Choisir.com - Comparez, économisez.
09 71 07 14 93 rappel gratuit

Emmanuel Macron remet en question la fixation du prix de l’électricité

Lors d’une allocution au G7, Emmanuel Macron a annoncé vouloir « changer les règles de fonctionnement du marché de l'électricité » afin d’éviter que les prix soient indexés sur les cours du gaz. Comment expliquer ce phénomène ? Quelles sont les solutions en France afin d'éviter cela ? Choisir.com fait le point.

changement prix électricité Macron

Pourquoi le prix de l’électricité est-il lié au prix du gaz ?

Sur les marchés de gros, les cours du prix de l’électricité suivent les cours du gaz. En effet, en Europe environ 20 % de l’électricité est produite à base de gaz. Or, depuis la reprise économique suite à la pandémie de Covid-19 et du fait de la guerre en Ukraine, les prix du gaz sur les marchés de gros ne cessent de grimper.

Selon Powernext, entre le 17 mai 2022 et le 1er juillet 2022, le MWh de gaz est passé de 68 € à 122 €. Si le cours du gaz s’envole, les prix de l’électricité suivent. D’après RTE, le prix du MWh d’électricité est de 354,99 € au 1er juillet 2022 contre 185,05 € le 17 mai 2022.

La production d’énergie en France

Cette envolée des prix, du fait du contexte international est « est un impôt de l’extérieur qui vient par le gaz et l’électricité » selon le Président de la République. En effet, en France, le gaz naturel ne représente pas la majeure partie notre mix énergétique. Dans l’Hexagone, la production d’électricité est assurée en grande partie par l’énergie nucléaire. Elle constitue 67 % de notre production.

À l’heure actuelle, pour stabiliser les prix de l’électricité, le gouvernement utilise le mécanisme de l’ARENH (Accès régulé à l’énergie nucléaire historique). Ce dispositif impose à EDF de vendre 100 TWh d’électricité nucléaire à ses concurrents à 42 €/MWh. Lorsque les fournisseurs alternatifs demandent plus de 100 TWh, on procède à un écrêtement de l’ARENH. Les fournisseurs doivent alors aller acheter l’excédent sur le marché de gros ce qui fait monter les prix en France.

Pour réduire cette dépendance au marché, de nombreux acteurs demandent une hausse du plafond de l’ARENH. « Il est très important […] qu’on donne un maximum d’Arenh pour être le minimum exposé au prix international », a fait savoir Jean-François Carenco, le Président de la Commission de régulation de l’énergie (CRE).

comparateur

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

En 30 secondes simulez votre consommation pour trouver les meilleures offres et comparer avec votre fournisseur actuel.

faire une simulation