Choisir.com - Comparez, économisez.
09 71 07 14 93 rappel gratuit

Pourquoi et comment économiser de l’énergie ?

Depuis déjà plusieurs décennies, les consommations d’énergie au niveau mondial ne font qu’augmenter, et cela pose des problèmes d’ordre environnemental, économique et même géopolitique. Aujourd’hui, nous n’avons plus le choix, il faut réduire les consommations d’énergie : il existe pour cela plusieurs axes à explorer en parallèle et à plusieurs niveaux pour faire baisser la consommation énergétique en France. Voici les raisons et solutions pour diminuer les consommations d’énergie françaises.

économies d'énergie

Pourquoi faire des économies d’énergie ?

Réduire les consommations d’énergie à l’échelle globale est un enjeu financier et environnemental de taille, voici pourquoi.

Économies d’énergie pour diminuer les factures

L’énergie est un poste de dépense important, autant pour les ménages que les entreprises et collectivités. Pour les particuliers par exemple, la part des dépenses relatives à l’énergie était de 8,9 % de leur budget total en 2019 d’après le ministère de la Transition écologique. Depuis cette date, les prix de l’électricité, du gaz, du fioul et du carburant ont sensiblement augmenté. En 2022, la facture moyenne d’électricité des Français atteint les 1 000 € sur l’année. Du fait de la situation de flambée des prix de l’énergie sur l’année 2022, les dépenses énergétiques risquent de continuer à augmenter dans les mois et années à venir.

La diminution des consommations d’énergie est une solution viable pour limiter l’impact de ces augmentations : chaque kWh (kilowattheure) consommé est facturé par les fournisseurs d’énergie et en limitant le nombre de kWh utilisés, la facture baisse mécaniquement. Les personnes et entreprises qui se lancent dans cette démarche peuvent commencer par limiter le gaspillage énergétique et ainsi éviter de consommer inutilement de l’énergie. Ensuite, il convient de chercher les habitudes qui peuvent être modifiées dans la famille ou l’organisation pour consommer moins ; c’est ce que l’on appelle couramment des écogestes.

Une autre solution efficace pour faire baisser les factures d’énergie en 2022 consiste à trouver une offre d’énergie moins chère, c’est-à-dire avec un prix du kWh et/ou de l’abonnement moins cher que le contrat en cours. Pour cela, l’idéal est d’utiliser un comparateur d’offres d’électricité et de gaz. Cet outil en ligne permet d’obtenir gratuitement des simulations de facture avec différents prestataires pour estimer les économies qui peuvent être faites en changeant simplement de fournisseur.

Consommer moins pour préserver l’environnement

La réduction des consommations d’énergie est aujourd’hui indispensable pour lutter contre le réchauffement climatique dû à l’activité humaine. Un nombre croissant de consommateurs et d’organisations publiques et privées souhaitent limiter leur empreinte écologique et leur empreinte carbone. Mettre en place un plan d’action pour limiter la quantité d’énergie utilisée est un moyen fiable de réduire les émissions de gaz à effet de serre d’un logement ou d’une entreprise.

Pour participer encore plus activement à la transition écologique, il est également possible de souscrire un contrat avec un fournisseur d’électricité verte ou de biogaz. Ainsi, chaque kWh consommé correspond à un kWh produit à partir d’une source d’énergie renouvelable. La demande pour des contrats d’énergie verte étant de plus en plus forte, les prix de ces offres sont aujourd’hui comparables aux contrats « classiques » ce qui permet de consommer plus vert sans se ruiner.

Économies d’énergie en contexte de crise

Dans le contexte actuel de crise géopolitique mondiale combinée à un arrêt d’une partie des réacteurs nucléaires français et d’un faible remplissage des retenues d’eau, l’alimentation en énergie du pays s’annonce complexe à gérer pour l’hiver 2022. Limiter ses consommations dès à présent, c’est donc aussi participer à l’effort national pour sécuriser l’approvisionnement des Français dans la durée.

comparateur

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

En 30 secondes simulez votre consommation pour trouver les meilleures offres et comparer avec votre fournisseur actuel.

faire une simulation

Comment économiser de l’énergie chez soi ?

Les économies d’énergie à la maison sont un axe de travail important pour la sobriété énergétique en France. En effet, le secteur résidentiel est le deuxième plus grand consommateur d’électricité en 2022, où les consommations se répartissent comme suit :

  • 40 % pour les industries et grandes collectivités (puissance supérieure à 250 kVA) ;
  • 38 % pour les particuliers (puissance inférieure à 36 kVA) ;
  • 13 % pour les entreprises et collectivités de taille moyenne (puissance entre 36 et 250 kVA) ;
  • 9 % pour les TPE et PME (puissance inférieure à 36 kVA).

De nombreux ménages se demandent donc comment économiser de l’énergie au quotidien et quels sont les gestes écoresponsables qui ont le plus d’impact sur leur facture. Voici nos recommandations par catégorie.

Chauffage et économies d’énergie

Le chauffage du logement est le poste principal de dépense énergétique des Français puisqu’il compte pour 66 % des consommations annuelles. Il s’agit donc d’un point auquel les personnes souhaitant faire des économies d’énergie dans l’habitat doivent s’intéresser. En premier lieu, il est indispensable d’avoir un système de chauffage efficace et économe, que ce soit :

  • des radiateurs électriques économiques ;
  • un poêle à granule ;
  • une chaudière à condensation ou cogénération ;
  • une pompe à chaleur ;
  • un chauffage solaire.

En plus de vous permettre de dépenser moins, un chauffage efficient permet d’améliorer la classe GES d’une maison : la vie quotidienne dans cette habitation émet moins de gaz à effet de serre qu’avec un système obsolète.

Une fois le logement équipé d’un chauffage adapté, il faut suivre un certain nombre de conseils pour faire des économies d’énergie, car l’utilisation qui en est faite détermine en grande partie le montant de la facture finale. Voici comment se chauffer moins cher :

  • programmer la température idéale dans chaque pièce. L’ADEME recommande 19 °C dans les pièces de vie et 17 °C dans les chambres et pièces de passage ;
  • ne chauffer que les pièces utilisées et garder les portes menant aux pièces « froides » fermées ;
  • fermer les volets et tirer les rideaux dès que la nuit tombe pour éviter les déperditions thermiques au niveau des fenêtres. Il est possible de faire encore plus d’économies d’énergie avec des volets roulants ;
  • vérifier que les radiateurs sont bien dégagés pour faciliter la diffusion de la chaleur. Il convient également de les dépoussiérer régulièrement.

Économiser l’eau chaude

La production d’eau chaude sanitaire est une autre dépense importante : elle représente 11 % des consommations énergétiques d’un foyer. Là aussi, il est conseillé d’investir dans un appareil récent comme un ballon thermodynamique puis de surveiller les habitudes de toute la famille. Il est par exemple possible de diminuer les consommations énergétiques en prenant des douches plutôt que des bains, en les limitant à cinq minutes et en coupant l’eau à chaque fois qu’elle n’est pas nécessaire.

Ventilation de la maison

En hiver, il peut être tentant de calfeutrer toutes les ouvertures pour éviter que l’air chaud s’échappe du logement. Pourtant, il est indispensable d’aérer quotidiennement son logement pour bénéficier d’un air sain, mais également pour réduire les dépenses énergétiques. En effet, un air qui n’est pas suffisamment renouvelé se charge d’humidité et devient très difficile à chauffer ; il faut alors consommer plus d’énergie pour atteindre le même niveau de confort. De plus, il faut savoir qu’un logement humide tend à se dégrader plus rapidement.

Il est possible de faire encore plus d’économies d’énergie avec une VMC, particulièrement s’il s’agit d’un système double flux. L’avantage d’une ventilation mécanique est que la quantité d’air à renouveler est calculée précisément et un maximum d’air chaud est donc conservé à l’intérieur.

Gestes pour des économies d’énergie sur l’électroménager

Les appareils électriques comptent pour une grande part des consommations énergétiques des Français. Sur ce point aussi il est possible d’améliorer son bilan en suivant quelques conseils :

  • investir dans des appareils neufs dont l’Efficacité énergétique saisonnière (ETAS) et le rendement énergétique sont bons ;
  • utiliser le mode « éco » pour les appareils qui en dispose. Cela permet de faire des économies d’énergie avec la machine à laver et le lave-vaisselle en particulier ;
  • n’utiliser les appareils que lorsqu’ils sont vraiment nécessaires, c’est-à-dire attendre que le lave-vaisselle et le lave-linge soient pleins pour les lancer et privilégier le séchage de la lessive en extérieur plutôt qu’au sèche-linge par exemple ;
  • débrancher les appareils qui ne sont pas utilisés ou installer des coupe-veilles. Poste informatique, téléviseur, micro-ondes, box internet… la liste des appareils qui n’ont pas besoin de rester brancher en permanence est très longue.

Faire des économies d’énergie grâce à son fournisseur

Certains fournisseurs d’électricité et de gaz proposent des solutions pour aider leurs clients à diminuer la quantité d’énergie consommée. Désormais, les fournisseurs sur le marché français sont très nombreux, et une partie d’entre eux se démarquent par des services additionnels. Pour vous aider à trouver le fournisseur qui partage vos valeurs et répond exactement à vos attentes, nous avons mis en place une équipe d’experts énergie joignable par téléphone. Ce service est gratuit, sans engagement et sans obligation d’achat.

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

09 74 59 19 97 Appel non surtaxé vous préférez être rappelé ?

Économies d’énergie dans la cuisine

La cuisine est une des pièces de la maison ou l’appartement qui consomme le plus d’électricité (et parfois de gaz). Il est cependant possible de changer cela en modifiant les comportements et l’utilisation qui est faite des différents appareils. Il est par exemple conseillé :

  • d’entretenir régulièrement le réfrigérateur et le congélateur (dégivrage, nettoyage de la grille de refroidissement, vérification de l’état des joints, etc.) ;
  • d’investir dans une plaque de cuisson efficiente, les moins gourmandes en énergie étant celles à induction ;
  • d’utiliser systématiquement un couvercle lors d’une cuisson en casserole et de baisser la température dès l’ébullition ;
  • de ne pas ouvrir le four électrique ou au gaz en cours de cuisson ;
  • d’utiliser le micro-ondes pour réchauffer des aliments déjà cuits.

Concernant la vaisselle, il est recommandé d’en faire un maximum à la main : cela consomme moins d’eau et d’énergie que l’utilisation du lave-vaisselle. Si cet appareil est utilisé, l’idéal est de ne le faire tourner que lorsqu’il est plein (et sur programme « éco », comme mentionné plus haut). Enfin, une grande quantité d’eau chaude est souvent utilisée dans la cuisine pour des tâches qui n’en nécessitent pas forcément : se laver les mains, rincer une éponge, nettoyer de la vaisselle peu sale, etc. En utilisant de l’eau froide pour cela, c’est une belle économie qui peut être faite à l’année.

Performance énergétique des nouvelles constructions

Aujourd’hui, l’accent est mis sur l’efficacité énergétique des nouveaux bâtiments, par exemple à l’aide du Coefficient d’énergie primaire (CEP) et grâce à l’utilisation de matériaux possédant une grande inertie thermique. Certains promoteurs vont encore plus loin en proposant des logements autonomes ou des maisons solaires passives. Dans l’ensemble, les particuliers qui achètent une habitation nouvellement construite sont assurés qu’elle aura de bonnes performances énergétiques.

Quelles économies d’énergie en entreprise ?

Nous avons vu que le secteur résidentiel comptait pour 38 % des consommations d’électricité en France en 2022. Pour faire des économies d’énergie à l’échelle du pays, il est donc essentiel d’impliquer les particuliers. Mais n’oublions pas que cette donnée signifie également que 62 % de la consommation électrique française est le fait des entreprises et collectivités : les consommateurs ne peuvent donc pas être les seuls impliqués dans la transition énergétique du pays.

Pour pousser les entreprises à plus de sobriété énergétique, plusieurs mécanismes ont été mis en place :

  • les économies d’énergie pour les entreprises et collectivités de toutes tailles en plus des particuliers font l’objet d’un des volets de la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) qui fixe les objectifs précis qui doivent être atteints en termes de transition énergétique ;
  • la Stratégie nationale bas-carbone (SNBC) est le schéma directeur de la France pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050. Elle s’applique aux entreprises via trois axes :
    • réduire les consommations, avec des objectifs précis par secteur d’activité,
    • décarboner l’énergie produite en France,
    • compenser les émissions de carbone qui ne peuvent pas être évitées ;
  • la Loi climat et résilience prévoit notamment l’obligation de contraindre les espaces publics et les bâtiments tertiaires à réduire leur consommation d’énergie ;
  • la Contribution climat-énergie (CCE), souvent appelée « composante carbone », « contribution climat-solidarité » ou encore de taxe carbone, a pour objectif de pousser les particuliers et professionnels à limiter autant que possible leurs consommations d’énergie les plus polluantes ;
  • les Certificats d’économies d’énergie (CEE), un dispositif qui oblige les fournisseurs d’énergie à aider les consommateurs à faire diminuer leurs consommations d’énergie, par exemple grâce à la rénovation énergétique de leur logement. L’unité utilisée pour mesurer les économies réalisées est le kWh Cumac (kWh cumulé actualisé).

En plus de ces obligations, de plus en plus d’entreprises font le choix de s’engager volontairement pour une transition écologique rapide de leur activité en modifiant leurs processus, en choisissant un fournisseur d’énergie verte, en mettant en place un cycle produit 100 % local ou encore en s’intéressant dans le détail à la gestion de leurs déchets. C’est cette démarche qui doit aujourd’hui être encouragée, chez les particuliers et au sein de toutes les organisations : ce n’est qu’avec l’implication de tous que des économies d’énergie significatives pourront être faites à l’échelle de la France.

comparateur

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

En 30 secondes simulez votre consommation pour trouver les meilleures offres et comparer avec votre fournisseur actuel.

faire une simulation