Alléger la facture des Européens

Les prix de l’électricité et du gaz se sont emballés. À titre d’exemple, en France, le prix du gaz a pris 57 % entre janvier 2021 et septembre 2021. En Espagne, le prix de l’électricité enregistre une hausse de 34,5 % depuis le début de l’année 2021.

Pour faire face à cette situation, les institutions communautaires invitent les gouvernements à prendre des décisions pour préserver leurs concitoyens. « Il existe des outils auxquels les États peuvent recourir immédiatement » a fait savoir la commissaire européenne Kadri Simson.

Celle-ci a proposé plusieurs solutions comme, une baisse de la fiscalité sur l’énergie ou des aides pour les consommateurs.

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop chère ?

En 30 secondes simulez votre consommation pour trouver les meilleures offres et comparer avec votre fournisseur actuel.

faire une simulation

Prix de l’énergie : quelles solutions chez nos voisins européens ?

Les États ont déjà pris des mesures pour faire face à cette flambée des prix. La France a annoncé la mise en place d’un « bouclier tarifaire » :

L’Espagne a réduit le taux de TVA sur l’électricité de 21 % à 10 %. L’Italie, quant à elle, a engagé un plan de 3 milliards d’euros pour minimiser les hausses des factures d’électricité pour les ménages modestes. La Pologne, pour sa part, prévoit de compenser les dépenses des ménages qui consacrent plus de 10 % à l’énergie.

Une source de tensions dans l’Union européenne

Les stratégies par État sont différentes. La situation divise. Certains pays, comme le Portugal, l’Espagne et la France souhaitent une approche européenne pour résoudre la crise. Ils envisagent de mettre en place des stratégies d’achat groupé de gaz. « Si l’achat groupé de vaccins fonctionne, pourquoi n’augmentons-nous pas notre pouvoir de négociation via un achat groupé […] de gaz ? » a proposé le Premier ministre espagnol, Pedro Sánchez.

L’Allemagne et les Pays-Bas de leurs côtés ne sont pas favorables à une intervention des autorités européennes. Ils attendent une régulation naturelle du marché et promeuvent une gestion nationale du sujet. « Doit-on changer fondamentalement le marché en réaction aux prix élevés de l’énergie, ou cela relève-t-il des États membres ? », a demandé Mark Rutte, le Premier ministre néerlandais.

L’Union européenne présentera des mesures concrètes contre l’augmentation des prix, le mercredi 13 octobre 2021. Reste à savoir quelle direction elle prendra !

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

vous préférez être rappelé ?

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h