Hausse des TRV : quelles évolutions pour quels usages du gaz ?

Les tarifs réglementés de vente du gaz (TRV) continuent à augmenter. Après une hausse de 1,6% en novembre et de l’augmentation de 4,7 % au 1er octobre 2020, ils grimperont de 2,4% au 1er décembre.

Il s’agit d’une hausse moyenne. Selon la CRE, dans le détail, l’évolution se traduira ainsi :

  • +0,6 % pour un usage du gaz comme énergie de cuisson ;
  • +1,4 % pour un double usage cuisson et eau chaude ;
  • +2,5 % pour un usage de gaz comme source de chauffage.

Les ménages qui utilisent le gaz naturel pour se chauffer seront donc davantage pénalisés.

Pourquoi une augmentation du TRV ?

Tout d’abord parce que les frais d’approvisionnement d’Engie sont partis à la hausse. Dans son communiqué, la CRE fait savoir qu’elle « a vérifié que l’évolution des coûts d’approvisionnement d’Engie, telle qu’estimée par la formule, entre le 1er novembre 2020, date du dernier mouvement tarifaire, et le 1er décembre 2020, correspond bien à une hausse de 0,110 c€/kWh ».

D’autre part, un terme de lissage a été introduit entre « le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021 ». Ce système permet de lisser les hausses des prix du gaz sur 8 mois. De cette manière les factures des ménages devraient augmenter progressivement et non soudainement. Ce mécanisme de lissage permet parfois de contrebalancer les hausses des coûts d’approvisionnement Engie. A l’inverse, il peut parfois les majorer. C’est ce qui se passera au mois de décembre. Selon la CRE, « sans le dispositif de lissage, la hausse au 1er décembre aurait été de 2,2 % au lieu de 2,4 % ».

Changer de fournisseur pour faire baisser sa facture

Si beaucoup de Français restent encore clients des tarifs réglementés de vente, c’est qu’ils ne savent pas toujours qu’ils peuvent trouver un contrat de gaz moins cher chez un fournisseur alternatif.

En effet, depuis l’ouverture à la concurrence sur le marché du gaz, de nombreux opérateurs ont fait leur apparition et proposent des offres parfois plus économiques.

Pour éviter de subir les hausses des TRV, les ménages peuvent se tourner vers une offre à prix fixes. Le prix du kWh de gaz restera stable toute la durée du contrat, sur 1, 2 ou 3 ans. En cas de diminution des tarifs réglementés du gaz, certaines offres sont révisables à la baisse.

Pour savoir vers quel fournisseur vous tourner, n’hésitez à utiliser comparateur des prix du gaz. C’est gratuit et sans engagement. Et pour un conseil téléphonique, pensez à contacter nos experts énergie par téléphone.

Service gratuit

Etes-vous sûr de ne pas payer votre gaz trop cher ?

Nos experts énergie calculent pour vous les économies que vous pourriez faire sur votre facture de gaz

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

vous préférez être rappelé ?

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h