Choisir.com - Comparez, économisez.
rappel gratuit

Comment lire sa facture d’électricité ?

La facture d’électricité n’est pas un document toujours bien compris des ménages. Pourtant, il reste bien pratique de s’y référer pour vérifier qu’aucune erreur n’a été commise. Quelles sont les mentions obligatoires sur la facture ? Pourquoi la consulter ? Comment faire diminuer la facture d’électricité ? Choisir.com fait le point.

Lire sa facture d'électricité

Lire sa facture d’électricité : les mentions obligatoires

Si tous les fournisseurs d’électricité ne présentent pas leur facture de la même manière, qu’elles soient en version numérique ou papier, il est impératif pour eux d’y faire figurer des mentions obligatoires, ou mentions légales.

Les informations client

En vertu de l’arrêté du 18 avril 2012 relatif aux factures d’électricité, doivent apparaître sur les factures certaines informations relatives au client :

  • son nom et ses coordonnées ;
  • le numéro de référence client. Celui-ci est à communiquer au service client de votre fournisseur d’énergie lorsque vous avez besoin de le contacter. Et ce, que ce soit par téléphone, mail ou courrier postal ;
  • les identifiants qui permettent la connexion à votre espace client en ligne ;
  • le numéro de contrat ou de compte client.

Les informations concernant la livraison de l’électricité

Il s’agit de l’adresse du logement concerné par l’abonnement, et du numéro PDL (point de livraison) du compteur électrique. Le numéro PDL est la référence permettant à Enedis (ex-ERDF), le gestionnaire du réseau électrique, d’identifier avec plus de précision le logement. Il s’agit en quelques sortes de la boite aux lettres pour la livraison de l’électricité.

Ce numéro à 14 chiffres est unique et il est attaché au compteur, et non au consommateur. Vous en changerez donc si vous déménagez.

Bon à savoir

On parle de point référence et mesure (PRM) dans le cadre d’un compteur Linky.

Les informations de facturation 

Cette partie de la facture concerne les renseignements relatifs au paiement, à savoir :

  • l’adresse de facturation. Elle peut différer de l’adresse de livraison dans le cadre d’une résidence secondaire, par exemple ;
  • les modalités de paiement. On peut opter pour une facturation au réel, le montant de la facture varie chaque mois, ou une facturation mensualisée. Le fournisseur réalise une estimation de consommation annuelle et lisse le paiement sur 11 mois. Le 12e mois une facture de régularisation est envoyée. Elle fait la différence entre la consommation réelle et l’estimation de consommation ;
  • les modalités de règlement (prélèvement, chèque, espèces, etc.) ;
  • la date de prélèvement automatique si le consommateur a choisi ce mode de paiement afin de régler sa facture, ou la date limite de règlement si un autre moyen de paiement a été sélectionné ;
  • la période de facturation en reprenant les index de compteur précédents et les nouveaux. Un historique de consommation doit également apparaître au moins une fois par an ;
  • la date de la prochaine facture ;
  • dans la mesure du possible la date du prochain relevé de compteur. Si vous avez un compteur Linky, le relevé de compteur se fait au quotidien et à distance, vous n’êtes donc plus concerné.

Service gratuit

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre électricité trop chère ?

Nos experts énergie calculent pour vous les économies que vous pourriez faire sur votre facture d’électricité

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

calculez vos économies vous préférez être rappelé ?

Les informations sur le fournisseur

En outre, il faut également disposer d’informations sur l’entreprise qui vous commercialise l’électricité. Au minimum, doivent être mentionnés sur la facture d’électricité :

  • le nom du fournisseur et l’adresse de son siège social ;
  • son numéro d’inscription au registre du commerce et des sociétés (RCS) ;
  • les moyens de contact du service client du fournisseur d’énergie (téléphone, mail, adresse postale, application mobile, etc.) ainsi que les horaires pour les joindre ;
  • un numéro de dépannage si le client a opté pour une option de dépannage. Ce numéro ne doit pas être confondu avec le numéro urgence électricité d’Enedis, qui sert en cas de panne importante sur le réseau.

Les informations sur le contrat d’électricité

Le contrat d’électricité est un document qui lie le consommateur à son fournisseur. Il s’agit de la prestation pour laquelle le fournisseur est engagé. Doivent donc apparaître toutes les informations relatives au contrat, c’est-à-dire :

  • le nom commercial du contrat ;
  • la puissance du compteur qui détermine le montant de l’abonnement, la part forfaitaire de la facture. La puissance souscrite peut être de 3 kVA, 6 kVA, 9 kVA, 12 kVA, etc. Le coût de l’abonnement dépend notamment de la puissance à laquelle l’abonné aura souscrit. Plus la puissance est importante, plus le prix de l’abonnement est élevé. Cette puissance correspond à la puissance maximale que le compteur peut recevoir à un moment donné. Un compteur d’une puissance de 6 kVA peut recevoir 6 000 watts. Lorsque les appareils électriques d’un logement fonctionnent simultanément, ils ne doivent pas excéder la puissance souscrite. Sinon une coupure de courant se produit ;
  • l’option tarifaire choisie (base, heures pleines/heures creuses, Tempo, EPJ, offre dynamique, etc.) ;
  • le prix du kWh et le nombre de kWh consommés sur la période de la facture en tenant compte des variations horaires ;
  • les options souscrites en plus (suivi conso, thermostat connecté en location, etc.) ;
  • le montant détaillé HT et TTC de chaque élément facturé. Sachez que deux taux de TVA s’appliquent sur l’électricité : l’un à 5,5 % sur l’abonnement, l’autre à 20 % sur la consommation ;
  • la somme totale à régler, à savoir l’addition du prix de l’abonnement, du prix du kWh multiplié par la consommation en kWh ainsi que l’acheminement et les taxes et contributions.

En application de l’article R. 333-10 du Code de l’énergie doit être précisée la provenance de l’énergie. Le fournisseur doit indiquer si l’électricité achetée est issue des énergies renouvelables (offre verte) ou non.

Les informations sur l’acheminement

Par ailleurs, l’article R. 341-2 du Code de l’énergie impose de préciser au client la part acheminement. En effet, l’acheminement de l’électricité depuis les centres de production vers le consommateur est réalisé par Enedis.

Le gestionnaire de réseau est rémunéré via le Tarif d’utilisation du réseau public d’électricité (TURPE), les tarifs d’acheminement de l’électricité. Le TURPE est prélevé par les fournisseurs d’énergie sur la facture de leur client.

Apparaitra également le numéro d’urgence électricité d’Enedis : le 09 72 67 50 XX (remplacer XX par le numéro de département). Il est à utiliser en cas de problème sur le compteur ou en cas de panne généralisée.

Les taxes sur l’énergie

Le consommateur doit également retrouver sur la facture d’électricité un récapitulatif de toutes les taxes et contributions sur l’électricité. Ces taxes et contributions sont les suivantes :

Le saviez-vous ?

Selon la Commission de régulation de l’énergie (CRE), les taxes représentent 36 % de la facture d’électricité d’un ménage. A titre de comparaison, la part fourniture en représente 38 % et la part acheminement 26 %.

Les informations sur le médiateur national de l’énergie

Le fournisseur doit vous aider à joindre le médiateur national de l’énergie en vous communiquant les informations afin de le contacter. Doit être mentionnée la phrase suivante : « En cas de litige lié à l’exécution du contrat, si votre réclamation écrite auprès de [nom du fournisseur] n’a pas permis de régler le différend dans un délai de deux mois, vous pouvez saisir le médiateur national de l’énergie. »

Service gratuit choisir.com

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop chère ?

faire une simulation

Pourquoi lire sa facture d’électricité ?

Plusieurs raisons peuvent vous amener à lire une facture d’électricité. Il peut s’agir :

  • d’assurer un suivi de consommation, de mieux comprendre ses dépenses liées à énergie ;
  • de détecter une erreur de facturation. Il faudra alors prévenir votre fournisseur et contester la facture. Si aucun accord n’est trouvé vous pouvez contacter le médiateur national de l’énergie ;
  • de souhaiter trouver les coordonnées du service client de son fournisseur, d’Enedis ou du médiateur national de l’énergie.

Lire et réduire sa facture d’électricité 

Il est possible de réduire le montant de sa facture d’électricité de plusieurs manières, par exemple en agissant sur sa consommation ou sur le choix du contrat d’énergie. Voyons cela ensemble.

Faire des économies d’énergie en adoptant des éco-gestes

Certains gestes simples permettent de faire des économies d’énergie, comme :

  • baisser le chauffage ;
  • éteindre complètement les appareils électroniques qui ne sont pas utilisés au lieu de les mettre en veille ;
  • opter pour des appareils avec une bonne classe énergétique lorsque ceux-ci doivent être renouvelés ;
  • réaliser des travaux de rénovation énergétique peut également permettre de faire des économies sur ses factures d’énergie. Les travaux sur l’isolation du logement peuvent, notamment, permettre d’éviter une perte de chaleur, et ainsi, de chauffer moins.

Tous ces éco-gestes sont complémentaires et permettent de réduire la facture d’électricité.

Changer de fournisseur d’électricité

La deuxième possibilité permettant de réaliser des économies est de changer de fournisseur d’énergie.

En optant pour un nouveau fournisseur d’électricité et une offre adaptée à vos besoins, vous pouvez économiser entre 15 € et 200 € par an sur vos factures d’électricité.

Si vous souhaitez changer de fournisseur d’énergie mais ne savez pas lequel choisir, n’hésitez pas à consulter notre comparateur d’électricité pour faciliter votre choix. Une fois que vous aurez trouvé l’offre qui correspond le mieux à vos habitudes de consommation, il ne vous restera plus qu’à souscrire l’abonnement désiré chez le fournisseur de votre choix. Votre nouveau fournisseur se charge ensuite de toutes les démarches auprès de votre ancien fournisseur pour résilier votre contrat. Le changement de fournisseur est sans engagement, gratuit et sans coupure d’électricité.

Combien de temps la facture d’électricité doit être conservée ?

Les factures d’électricité sont des pièces comptables. Il faut les conserver un certain nombre d’années. Comme le souligne le ministère de l’Economie sur son site internet : « Les factures d’électricité et de gaz doivent être conservées 5 ans, de même que les factures d’eau. »
Vous pouvez les conserver au format digital ou au format papier. Les deux formats sont valides aux yeux de l’administration. Attention, la plupart des fournisseurs ne conservent vos factures que pendant 1 à 3 ans sur l’espace client. Pensez à les télécharger ou à faire des copies avant l’échéance.

Bon à savoir

Une facture d’électricité est un justificatif de domicile. Vous pouvez vous en servir pour vos démarches auprès de l’administration française (demande de passeport, inscription sur les listes électorales, etc.) ou auprès d’entités privées (inscription à la salle de sport, réduction dans des centres culturels locaux, etc.).

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

calculez vos économies vous préférez être rappelé ?