Choisir.com - Comparez, économisez.
09 74 59 56 94

Focus sur le THD (Très Haut Débit)

Le THD, ou encore appelé Très Haut Débit, apparaît en France dans les années 2000 et est destiné à remplacer, sur le long terme, le Haut Débit (ADSL). La mise en place du « Plan Très Haut Débit » favorise l’implantation de cette technologie avec pour ambition de la rendre accessible à tous les Français d'ici à 2025. Comment fonctionne cette technologie ? Quelles différences y a-t-il par rapport à l’ADSL ou à la fibre optique ? Que peut-on attendre au niveau performance ? Nos équipes décryptent le sujet dans cet article.

THD_très_haut_débit_prise_ethernet

Qu’est-ce que le THD ?

Le THD (Très Haut Débit) est une technologie offrant une connexion Internet avec un débit descendant supérieur ou égal à 30 Mbit/s. Ce seuil est défini par l’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse). Il permet, par ailleurs, de réaliser une nomenclature avec les liaisons Haut Débit (ADSL) qui sont inférieures à 30 Mbit/s. Le THD s’apparente également à la fibre FTTLA (Fiber To The Last Amplifier) ou à la fibre FTTB (Fiber To The Building). L’objectif du THD est de rendre l’accès au Très Haut Débit à un maximum de citoyens français avec une connexion internet beaucoup plus rapide.

Le THD apporte une évolution majeure sur :

  • les flux de données numériques qui sont beaucoup plus rapides ;
  • la possibilité d’avoir plusieurs appareils connectés (PC, smartphone ou tablette) sans que cela impacte la qualité de la connexion ;
  • le développement du téléphone IP ou appelé VoIP. Ce type de technologie a recours à Internet pour acheminer les communications téléphoniques.

Différence entre débit descendant et débit montant

Un débit descendant (download) fait référence au flux de données Internet que l’on reçoit sur la ligne Internet. Ce débit impacte la vitesse de votre connexion lorsque vous surfez sur le net, téléchargez de lourds fichiers ou quand vous jouez à des jeux en ligne.
Le débit montant (upload) concerne le flux de données émis par votre connexion Internet. Ce débit est utilisé pour l’envoi d’e-mail, le partage de photos, etc.

Service gratuit

Réduisez votre facture Internet

Nos experts vous aident à trouver la meilleure offre Internet et tester votre éligibilité à l’ADSL ou la fibre.

Le plan France Très Haut Débit de l’ARCEP

Depuis février 2013, le Gouvernement français a décidé de mettre en place un plan d’action destiné à rendre l’accès au THD pour tous. Ce plan France Très Haut Débit (PFTHD) dispose d’une enveloppe de 20 milliards d’euros pour permettre une couverture intégrale en fibre optique d’ici à 2022. Il a pour mission de :

  • diminuer la « fracture numérique » qui apparaît surtout entre les zones très denses (ZTD) et les zones moins denses (ZMD). Certaines zones de l’hexagone sont d’ailleurs considérées comme des zones blanches puisqu’elles ne perçoivent aucune connexion Internet, y compris en réseau mobile ;
  • développer des infrastructures innovantes en fibre optique en délaissant au fur et à mesure les anciennes installations issues de la boucle locale ;
  • donner un accès à Internet à tous les citoyens français ;
  • soutenir les enjeux économiques du territoire français via le raccordement en fibre optique des zones d’activités économiques.

Au 1er trimestre 2022, 34 millions de ménages français sont éligibles au THD contre 30,8 millions pour la Fibre FTTH. Parmi les foyers éligibles au THD, on compte 19,3 millions d’abonnés.

Bon à savoir :

L’ARCEP met à disposition sa carte de déploiement fibre optique pour savoir si votre foyer se trouve dans une zone éligible au THD. Les données sont mises à jour trimestriellement.

Quelles sont les différentes technologies THD en France ?

Plusieurs solutions de connexion apportent un débit supérieur à 30 Mbit/s et concernent directement le Très Haut Débit.

La fibre optique FTTH

La fibre FTTH (Fiber To The Home) est également appelée « fibre de bout en bout ». C’est l’une des technologies les plus prisées en France puisque c’est la plus performante qui soit. Le débit descendant de ce type de fibre peut varier entre 600 Mbit/s et 1 Gbit/s. Selon les normes de l’ARCEP, cela correspond à une connexion en Très Haut Débit. La fibre FTTH se déploie depuis le nœud de raccordement optique (NRO) jusqu’au logement de l’abonné via un câble optique.

La fibre optique FTTLA

La fibre FTTLA (Fiber To The Last Amplifer) signifie « Fibre jusqu’au dernier amplificateur ». Elle se différencie de la fibre FTTH au niveau de son infrastructure puisque ce type de fibre optique n’arrive pas directement au domicile de l’abonné. Elle s’arrête à la hauteur du nœud optique (armoire de rue ou boîtier situé au sous-sol d’un immeuble). Le raccordement jusqu’au logement se fait alors via un câble coaxial (constitué de cuivre). Le débit descendant de cette technologie varie entre 400 Mbit/s à 800 Mbit/s pour les grandes agglomérations. Désormais, les abonnements FTTLA sont appelés « THD ».

La fibre FTTB

On peut évoquer le cas de la fibre FTTB (Fiber to the Building) dans le cadre du THD. Cette technologie dispose d’une connexion à la fois en cuivre et en fibre tout comme la fibre FTTLA. La partie « fibre » s’arrête au pied de l’immeuble et la partie « cuivre » prend le relais jusqu’au logement via un câble coaxial. Les débits moyens de la fibre FTTB vont jusqu’à 1 Gbit/s en débit descendant et 60 Mbit/s en débit montant.

Le THD et l’Internet par satellite

Il est possible que votre zone de résidence soit considérée comme une zone blanche (sans connexion ADSL ou sans réseau GSM) ou en zone grise (débit ADSL faible). Vous pouvez alors vous tourner vers une technologie satellitaire. Même si cette technologie est moins performante que la fibre FTTH, elle offre tout de même des débits descendants allant jusqu’à 200 Mbit/s et jusqu’à 5 Mbit/s pour des débits montants. C’est une belle alternative pour les habitants n’ayant pas accès à la fibre THD.

La technologie VDSL2

Le VDSL2 qui signifie en français « Ligne de transmission numérique à grande vitesse » succède au VDSL. Cette technologie profite du réseau cuivré comme l’ADSL, mais permet d’obtenir des capacités de connexions similaires à la fibre. Le VDSL2 propose un débit théorique descendant maximum de 100 Mbit/s pour les logements proches (moins d’un kilomètre) du NRA (Nœud de raccordement d’Abonnés). Au-delà de cette distance, le signal diminue et la vitesse de débit est impactée. C’est une solution à envisager pour les usagers qui ne résident pas en zone couverte par la fibre optique.

Le THD radio

Le THD Radio est l’une des dernières technologies rendant l’accès au THD. Cette technologie fonctionne en passant par un réseau de boucle locale radio. Celui-ci offre un accès à Internet en Très Haut Débit pour les zones rurales via la pose d’un réseau d’antennes. Pour fournir cette solution de connexion, l’ARCEP, propose aux opérateurs la bande fréquence 3410 ‑ 3460 MHz. Il s’agit de la même bande fréquence que les réseaux mobiles 4G. Le débit théorique attendu varie entre 30 Mbit/s à 70 Mbit/s.

Le réseau mobile 4G et le THD

La technologie 4G peut s’apparenter à une connexion THD. Cette dernière offre, en effet, aux personnes possédant une faible connexion Internet d’accéder à des débits supérieurs à l’ADSL en passant par une box 4G.

THD : quelle différence avec l’ADSL et la fibre FTTH ?

On retrouve quelques disparités entre le THD et les technologies fibre FTTH et ADSL.

Une différence de débits

La différence entre la fibre FTTLA (ou THD) et la fibre FTTH se retrouve au niveau du débit théorique. La fibre FTTLA offre des débits et une bande passante légèrement inférieurs à ceux de la fibre FTTH. Mais une offre Très Haut Débit est tout de même proche des capacités fournies par la fibre FTTH et les débits fournis restent bien supérieurs à l’ADSL.

TechnologiesType de raccordementDébit ascendant théoriqueDébit descendant théorique
ADSLCâble coaxialJusqu’à 1 Mbit/sJusqu’à 20 Mbit/s
Fibre FTTHFibre optique ou 100 % fibreJusqu’à 1 Gbit/sJusqu’à 8 Gbit/s
THDCâble coaxial + fibre optiqueJusqu’à 100 Mbit/sJusqu’à 1 Gbit/s
Tableaux comparatifs des débits théoriques des différentes technologies

Un déploiement différent pour chaque technologie

La différence entre ces trois technologies se retrouve également dans le déploiement. L’ADSL utilise la boucle locale de cuivre des lignes téléphoniques pour permettre à ses usagers de profiter d’Internet. Le THD de la FTTLA est une installation hybride qui combine fibre optique et réseau cuivre. Le THD est déployé jusqu’au nœud optique puis relié à votre foyer grâce à un câble coaxial. La fibre FTTH est, quant à elle, reliée directement depuis le Nœud de Répartition Optique (NRO) le plus proche du domicile jusqu’à la prise optique de l’abonné.

Quels sont les avantages du THD ?

Une technologie THD apporte de nombreux intérêts pour ses usagers.

  • Un débit stable, et ce, peu importe la distance séparant votre logement de la centrale de votre opérateur. Il n’y a pas non plus d’interférences électriques comme c’est le cas pour une connexion ADSL.
  • Peu de travaux à prévoir pour l’installation d’une prise THD ;
  • Un débit performant qui offre une meilleure vitesse de connexion et des transferts de fichiers, des téléchargements et des vidéos en streaming de très bonne qualité.
  • L’emploi simultané de plusieurs appareils connectés est optimisé.
  • Pas de perte de liaison Internet en cas de problèmes environnementaux (foudre, orages, tempête, etc.).

Quels opérateurs commercialisent la fibre FTTLA ou THD en France ?

Actuellement, les quatre principaux FAI proposent la technologie THD avec Orange en tête. SFR est, pour sa part, le seul fournisseur d’accès à Internet (FAI) à commercialiser la technologie THD en FTTLA. Cela lui octroie la place de second opérateur du marché grâce à ses offres FTTH et FTTLA (Box THD). Par conséquent, il bénéficie de plus d’abonnés que ses concurrents puisqu’il est présent sur des territoires où la fibre FTTH n’est pas déployée. Le Très Haut Débit SFR provient du regroupement (en 2014) de l’opérateur et de Numericable. La fusion de ces deux opérateurs a eu pour effet de faire coexister deux réseaux fibre distincts au sein du groupe. SFR a, en effet, initié la construction d’un réseau fibre optique FTTH, tandis que Numericable a mis à profit son réseau coaxial pour créer un réseau fibre FTTLA.

À noter que RED by SFR propose également une offre FTTLA dite « THD » en parallèle de son offre fibre FTTH.

À noter :

À la suite d’une réclamation (en 2016) des FAI Orange et Free, l’ARCEP exige la mention « sauf raccordement final » sur ses offres fibre FTTLA de SFR pour que le consommateur ne fasse pas d’amalgames avec la fibre FTTH.

Comment fonctionne le THD de SFR ?

La technologie THD est raccordée au logement via un câble coaxial à embout rond (le même que pour la TV). Ce câble est alors branché à un boîtier ressemblant à une prise TV lambda ou aussi appelée prise coaxiale. Pour installer le THD à votre domicile, deux possibilités s’offrent à vous.

  • Si vous avez une prise optique coaxiale, vous pouvez installer vous-même le THD. Cette prise est fixée au mur, le plus souvent dans le salon, et qui dispose de trois ports ronds (TV, le satellite et radio.) Lors de votre souscription, vous obtiendrez votre matériel et devrez suivre les étapes indiquées pour l’installation. En cas de besoin, une assistance téléphonique peut vous être proposée.
  • Si vous n’avez pas de prise THD, l’intervention d’un technicien SFR est nécessaire. C’est ce dernier qui réceptionnera votre équipement pour l’installer directement à votre domicile lors du rendez-vous convenu au préalable.

Combien coûte l’installation d’une prise THD ?

Pour le déplacement d’un technicien réalisant l’installation d’une prise THD SFR, 60 € vous seront demandés. Notez que votre présence est indispensable le jour du rendez-vous. L’intervention sera, par ailleurs, facturée si vous n’êtes pas présent au domicile et que vous n’avez pas annulé le rendez-vous. Chez RED by SFR, la pose de cette prise vous coûtera 20 €. Ces frais sont également applicables si vous souhaitez déplacer votre prise THD.

Comment souscrire une offre THD ?

Avant de souscrire à un abonnement en Très Haut Débit vous devrez, dans un premier temps, réaliser un test d’éligibilité pour savoir si votre foyer est éligible à cette technologie. Pour cela, vous pouvez :

  • vous rendre sur le site internet de SFR où il faudra renseigner votre adresse postale et votre numéro de téléphone fixe ;
  • contacter les équipes de Choisir.com pour être conseillé sur les abonnements THD compatibles avec votre logement.

En fonction du test, vous aurez alors le choix parmi les offres Très Haut Débit. Sachez tout de même qu’une offre THD ne vous sera proposée que si votre domicile est éligible à celle-ci.

Les offres THD de SFR

Offres Box THDMatérielDébitsPrix de l’abonnement (TTC)
Box THDBoxdébit descendant : 500 Mbit/s
débit montant : 50 Mbit/s
16 €/mois pendant 12 mois puis 38 €/mois
Box THD 8Box 8 + Box 8 TVdébit descendant : 1 Gbit/s
débit montant : 100 Mbit/s
26 €/mois durant 12 mois puis 45 €/mois
Box THD PowerBox 4Kdébit descendant : 1 Gbit/s
débit montant : 100 Mbit/s
24 €/mois durant 12 mois puis 43 €/mois
Box THD Power 8Box 8 + Box 8 TVdébit descendant : 1 Gbit/s
débit montant : 100 Mbit/s
34 €/mois pendant 12 mois puis 50 €/mois
Tableau comparatif des différentes offres Box THD de l’opérateur SFR

Envie de changer d’abonnement Internet pour profiter d’un meilleur débit ? Nos équipes mettent à votre disposition un comparateur d’offres Internet afin de sélectionner la box qui correspond le mieux à vos besoins !

Service gratuit choisir.com

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre Internet trop cher ?

faire une simulation