Choisir.com - Comparez, économisez.
09 74 59 56 94

Fibre ou ADSL : le guide complet pour choisir la meilleure offre

Face à deux technologies bien différentes, il est parfois difficile de s’y retrouver au milieu de toutes les informations présentes sur Internet. La fibre optique et l’ADSL ont une structure qui leur est propre et apportent chacune leurs lots d’avantages et d’inconvénients. Alors, quel type de connexion préférer dans ce cas : Fibre ou ADSL ? Comment fonctionnent ces technologies et qu’est-ce qui les différencie ? Nous vous expliquons tout dans ce guide pour vous aider à y voir plus clair.

Fibre ou ADSL

Une différence notable entre les infrastructures

L’ADSL et la fibre sont deux façons d’avoir recours à une connexion internet. Pourtant, ces deux technologies sont différentes l’une de l’autre en matière d’infrastructure.

Comprendre ce qu’est l’ADSL

L’ADSL (Asymmetric Digital Subscriber Line) fait partie de la famille des technologies xDSL. Cette technologie s’appuie sur le réseau téléphonique traditionnel. Elle utilise la boucle locale de cuivre des lignes téléphoniques implantée sur le territoire depuis les années 1970. Elle est par ailleurs dite « asymétrique », c’est-à-dire que les débits ascendants (abonné vers réseau) sont inférieurs aux débits descendants (réseau vers abonné). Des centraux téléphoniques (NRA) sont déployés sur tout le territoire et permettent à l’ADSL de se développer sur l’ensemble du pays. Actuellement, plus de 99 % de la population française s’avère éligible à un raccordement ADSL.

Comment la fibre optique est-elle déployée ?

Depuis 2013, le gouvernement a lancé le plan France Très Haut Débit afin d’améliorer l’accès à tous au très haut débit. Fin 2021, plus de 28 millions de foyers sont ainsi éligibles à la fibre optique. Ce chiffre augmente chaque année et le nombre de connexions par l’ADSL diminue de manière drastique pour laisser place à la connexion fibrée. La fibre optique est déployée avec l’aide de toutes nouvelles infrastructures. Un réseau fibre optique regroupe de grandes lignes de télécommunications (réseau backbone) qui sont installées à l’échelle européenne. Les opérateurs majeurs du marché investissent alors de façon colossale dans la mise en place du réseau fibre. Le déploiement de la fibre optique commence par la création d’un nœud de raccordement optique (NRO) qui détient les équipements des FAI. La fibre optique est ensuite déployée depuis le NRO jusqu’au point de mutualisation (PM). Le point de mutualisation est une armoire qui est installée dans la rue ou au sein même des immeubles. Grâce à l’utilisation d’équipements souterrains et aériens, la fibre optique se déploie via le NRO et l’on parle alors de déploiement horizontal. Pour que la fibre soit parfaitement déployée, des points de branchement optique (PBO) sont implantés au plus près des habitations. S’il s’agit de maison individuelle, son installation est réalisée dans la rue. S’il s’agit d’immeuble, le PBO est placé à chaque étage et l’on parle dans ce cas de déploiement vertical. La dernière étape consiste à raccorder la fibre optique du PBO jusqu’à votre prise fibre optique.

Service gratuit choisir.com

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre Internet trop cher ?

faire une simulation

Comment fonctionnent ces deux technologies ?

Fibre ou ADSL ? Pour faire un choix entre ces deux technologies, il faut avant tout comprendre leur fonctionnement. Elles ont en effet des spécificités qui leur sont propres.

Comment marche l’ADSL ?

L’ADSL est apparue en France dans les années 2000 et a complètement révolutionné le monde d’Internet. Auparavant, alors que l’on atteignait des débits proches de 56 kbit/s, l’utilisation simultanée du téléphone et d’internet était problématique pour son utilisateur (sonnerie occupée). L’arrivée de l’ADSL a permis de résoudre cette difficulté grâce à l’utilisation d’une ligne téléphonique séparant les données numériques du téléphone. Cette technologie a également démultiplié les débits en allant au-delà de 1 Mbit/s. Les lignes téléphoniques sont regroupées dans des locaux spécifiques et sont divisées en deux parties via des commutateurs internes : DSLAM. On retrouve le DSLAM sur le réseau de l’opérateur local, il a pour mission de transmettre les données en provenance ou à destination d’abonnés à l’ADSL via ses commutateurs internes. Il est situé dans le nœud de raccordement à l’abonné (NRA). Ces données sont par la suite dirigées vers votre domicile et sont connectées à l’aide d’un filtre DSL. Celui-ci sert à connecter sa ligne vers son téléphone et sa box internet. Un des désavantages de l’ADSL par rapport à la fibre optique est son débit. Il a en effet tendance à se dégrader si la distance augmente entre le central téléphonique et votre box internet. En clair, plus vous résidez loin du central téléphonique et plus le débit de votre box internet va se dégrader. Pour pallier le problème et augmenter son débit internet, on peut avoir recours à la technologie VDSL qui utilise aussi la ligne téléphonique en cuivre. Le VDSL pourra vous apporter un débit plus intéressant de 100 Mbit/s. Néanmoins, pour profiter de ce réseau, il faudra habiter près du central téléphonique, car le débit se dégrade encore plus vite qu’avec l’ADSL.

La Fibre optique, une nouvelle révolution technologique ?

La fibre optique se distingue de l’ADSL par sa forme de fil de verre. Celui-ci sert à conduire la lumière et permet la transmission de données et d’informations à des vitesses très rapides et sans risques de perturbations. La fibre optique se base sur le principe de la réfraction de la lumière. La lumière se déplace entre l’émetteur et le récepteur de la fibre optique et les impulsions électriques sont converties en impulsions lumineuses. La lumière circule ainsi au centre de la fibre et est convertie en données. Ces données sont ensuite transmises par l’émetteur optique et sont restituées au récepteur optique sous leur forme originale. Par conséquent, de grandes quantités de données sont diffusées et ne génèrent que très peu de perte. Les signaux sont également conservés sur de longues distances et ne produisent pas d’interférence.

Fibre ou ADSL : des débits bien différents ?

En observant les débits fibre optique et ADSL, il est évident qu’ils n’apportent pas la même vitesse de connexion dans votre foyer.

L’ADSL et son haut débit

L’ADSL a permis, dans les années 2000, une avancée majeure en termes de vitesse de connexion. Avec ses 512 Kb/s, il a permis aux foyers d’accéder au haut débit. Le débit a ensuite évolué dans le temps vers 8 Mb/s. Ce débit peut être amené à varier en fonction de la qualité de votre ligne téléphonique, mais aussi en fonction du type de connexion qui la relie à votre box internet (Wifi ou câble Ethernet). Ce n’est qu’avec l’arrivée de l’ADSL2+ que les foyers peuvent atteindre une vitesse de connexion plus importante (15 à 20 Mb/s). L’ADSL2+ permet également d’exploiter de plus en plus d’ondes porteuses pour vous offrir un débit supérieur.

La fibre optique : le débit ultra rapide

La fibre optique, quant à elle, offre à ses utilisateurs une connexion très haut débit. Grâce à sa technologie innovante, la vitesse de connexion peut être amenée à atteindre jusqu’à 1 gigabit par seconde (Gb/s) en réception de données et jusqu’à 500 Mb/s en partage de données. Les tâches que vous pouvez effectuer comme télécharger un film ou envoyer de gros fichiers ne vous prendront plus que quelques secondes. Vous pourrez aussi regarder la télévision en ultra haute définition ou naviguer sur internet avec une fluidité incomparable. Cela résulte du traitement massif de données en un temps record. À l’inverse de l’ADSL, la fibre optique utilise un débit symétrique. Le débit ascendant et le débit descendant sont similaires et vous offrent de meilleures performances en termes de vitesse de connexion. Cela représente donc un bel avantage par rapport à l’ADSL.

Fibre ou ADSL : des différences évidentes de temps de téléchargement

FIBREADSL
Fichier 50 Mo0,8 seconde50 secondes
Fichier 1 Go27 secondes13 minutes et 40 secondes
Fichier 30 Go13 minutes et 40 secondes6 heures et 49 secondes
Film HD 5 Go1 minute et 20 secondes1 heure et 23 minutes
Album de musique 250 Mo4 secondes4 minutes et 16 secondes

Pourquoi préférer la fibre optique à l’ADSL ?

Une connexion ADSL va vite montrer ses limites en termes de débit alors que la fibre optique va permettre l’accès à des débits bien supérieurs. Le débit de votre ligne ADSL va en plus dépendre du nombre d’appareils connectés tandis qu’avec la fibre optique, cela n’aura que très peu d’impact, quel que soit le nombre d’écrans reliés à votre box internet.

VDSL ou fibre optique ?

La VDSL (Very-high-bit-rate Digital Subscriber Line) est apparue en France dans les années 2002 et ne cesse d’améliorer sa technologie pour proposer des débits supérieurs à l’ADSL (entre 15 et 50 Mb/s). La connexion VDSL utilise les mêmes techniques de transmission de données que l’ADSL (paire de cuivres des lignes téléphoniques), mais elle offre tout de même plus de débits. On retrouve cependant un débit asymétrique tout comme l’ADSL. Cette technologie n’est donc pas forcément meilleure que celle qui est offerte par la fibre optique. La VDSL2, quant à elle, succède à la VDSL et offre une vitesse de connexion beaucoup plus intéressante. Il est même envisageable d’obtenir des débits similaires à la fibre optique (80 à 100 Mb/s).

Service gratuit

Réduisez votre facture Internet

Nos experts vous aident à trouver la meilleure offre Internet et tester votre éligibilité à l’ADSL ou la fibre.

Du lundi au vendredi de 10h à 19h

09 74 59 56 94 Appel non surtaxé

vous préférez être rappelé ?

Fibre ou ADSL : qui est le plus cher ?

Vous envisagez de passer à une offre fibre optique, mais est-ce forcément rentable par rapport à votre offre ADSL actuelle ? Rassurez-vous, la fibre optique n’est pas forcément plus chère que l’ADSL. Le choix de l’opérateur est à prendre en compte, car c’est là que les prix sont susceptibles de varier. Certains vont facturer leurs abonnements fibre au même prix que l’ADSL soit environ 15 à 20 euros par mois en moyenne, tandis que d’autres vont les facturer plus chers avec des options de télévisions ou de téléphonie plus fournies. Nous vous conseillons tout de même d’utiliser un comparateur d’offres internet pour sélectionner l’offre qui vous sera la plus adaptée. Si vous souhaitez souscrire à une offre fibre optique, il est utile de savoir qu’une offre fibre optique vous est proposée sous plusieurs types de gammes :

  • offre entrée de gamme : vous disposez d’une connexion internet assez rapide (jusqu’à 500 Mbit/s), un service de télévision ainsi que de la téléphonie. Les abonnements sont classiques et similaires en termes de coût à l’ADSL. Optez pour cette offre si vous n’êtes pas trop demandeur en termes de vitesse de débits ;
  • offre milieu de gamme : c’est l’offre qui est majoritairement choisie par les abonnées. Ici, la connexion s’avère plus rapide (1 Gbit/s), les services de télévisions se révèlent plus généreux et vous pourrez même passer des appels illimités vers les fixes et mobiles. Ces offres s’avèrent tout de même abordables en matière de coût y compris la deuxième année d’abonnement ;
  • offre haut de gamme : si vous êtes friand en matière de données, vous retrouverez ici une offre très complète et puissante en termes de débits (8 Gbit/s). Les abonnements sont plus onéreux, mais vous aurez accès à des services plus poussés comme le répéteur Wifi, la presse en ligne ou encore les services de vidéo en streaming.

Vous l’aurez compris, le passage à la fibre ne devient pas forcément plus cher et si cela venait à être le cas, la hausse de prix sera modérée (comptez quelques euros en plus). Vous pourrez profiter en plus d’une amélioration de vos services, un argument qui n’est pas négligeable. Quant à la question légitime du coût de raccordement à la fibre optique, certains opérateurs l’offrent lors de la souscription de l’abonnement. N’hésitez pas à vous renseigner lors de votre souscription à une offre.

Quels appareils pour quelle technologie ?

Les équipements fibre ou ADSL ne sont pas les mêmes puisque nous avons ici affaire à deux technologies différentes l’une de l’autre.

ADSL

Lorsque vous souscrivez à une offre ADSL, vous recevez à votre domicile l’équipement nécessaire à l’installation de celle-ci. Il n’y a pas de travaux à effectuer ni d’intervention à prévoir à votre domicile. Voici le matériel dont vous allez disposer :

  • une box internet ;
  • un câble d’alimentation avec prise murale ;
  • un filtre DSL ;
  • un câble Ethernet RJ45 à utiliser si vous ne passez pas par la WIFI ;
  • un câble DSL ;
  • une prise téléphonique.

Veillez à bien utiliser le matériel fourni par votre opérateur pour bénéficier d’une connexion optimale.

Fibre

Pour équiper votre foyer à l’arrivée de la fibre optique, vous devez passer par une procédure de raccordement si votre logement ne dispose pas d’une prise fibre optique. Un point de terminaison optique (PTO) sera alors installé et recevra le câble optique depuis le point de branchement optique (PBO). Ce point de branchement optique est relié à la prise fibre optique et à la box internet. L’intervention d’un technicien sera sans doute demandée pour une installation fibrée. Lors d’une souscription à un abonnement fibre optique, vous recevrez donc à votre domicile :

  • une prise fibre optique ;
  • une box internet fibre optique ;
  • câble Ethernet RJ45.

Fibre ou ADSL : quel raccordement pour mon logement ?

Nous l’avons vu dans cet article, les infrastructures fibre ou ADSL sont radicalement opposées. De ce fait, la procédure de raccordement sera différente selon la technologie choisie.

Raccordement par ADSL

Voilà plusieurs années que l’ADSL règne sur le marché des télécoms. L’ADSL utilise des lignes cuivrées qui servent également pour la téléphonie fixe. Dans chaque centrale téléphonique, il y a un ensemble de lignes xDSL raccordées aux foyers. Pour installer une box ADSL dans un logement, il suffit d’avoir recours aux lignes de cuivres déjà existantes. Votre box ADSL sera ensuite raccordée via une prise murale dotée d’un connecteur RJ45. Le raccordement est très simple à réaliser et ne nécessite pas d’intervention de technicien. Lors de la réception de votre équipement, suivez simplement les instructions fournies par votre opérateur.

Raccordement à la fibre optique

Si vous envisagez un raccordement à la fibre optique, la procédure va différer en fonction de votre type de logement. La fibre optique va nécessiter une intervention de la part de votre FAI. Après votre souscription à une offre fibre, vous devez donc prendre rendez-vous avec un technicien et prévoir une petite demi-journée pour l’installation complète. Le raccordement à la fibre optique peut nécessiter de légers travaux.

  • Pour un raccordement en FTTH : le technicien intervenant chez vous va relier le câble optique du point de mutualisation jusqu’à l’intérieur de votre logement via un point de branchement optique (PBO).
  • Pour un raccordement en FTTLA : dans ce cas précis, la procédure diffère, car ce raccordement utilise un câble coaxial et passe par les lignes téléphoniques classiques pour les derniers mètres de raccordement. Ce raccordement est similaire à l’ADSL.

Service gratuit choisir.com

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre Internet trop cher ?

faire une simulation