Choisir.com - Comparez, économisez.
rappel gratuit

Qu’est-ce qui différencie la fibre FTTH de la fibre FTTLA ?

Le déploiement de la fibre optique permet à de plus en plus de foyers français de bénéficier d’un accès à l’internet très haut débit. De ce fait, la fibre optique est à ce jour la meilleure technologie en matière de débits de connexion à internet. La fibre optique amène plusieurs technologies dont les deux principales sont : la fibre FTTH et la fibre FTTLA. Alors que la fibre FTTH représente le type de connexion le plus présent en France, celle en fibre FTTLA tend à disparaître. Que se cache-t-il derrière ces acronymes ? Comment différencier ces deux technologies ? Enfin quelles sont les offres fibres FTTH et FTTLA proposées par les opérateurs majeurs du marché français ?

difference fibre FTTH FTTLA

Qu’est-ce que la fibre optique ?

Actuellement, la fibre optique représente la connexion internet la plus rapide et la plus performante en France. Elle dépasse largement les débits proposés par les technologies ADSL et VDSL puisqu’elle fournit des débits allant jusqu’à 1 Gb/s contre 70 Mb/s pour l’ADSL/VDSL. Avant de décrypter les deux principales technologies apportées par la fibre optique (la fibre FTTH et la fibre FTTLA), revenons sur ce qu’est la fibre optique.

Comment fonctionne la technologie fibre optique ?

La fibre optique est une technologie dite « filaire » qui permet l’accès au très haut débit. La fibre optique se retrouve sous la forme d’un fil très fin, le plus souvent constitué de verre ou de plastique. Ce fil de verre permet le transfert d’un signal lumineux pouvant acheminer un important volume de données numériques. La fibre optique peut également parcourir de grandes distances, et ce, sans atténuer la qualité du signal. Elle est par ailleurs insensible aux perturbations électromagnétiques ce qui la différencie de la technologie de la boucle locale en cuivre. Il s’agit alors du mode de connexion le plus rapide dépassant même les débits atteints par l’ADSL/VDSL qui utilisent, quant à eux, le réseau de lignes téléphoniques en cuivre. En France, un usager peut souscrire à deux types de connexions en fibre optique :

  • la fibre FTTH ;
  • la fibre FTTLA.

La fibre FTTH

La fibre FTTH provient de l’anglais Fiber to the Home, ce qui se traduit par « la fibre jusqu’au domicile ». Elle peut aussi être nommée Fibre de bout en bout. Cette technologie permet de déployer la fibre optique depuis le nœud de raccordement optique (NRO) directement vers l’intérieur du logement de l’abonné sans passer par le réseau cuivre. Le NRO correspond au lieu d’implantation des équipements de transmission des fournisseurs d’accès internet (FAI). Actuellement, la fibre FTTH est une des technologies les plus efficaces pour accéder à internet, car le débit est hautement performant. Cette technologie concerne aussi bien les particuliers que les professionnels. Attention, il faudra noter que de nombreux logements ne sont pas encore équipés pour profiter de la fibre optique FTTH. Celle-ci peut être amenée à être en cours de déploiement dans certaines zones en France. La fibre FTTH est également appelée « fibre à terminaison optique ».

La fibre FTTLA

La fibre FTTLA est le second type de connexion liée à la fibre optique. Cet acronyme signifie en anglais Fiber To The Last Amplifer qui se traduit par « fibre jusqu’au dernier amplificateur ». À l’inverse de la fibre optique FTTH, la fibre optique n’arrive pas jusqu’à votre domicile, mais elle s’arrête au niveau d’un nœud optique (une armoire de rue ou d’un boîtier situé sous-sols d’un immeuble). Dans le cas de la fibre FTTLA, le raccordement jusqu’au domicile est réalisé à l’aide d’un câble coaxial (constitué de cuivre). La transmission du signal est alors faite sous forme électrique. Avec la technologie FTTLA, les performances sont plus que satisfaisantes puisque les câbles coaxiaux peuvent transporter des bandes passantes beaucoup plus élevées qu’avec les technologies ADSL et VDSL. Les transmissions coaxiales offrent ainsi des débits descendants allant jusqu’à 1 Gb/s contre 15 Mb/s pour l’ADSL et 50 Mb/s pour le VDSL. La fibre FTTLA se nomme également « fibre à terminaison coaxiale ».

Bon à savoir

Depuis 2016, et à la suite d’une réclamation des opérateurs Orange et Free, l’ARCEP impose aux FAI de mentionner le terme « sauf raccordement final » sur les offres fibre FTTLA pour que le consommateur ne fasse pas d’amalgame avec la technologie fibre FTTH.

Le cas de la fibre FTTB

On peut également évoquer le cas de la fibre FTTB qui signifie en anglais Fiber to the Building. On peut le traduire par « fibre jusqu’à l’immeuble ». Ce type de fibre a une connexion à la fois en cuivre, mais aussi en fibre tout comme la fibre FTTLA. La partie « fibre » s’arrête au pied de l’immeuble et la partie « cuivre » prend le relais jusqu’au logement. Cependant, la fibre FTTB est une offre uniquement réservée aux professionnels.

Service gratuit choisir.com

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre Internet trop cher ?

faire une simulation

Quelles sont les différences entre ces deux technologies ?

Il n’y a pas de différences majeures pour l’abonné entre la fibre FTTH et la fibre FTTLA. Toutefois, il faudra noter que la fibre FTTH apporte une meilleure qualité et une meilleure vitesse de connexion que la fibre FTTLA.

Une infrastructure différente entre la fibre FTTH et la fibre FTTLA ?

La fibre FTTH et la fibre FTTLA ont toutes deux une infrastructure bien distincte. Elles n’utilisent pas les mêmes techniques dans leur déploiement.

Le cas de la fibre FTTH

La fibre FTTH est déployée depuis un nœud de raccordement (NRO) jusqu’à un point de mutualisation (PM). Un câble optique est alors tiré depuis le PM vers un point de branchement optique (PBO). Enfin, pour terminer le raccordement jusqu’au logement de l’abonné, il faudra installer une prise fibre optique au sein du logement. La prise fibre optique est un boîtier implanté chez l’abonné et assure la liaison entre le réseau fibre optique et la box internet. C’est ce boîtier qui modifie le signal lumineux en signal électrique. Pour poser une prise fibre optique FTTH, l’intervention d’un technicien à votre domicile sera nécessaire. Puis, en fonction de la configuration de votre logement, la procédure de raccordement pourra aller de 2 à 4 heures.

Le cas de la fibre FTTLA

L’infrastructure de la fibre FTTLA est complètement différente de la fibre FTTH. On peut expliquer cette disparité par le fait que la fibre FTTLA ne peut parvenir jusqu’au domicile de l’abonné. En revanche, elle s’arrête au niveau du nœud optique. On retrouve ce nœud optique sous la forme d’une armoire pouvant être dans la rue ou dans le sous-sol d’un immeuble. Une grande partie de la ligne est intégralement composée de fibre optique, mais qu’une fois arrivée au point de mutualisation, une terminaison en cuivre (câble coaxial) est mise en place pour le raccordement jusqu’à l’abonné. Le FTTLA emprunte des câbles coaxiaux souvent déjà présents dans les logements, car ils sont également utilisés pour diffuser la télévision. On peut alors dire que la fibre FTTLA est une connexion hybride qui combine fibre et cuivre. À l’inverse de la fibre FTTH, la fibre FTTLA ne requiert pas de travaux au domicile de l’abonné.

Raccordement

Une fois encore, on observe une différence entre la fibre FTTH et la fibre FTTLA au niveau de la procédure de raccordement.

Quel raccordement pour la fibre FTTH ?

Pour un raccordement à la fibre FTTH, la procédure est similaire à celle de la fibre FTTLA mais cette fois-ci, votre logement va directement être relié au nœud de raccordement optique qui se trouve dans la rue. Il faudra donc récupérer le câble optique depuis le point de mutualisation et l’acheminer dans votre logement via une prise fibre optique. Pour terminer le raccordement, un dernier câble sera connecté depuis la prise optique vers votre box internet.

Quel raccordement pour la fibre FTTLA ?

Pour raccorder un logement à la fibre FTTLA, un technicien intervient au niveau de l’armoire mutualisée (nœud optique) de votre rue ou de votre bâtiment. Il achemine ensuite un câble coaxial depuis cette armoire jusque dans votre habitation. La fibre FTTLA est par la suite reliée à votre logement en passant par un câble coaxial à embout rond (le même qui sert pour recevoir la TV par le câble). Ce câble est alors relié à une prise murale coaxiale déjà en place dans votre habitation puis connecté à votre box internet.

Déploiement

D’après une étude de l’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse) au deuxième trimestre 2020, c’est autour des grandes villes telles que Paris, Lille et Marseille (zones très denses) que l’on compte le plus de foyers éligibles à la fibre FTTH. Il existe de ce fait une partie de la population française qui n’y est pas encore éligible à cause de logements et de réseaux inadaptés. Cependant, la fibre FTTH poursuit son déploiement de manière importante et l’on peut affirmer que 29,7 millions de foyers français y sont éligibles. Cela correspond à 25 % de plus qu’en 2020 (données datant de décembre 2021). La fibre FTTLA est quand a-t-elle uniquement commercialisé par SFR (abonnement en fibre coaxiale) et elle représente 9,5 millions de foyers éligibles soit 1,12 million d’abonnés.

Débits

La fibre FTTH offre des débits quelque peu supérieurs à la fibre FTTLA. Cela s’explique par le fait que la fibre FTTH apporte des débits dits « symétriques » (débits montants et débits descendants similaires). On parle alors de connexion « 100 % fibre » puisqu’elle garantit une connexion stable et que cela permet en plus aux FAI de contrôler les débits pour augmenter la bande passante si nécessaire. A contrario, la fibre FTTLA offre des débits légèrement inférieurs, à ceux que la fibre en FTTH, il s’agit ainsi de débits « asymétriques » (débit descendant supérieur ou inférieur au débit montant.) Cela s’explique par le mode de raccordement par câble coaxial, qui entraîne parfois une perte de vitesse dans la transmission des données numériques. Il faut quand même garder à l’esprit que les débits apportés par la fibre FTTLA sont largement supérieurs à une connexion ADSL ou VDSL.

Fibre FTTHFibre FTTLA
Type de raccordementFibre optique ou 100 % fibreCâble coaxial
Débits descendants maximums8 Gbit/s1 Gbit/s
Débits montants maximums1 Gbit/s100 Mbit/s
Comparatif des raccordements et débits entre les technologies fibre FTTH et fibre FTTLA

Comment savoir si j’ai la fibre FTTH ou FTTLA ?

Pour savoir si vous êtes éligible à une offre fibre FTTH ou fibre FTTLA, vous pouvez avoir recours à plusieurs solutions :

  • l’ARCEP et sa carte de déploiement fibre optique : cette carte vous permet de savoir si votre domicile est éligible à la fibre FTTH ou à la fibre FTTLA. Les données sont régulièrement mises à jour, n’hésitez donc pas à les consulter fréquemment pour connaître l’avancement du déploiement de la fibre FTTH au niveau votre habitation ;
  • le test d’éligibilité : pour cela, rendez-vous sur le site de votre FAI en vous munissant de votre adresse postale et de votre numéro de téléphone fixe pour savoir si votre logement est éligible à la fibre FTTH ou à la fibre FTTLA ;
  • contacter les équipes de Choisir.com pour connaître votre éligibilité.

Service gratuit

Réduisez votre facture Internet

Nos experts vous aident à trouver la meilleure offre Internet et tester votre éligibilité à l’ADSL ou la fibre.

Du lundi au vendredi de 10h à 19h

calculez vos économies vous préférez être rappelé ?

Qu’est-ce que cela change pour le consommateur ?

La fibre FTTH est plus stable et a même un meilleur potentiel d’évolution par rapport à la fibre FTTLA. En effet, la fibre FTTH est la plus adaptée pour les nouvelles utilisations que l’usager fait d’internet (streaming 4K, téléchargements de fichiers, jeux en ligne.). Ces nouvelles consommations requerront effectivement un besoin plus conséquent en débits montants, ce qu’offre la fibre FTTH avec son débit symétrique. Cependant, il est important de garder en tête que la fibre FTTLA a quelques avantages puisqu’elle :

  • ne nécessite pas de travaux chez l’abonné ;
  • a une couverture plus importante sur le territoire (malgré le déploiement de la fibre FTTH).

Dans le cas où vous seriez éligible à la fibre FTTLA et non à la fibre FTTH, sachez que la connexion internet reste performante par rapport à un accès haut débit ADSL/VDSL et la différence de débit avec la fibre FTTH ne sera ressentie dans des utilisations particulières telles que le téléchargement de fichiers conséquents ou les jeux vidéo en ligne.

Fibre FTTHFibre FTTLA
RaccordementPlus long et au sein du logementAssez rapide et ne nécessite pas de travaux
Coût des abonnementsIdentiquesIdentiques
Stabilité et vitesse de la connexionSupérieure au FTTLASimilaire, voire supérieure à l’ADSL/VDSL

Fibre FTTH et fibre FTTLA : ce que proposent les FAI

Actuellement, la plupart des offres internet en très haut débit sont en fibre FTTH. Les prix des abonnements oscillent entre 20 à 60 euros par mois (hors promotions). On peut expliquer la différence de tarif par plusieurs facteurs tels que :

  • la vitesse de connexion ;
  • les options (téléphonie, TV, etc.).

Cependant, ils existent encore des offres en fibre FTTLA sur le marché français, mais elles ne sont plus que proposées par l’opérateur SFR.

Quelles sont les offres fibre FTTH qui existent ?

Pour les FAI, la fibre FTTH est plus conséquente à déployer en matière de coût d’installation, mais elle permet d’apporter un accès au très haut débit très performant grâce aux nouvelles et récentes infrastructures. La plupart des opérateurs fournissent des offres en fibre FTTH et certains ne proposent même que celle-ci à l’image d’Orange et de Free qui ont, par ailleurs, milité contre le terme de « vraie fibre ».

OpérateursOffres fibre FTTHDébits descendantsTarif en euros
OrangeLivebox
Livebox Up
Livebox Up +
400 Mbit/s
2 Gbit/s
2 Gbit/s
41,99 €/mois
49,99 €/mois
63,99 €/mois
SFRSFR Fibre/THD
SFR Power Fibre/THD
SFR Box 8 Fibre/THD
SFR Box 8 Power Fibre/THD
500 Mbit/s
1 Gbit/s
1 Gbit/s
8 Gbit/s
38 €/mois
43 €/mois
45 €/mois
50 €/mois
Bouygues TélécomBbox Fit
Bbox Must
Bbox Ultym
300 Mb/s
1 Gb/s
2 Gb/s
29,99 €/mois
39,99 €/mois
46,99 €/mois
FreeFreebox Mini 4K
Freebox Révolution
Freebox Pop
Freebox Delta S
Freebox Révolution avec TV
Freebox Delta
1 Gbit/s
1 Gbit/s
5 Gbit/s
8 Gbit/s
1 Gbit/s
8 Gbit/s
34,99 €/mois
35,98 €/mois
39,99 €/mois
39,99 €/mois
44,99 €/mois
49,99 €/mois
Red by SFRRED Box Fibre1 Gbit/s23 €/mois
SoshLa Boîte Sosh Fibre300 Mbit/s29,99 €/mois
Opérateurs proposant des offres internet en fibre FTTH

Quelles sont les offres fibre FTTLA proposées ?

La fibre FTTLA utilise principalement le réseau SFR et elle représente actuellement la technologie fibre la plus répandue en France (grâce aux terminaisons coaxiales déployées sur le territoire). Bouygues Télécom proposait par le passé une offre fibre optique FTTLA via le réseau de SFR, mais son offre n’est plus commercialisée depuis 2018.

OpérateursOffres fibre FTTLADébits descendantsTarif en euros
OrangeAucune offre proposée
SFRBox THD
Box THD Starter
Box THD Power
Box THD Premium
200 Mb/s
1 Gb/s
1 Gb/s
38 €/mois
41 €/mois
43 €/mois
56 €/mois
Bouygues TélécomAucune offre proposée
FreeAucune offre proposée
Red by SFRRED Box THD1 Gb/s23 €/mois
SoshAucune offre proposée
Opérateurs proposant des offres internet en fibre FTTLA

Comment choisir entre une offre FTTH et une offre FTTLA ?

Les tarifs des offres internet en fibre FTTH ou en fibre FTTLA sont similaires. La différence réside dans l’accès à ces technologies. Il est donc important d’effectuer un test d’éligibilité pour savoir à quelle technologie vous pouvez prétendre. Sachez tout de même que les opérateurs font du déploiement à la fibre FTTH leur priorité, il est alors probable que vous ayez accès à cette technologie d’ici peu.

N’hésitez pas à utiliser notre comparateur d’offres internet pour tester votre éligibilité et sélectionner une offre internet fibre au meilleur prix.

Service gratuit choisir.com

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre Internet trop cher ?

faire une simulation