Choisir.com - Comparez, économisez.
09 71 07 14 93 rappel gratuit

Des coupures sur le réseau Orange à l’hiver 2022 ?

Selon le ministère de la Transition écologique, l’hiver prochain pourraient intervenir des délestages « appliquées aux gros consommateurs d'énergie en cas de situation extrême, en vue d'éviter des ruptures pour l'ensemble des consommateurs ». Ces coupures de courant ponctuelles pourraient affecter Orange et son réseau télécom. Pourquoi une telle tension sur le réseau électrique ? Quelles sont les solutions alternatives pour l’opérateur ?

Orange coupure électrique

L’électricité : un réseau en tension cet hiver

Le réseau national l’électricité pourrait entrer en tension cet hiver. Du fait de la maintenance des parcs nucléaires, la production pourrait baisser alors même que la consommation augmente dopée par les chauffages électriques.

L’électricité ne pouvant pas se stocker, il faut la consommer au moment de la production. Si la consommation supère la production, peut se produire une situation de black-out, une panne généralisée. Pour faire face à cette situation, RTE, chargé du transport de l’électricité en France, peut procéder à des délestages, des coupures volontaires. Orange, opérateur de télécom craint que ces coupures affectent son réseau.

« Nous redoutons des délestages, c’est-à-dire des coupures volontaires de zones entières par le gestionnaire du réseau, pour éviter un black-out » a fait savoir Jean-Benoît Besset, directeur de la stratégie réseau chez Orange. En effet, Orange représente 0,4 % de la consommation d’électricité en France. C’est donc un levier à activer pour le gouvernement pour réduire immédiatement la consommation nationale afin de préserver l’alimentation électrique des lieux essentiels, comme les hôpitaux ou les écoles.

Alimenter le réseau avec des groupes électrogènes

En cas de délestage, l’opérateur historique des télécoms en France peut avoir recours à des solutions alternatives comme l’usage de groupes électrogènes. Ces modules fonctionnent grâce à du diesel, du fioul ou du gaz pour produire de l’électricité.

Toutefois, le recours à cette solution pourrait nuire à la volonté d’Orange de réduire son empreinte carbone. Les groupes électrogènes, du fait de la combustion des énergies fossiles, rejettent énormément de CO2. Pour rappel, selon l’Ademe, 1 kWh d’électricité produit avec du fioul émet 730 grammes de CO2, contre 6 grammes pour l’électricité nucléaire ou hydraulique.

En outre, cette solution reste très chère à mettre en place. Elle implique d’acheter des produits pétroliers. Or, le prix de ces produits à tendance à grimper. En 2021, selon les Echos, le pétrole a augmenté de 40 %. Cette envolée des prix s’est poursuivie en 2022. En juin dernier, le baril de pétrole a dépassé les 120 dollars, établissant un record jamais vu depuis 2008.

Bon à savoir

Orange n’est probablement pas le seul opérateur à faire face à cette problématique. « C’est tout le secteur qui risque donc de revoir ses marges à la baisse, avec comme conséquence directe une diminution des investissements sur les réseaux » explique Jean-Benoît Besset.

comparateur

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

En 30 secondes simulez votre consommation pour trouver les meilleures offres et comparer avec votre fournisseur actuel.

faire une simulation