertes » ;
  • la solidité d’un grand groupe : TotalEnergies ne risque pas de mettre la clé sous la porte du jour au lendemain en vous coupant brutalement vos approvisionnements en gaz et/ou en électricité. La première entreprise du CAC40 possède de très solides fondations qui sont, a priori, autant un gage de sérieux qu’une garantie quant à la qualité et à la continuité des services proposés.

Les points faibles de TotalEnergies

La croissance très rapide de TotalEnergies, et la succession de fusions qu’ont connues les différentes entités qui l’ont précédée, s’est parfois faite au prix d’une politique commerciale agressive et d’une réorganisation permanente des équipes du service client, avec son lot inévitable de ratés. Retrouvez ci-dessous la liste des principaux points négatifs à propos de TotalEnergies :

  • une offre de gaz verte peu convaincante : si l’offre d’électricité « Verte » commercialisée par TotalEnergies est conforme à son énoncé, l’offre de gaz « Verte » l’est beaucoup moins. Il peut en effet sembler au minimum maladroit d’appeler une offre « Verte » quand elle ne comprend en réalité que 10 % de gaz réellement d’origine renouvelable. Ici, la promesse n’est pas vraiment tenue ;
  • peu d’options tarifaires disponibles : avec TotalEnergies, vous n’avez que deux options tarifaires possibles, Base ou Heures Pleines/Heures Creuses, quand d’autres fournisseurs proposent un panel plus large, avec par exemple des options week-end ou saison ou des offres avec un prix réduit de l’abonnement pour les petits consommateurs, les résidences secondaires ou les petites surfaces ;
  • des pratiques commerciales contestées : démarchages abusifs, résiliations non justifiées, erreurs de facturation : près d’un litige sur trois signalé au Médiateur national de l’énergie (MNE) en 2020 concernait TotalEnergies (qui s’appelait encore Total Direct Energie). Ces difficultés peuvent néanmoins être mises, au moins en partie, sur le compte de l’évolution rapide de l’entreprise et sont de toute façon également rencontrées par la plupart de ses concurrents ;
  • un service client encore en rodage : c’est un reproche qui revient souvent à propos de TotalEnergies et qui peut aussi s’expliquer par la fusion qu’il a fallu opérer entre les services clients de Total Spring et de Direct Energie au moment du rapprochement des deux entreprises. En attendant que la nouvelle organisation trouve ses repères, le service client peut souffrir encore de quelques approximations.

Comment décrypter et payer votre facture TotalEnergies ?

En fonction de votre offre, vous pouvez recevoir votre facture mensuelle ou bimestrielle par voie postale, par courrier électronique ou la consulter à tout moment sur votre espace client.

Comment comprendre votre facture TotalEnergies ?

Votre facture comprend en en-tête :

  • votre adresse de facturation ;
  • votre adresse de consommation si elle est différente du lieu de consommation ;
  • votre référence client à 9 chiffres ;
  • le Point de livraison (PDL) du compteur d’électricité et/ou le Point de comptage et d’estimation (PCE) du compteur de gaz (ces numéros sont très utiles au moment de souscrire une offre et permettent aux gestionnaires des réseaux d’électricité et de gaz de facilement vous identifier) ;
  • les coordonnées du service client.

Viennent ensuite dans le détail :

  • le prix unitaire du kWh ;
  • le montant du prix de l’abonnement mensuel ;
  • le détail de vos consommations réelles ou estimées en fonction du type d’offre dont vous disposez et du compteur dont vous êtes équipé (seuls les compteurs Linky pour l’électricité et Gazpar pour le gaz permettent de vous faire bénéficier d’un mode de facturation basé sur la consommation réelle) ;
  • le total des taxes et autres contributions ;
  • le montant TTC de votre facture et la date d’échéance de la facture.

Le montant de votre facture est calculé en multipliant le prix unitaire du kWh avec le nombre de kWh consommés, auquel sont ajoutées les différentes taxes en vigueur.

Le bas de la facture est constitué du coupon détachable qui vous permet de régler votre facture via un TIP (Titre Interbancaire de Paiement).

Comment payer votre facture TotalEnergies ?

Plusieurs options s’offrent à vous pour payer votre facture TotalEnergies, à savoir :

  • par prélèvement automatique SEPA : le montant de vos factures est prélevé automatiquement sur votre compte bancaire à la date indiquée sur votre facture. Pour choisir ce moyen de paiement, vous devrez communiquer votre RIB bancaire ;
  • par chèque bancaire : à l’ordre de TotalEnergies en n’oubliant pas de rappeler votre référence client à 9 chiffres au dos du chèque :

TotalEnergies
Service Encaissements
TSA 20888
92894 Nanterre CEDEX 9

  • par carte bancaire : depuis votre espace client depuis la rubrique « Mes factures » ;
  • par TIP SEPA : en renvoyant le coupon détachable à usage unique qui se trouve en bas de votre facture dûment rempli et signé.

Comment contacter TotalEnergies ?

Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour contacter TotalEnergies. Notez toutefois que le service à joindre et les informations de contact à utiliser ne sont pas les mêmes selon que vous soyez client ou non de l’opérateur.

Pour souscrire une offre : le service commercial

Vous n’êtes pas client et vous souhaitez contacter TotalEnergies pour obtenir des renseignements ou pour souscrire une offre de gaz ou d’électricité ? Vous devez joindre le service commercial. Utilisez pour cela les moyens de contact suivants :

  • par téléphone : appelez le 01 73 14 21 72 au prix d’un appel local, ouvert du lundi au dimanche de 8 h à 20 h ;
  • par e-mail : en remplissant un formulaire depuis la rubrique « contact » du site Internet de TotalEnergies ;
  • par tchat : via la fenêtre de dialogue prévue à cet effet sur le site Internet TotalEnergies.

Souscrire un contrat en ligne sans passer par un conseiller ?

Toutes les offres TotalEnergies sont directement accessibles à la souscription en ligne depuis le site Internet de l’opérateur. Toutefois, il peut s’avérer plus commode de souscrire un abonnement avec un conseiller qui pourra vous accompagner dans le choix d’une offre adaptée à vos besoins.

Pour gérer votre contrat : le service client

Vous êtes client et vous souhaitez contacter TotalEnergies pour obtenir des renseignements sur les détails de votre contrat, contester une facture, demander une intervention sur votre compteur ou signalez un déménagement et résilier votre contrat ? Vous devez contacter le service client. Utilisez pour cela les moyens de contact suivants :

  • par téléphone : appelez le service client au 09 70 80 69 69 ou le service paiement au 09 70 80 65 45 au prix d’un appel local, ouverts de lundi au samedi de 9 h à 19 h ;
  • par e-mail : en remplissant un formulaire depuis la rubrique « contact » du site Internet de TotalEnergies ;
  • via l’application mobile : en utilisant la messagerie intégrée à l’application mobile TotalEnergies du samedi de 9 h à 19 h ;
  • via les réseaux sociaux : par le compte Messenger ou la messagerie du compte Twitter de TotalEnergies ;
  • par courrier : en utilisant l’une des deux adresses suivantes en fonction du type d’offre que vous avez souscrit (Classique ou Online) :

TotalEnergies (offre Classique)
Service Client
TSA 21519
75901 Paris CEDEX 15

ou

TotalEnergies (offre Online)
Service clientèle Online
TSA 11572
75901 Paris CEDEX 15

Vous êtes sourd ou malentendant ? Passez par la plateforme Sourdline

Des conseillers TotalEnergies maîtrisant la langue des signes répondent à toutes vos questions ou vous aident à gérer votre contrat ou à souscrire une offre par webcam ou par tchat depuis la plateforme Sourdline, un service accessible du lundi au vendredi de 9 h à 17 h.

Comment souscrire une offre avec TotalEnergies ?

Pour souscrire une offre de gaz et/ou d’électricité avec TotalEnergies, vous devez contacter le service commercial de l’opérateur en utilisant un des moyens de contacts mentionnés plus haut.

Si vous souhaitez changer de fournisseur et souscrire une offre pour votre logement actuel, une simple facture ainsi que la relève des compteurs suffisent. Votre conseiller TotalEnergies se chargera de résilier pour vous votre ancien contrat.

Si vous souhaitez souscrire une offre pour un nouveau logement, à la suite par exemple d’un déménagement, munissez-vous des informations et/ou des documents suivants :

  • le nom du précédent occupant du logement ou les numéros PDL et PCE des compteurs d’électricité et de gaz ;
  • la relève des compteurs de gaz et/ou d’électricité ;
  • un RIB si vous souhaitez payer vos factures par prélèvement automatique.

Sachez que souscrire une offre chez TotalEnergies, comme chez n’importe quel autre fournisseur, est toujours sans engagement, quelle que soit l’offre concernée, même pour les offres à prix fixe. Vous pouvez résilier quand vous le souhaitez, sans frais et sans préavis, pour revenir à votre ancien fournisseur ou choisir un autre fournisseur si vous trouvez encore moins cher ailleurs.

Comment résilier une offre avec TotalEnergies ?

Résilier son contrat chez TotalEnergies est très simple et sans frais. La procédure n’est cependant pas exactement la même selon que résiliez pour changer de fournisseur ou pour un déménagement.

À l’occasion d’un déménagement

Pour résilier votre abonnement à l’occasion d’un déménagement, connectez-vous à votre espace clients, puis rendez-vous à la rubrique « Mon compte/Résilier mon contrat ». Vous devrez communiquer les informations suivantes pour pouvoir enclencher la procédure de résiliation :

  • la date d’échéance de contrat souhaitée ;
  • le relevé des compteurs à l’échéance du contrat.

Si vous avez souscrit une offre Classique ou Verte, vous pouvez également résilier votre abonnement par téléphone au 09 70 80 69 69, un numéro joignable du lundi au samedi de 9 h à 19 h au prix d’un appel local. N’oubliez pas de vous munir d’une ancienne facture pour pouvoir communiquer facilement vos informations de contrat à l’opérateur.

Vous recevrez votre dernière facture de régularisation quelques jours après la date d’échéance de votre contrat (pensez à renseigner au préalable votre nouvelle adresse). Le montant de cette facture correspond à la différence entre la consommation estimée, sur laquelle était basé votre échéancier, et la consommation réelle sur l’année en cours. Si vous avez moins consommé qu’estimé, vous percevrez un remboursement de la part de TotalEnergies. Dans le cas contraire, vous devrez régler votre dernière facture pour que la clôture de votre abonnement soit effective.

Un seul mot d’ordre : anticipez !

N’attendez pas le dernier moment pour résilier votre abonnement, vous aurez d’autres choses à faire le jour J. Idéalement, il est conseillé d’enclencher les démarches une dizaine de jours avant le déménagement. Profitez-en aussi pour souscrire sans attendre un nouveau contrat pour votre nouveau logement. Ce délai permettra aux techniciens d’Enedis ou de GRDF de procéder aux éventuelles opérations nécessaires à l’ouverture et/ou à la fermeture des compteurs. Le jour de votre départ, vous devrez simplement ne pas oublier de faire le relevé des index de consommation et les transmettre au service client de TotalEnergies via votre espace client ou par téléphone.

Pour changer de fournisseur

Pour résilier votre abonnement afin de pouvoir souscrire un nouveau contrat pour votre logement, vous pouvez soit :

  • suivre la même procédure de résiliation que pour un déménagement ;
  • souscrire directement une nouvelle offre sans en avertir TotalEnergies : dans la plupart des cas, votre nouveau fournisseur se chargera pour vous de résilier gratuitement votre ancien contrat TotalEnergies.

Laissez-nous faire vos démarches à votre place !

Vous souhaitez souscrire une offre à la suite d’un emménagement ou pour changer de fournisseur et faire des économies sur vos factures de gaz et d’électricité ? Contactez par téléphone l’un de nos conseillers énergie au 09 74 59 19 97 (service et appel gratuit). Il pourra vous aider à trouver le fournisseur et l’offre qui correspondent le mieux à vos besoins et s’occupera de toutes les démarches nécessaires, y compris celles concernant la résiliation sans frais de votre ancien contrat.

Comparatif des offres de TotalEnergies à ses concurrents