L’énergie nucléaire, une énergie qui appartient au passé ?

Les conclusions du Baromètre sont édifiantes : pour le Français, l’énergie nucléaire a été utile pour la France. Ils sont 53 % à penser que « la construction des centrales nucléaires a été une bonne chose ». A la question « le nucléaire a-t-il constitué un bon choix, un mauvais choix ou un choix réaliste ? », ils sont par ailleurs :

  • 29 % à penser qu’il s’est agi d’un bon choix ;
  • 48 % à penser qu’il s’est agi d’un choix réaliste.
Le choix du nucléaire
Source : Baromètre 2021, La perception des risques et de la sécurité par les Français, IRSN

Le Baromètre souligne alors que « les réponses favorables atteignent un pic historique au détriment du ‘choix réaliste ‘ » et que « le regard désormais porté sur l’existence du programme électronucléaire s’est sensiblement amélioré ».

Malgré ce regard bienveillant porté sur l’énergie nucléaire, les Français sont peu favorables à « la poursuite à long-terme du nucléaire ». 45 % d’entre eux affirment ainsi être « contre la construction de nouvelles centrales » nucléaires.

La question de la temporalité de sortie du nucléaire divise les Français. Le Baromètre de l’IRSN invitait les sondés à s’exprimer au sujet de l’assertion « il faut fermer les centrales nucléaires ». Les résultats reflètent l’ambivalence de l’opinion publique face à cette question :

  • 30 % des sondés s’estiment « ni d’accord ni pas d’accord » avec cette affirmation et 15 % répondent « ne sait pas ». Près de la moitié des sondés (45 %) n’indiquent alors pas de réponse tranchée à cette question.
  • 38 % se disent « tout à fait d’accord » ou « plutôt d’accord » et répondent alors favorablement ;
  • 17 % se disent « plutôt pas d’accord ».
Pour ou contre la fermeture des centrales nucléaires ?
Source : Baromètre 2021, La perception des risques et de la sécurité par les Français, IRSN

Bon à savoir

La Programmation Pluriannuelle de l’Energie prévoit une forte diminution de la part de l’énergie nucléaire dans le mix énergétique français. Elle ne devrait pas dépasser 50 % à horizon 2030.

Quels sont arguments en faveur et contre l’énergie nucléaire selon les Français ?

Dans son Baromètre, l’IRSN a également interrogé les Français sur les arguments en faveur et contre l’énergie nucléaire.

Quels sont les arguments en faveur de l’énergie nucléaire selon les Français ?

Selon l’Institut, « les arguments pour le nucléaire sont stables » sur les dernières années. Il s’agit de :

  • l’indépendance énergétique procurée par le nucléaire pour 33 % des Français ;
  • du coût de l’électricité issue du parc nucléaire français (24 %).

Bon à savoir

La « faible émission de gaz à effet de serre » n’arrive qu’en troisième position et n’est l’argument le plus fort pour le nucléaire que pour 14 % des Français. Il s’agit du « minimum historique, déjà observé en 2012 ».

Arguement le plus favorable au nucléaire
Source : Baromètre 2021, La perception des risques et de la sécurité par les Français, IRSN

Quels sont les arguments contre l’énergie nucléaire selon les Français ?

En ce qui concerne les arguments contre l’énergie nucléaire, on trouve :

  • « la production de déchets nucléaires » (36 % des sondés), qui arrive en tête du podium pour la seconde fois depuis la mise en place du Baromètre ;
  • le « risque d’accident » (27 %) ;
  • le « coût du nucléaire » (12 %).
Argument le plus défavorable au nucléaire ?
Source : Baromètre 2021, La perception des risques et de la sécurité par les Français, IRSN

Zoom la perception du risque d’accident nucléaire en France par les Français

Le Baromètre de l’IRSN est formel : « une majorité de Français (62 %) estiment possible qu’un accident de même ampleur que celui de Fukushima se produise en France. » Face à ce risque perçu, les Français renouvellent cependant leur confiance envers la gestion de la sûreté des sites nucléaires. Selon le Baromètre, « six Français sur dix affirment que « toutes les précautions sont prises pour assurer un très haut niveau de sûreté dans les centrales nucléaires françaises ».

Devenir acteur de la transition énergétique et de la sortie du nucléaire grâce aux offres vertes

Les choix de consommation des ménages peuvent accélérer la transition énergétique française. Certains fournisseurs d’énergie comme Planète Oui ou Vattenfall proposent des offres dites offres d’énergie verte. Elles vous permettent de vous assurer que l’équivalent d’une certaine partie de votre consommation d’énergie (allant de 5 à 100 %) est réinjecté sur le réseau de distribution sous forme d’énergie issue d’énergies renouvelables. Il peut s’agir :

Tout comme l’énergie nucléaire, il s’agit d’énergies décarbonnées. Elles sont donc peu polluantes car leur production et leur consommation entraîne le dégagement de peu d’émissions de gaz à effet de serre.

Bon à savoir

Pensez à utiliser notre comparateur de fournisseurs d’électricité et de gaz pour choisir l’offre verte la moins chère et plus adaptée à votre profil de consommation.

Pour compenser l’impact de votre consommation d’énergie sur l’environnement, vous pouvez également opter pour un contrat compensé carbone, ou mener un projet de compensation carbone volontaire.